La culture, les arts et les sorties en partage

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Menu

[vidéo] Tombeau présumé de Montaigne : le philosophe repose-t-il bien au musée d’Aquitaine de Bordeaux ?

Tombeau présumé de Montaigne : le philosophe repose-t-il bien au musée d’Aquitaine de Bordeaux ? Photo © Virginie Noyer pour Kulte
Tombeau présumé de Montaigne : le philosophe repose-t-il bien au musée d’Aquitaine de Bordeaux ? Photo © Virginie Noyer pour Kulte
Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

C’est un comité historique et émouvant qui s’est rassemblé pour le lancement de fouilles archéologiques jusqu’au 22 novembre 2019, à l’emplacement du tombeau de Michel de Montaigne, dans les sous-sols du musée d’Aquitaine, à l’initiative de Laurent Védrine, directeur du musée d’Aquitaine depuis 2 ans, et son équipe.

Le mystère demeure sur la dépouille

Plus de 4 siècles après le décès du célèbre philosophe écrivain, maire de

Tombeau présumé de Montaigne : le philosophe repose-t-il bien au musée d’Aquitaine de Bordeaux ? Photo © Stéphan Foltier pour Kulte
Tombeau présumé de Montaigne : le philosophe repose-t-il bien au musée d’Aquitaine de Bordeaux ? Photo © Stéphan Foltier pour Kulte

Bordeaux de 1581 à 1585, des incertitudes subsistent sur l’identification de sa dépouille. Si l’existence de ce tombeau est attestée depuis 1886, année de la réinhumation du philosophe au sein de la Faculté des sciences et des lettres (aujourd’hui le musée d’Aquitaine), de nombreux doutes subsistent quant à l’identification de cette dépouille. Les restes de Montaigne ont connu en effet au fil des siècles d’importants déplacements liés aux multiples évolutions architecturales du couvent des Feuillants, où Montaigne fut inhumé initialement, remplacé successivement par le lycée de Bordeaux éponyme puis le Palais des facultés. C’est l’incendie qui se déclare en 1871 dans La Chapelle du couvent, suite à des travaux avec des produits inflammables, qui sera cause du déplacement de son corps.

Une inscription en cuivre et un crâne : des indices sérieux

Fin 2018, des observations effectuées dans le tombeau présumé dans les sous-

Tombeau présumé de Montaigne : le philosophe repose-t-il bien au musée d’Aquitaine de Bordeaux ? Photo © Virginie Noyer pour Kulte
Tombeau présumé de Montaigne : le philosophe repose-t-il bien au musée d’Aquitaine de Bordeaux ? Photo © Virginie Noyer pour Kulte

sols du musée, ont permis de constater la présence au niveau supérieur d’un cercueil en bois avec une plaque de cuivre doré portant l’inscription “ Michel de Montaigne “ et d’un crâne avec quelques dents au niveau inférieur. Ces indices sérieux ont suffi à réactiver la grande curiosité des spécialistes, déterminés à résoudre les interrogations : identification de l’occupant du cercueil, du crâne placé dans la partie inférieure du tombeau et histoire de la sépulture, non loin du fameux cénotaphe.

A la recherche d’ADN

Un comité scientifique composé d’historiens, d’archéo-anthropologues et d’une paléo-généticienne s’est réuni pour superviser le projet de recherche et une équipe de spécialistes a été constituée pour le mener à bien, après avoir obtenu l’autorisation de l’Etat via la DRAC. Les études lancées comprendront notamment l’examen du tombeau, des recherches d’archives et l’analyse génétique des restes osseux. Parallèlement aux fouilles, cette recherche permettra aussi d’en savoir plus sur le paysage culturel et économique de Bordeaux, au XVIème siècle et à la fin du XIXème, et d’étudier les phénomènes politiques et sociaux du quartier historique du bourg Saint-Éloi, à mi-chemin entre le pouvoir communal (Grosse Cloche) et le pouvoir ecclésiastique (cathédrale Pey-Berland).

Investigation policière en cours

Au-delà de l’investigation simple, c’est l’histoire sociale de Bordeaux qui est en question, à travers le transport et la manipulation des corps au XIXème siècle.

Les premières images de l’ouverture du tombeau dévoilent des indices à l’instar d’une investigation policière. C’est l’équipe d’archéologues d’Hélène Réveillas, archéo-anthropologue attachée à Bordeaux Métropole, qui est responsable de l’opération. Le cercueil en bois découvert renferme un contenant en plomb, un peu abîmé dans sa partie inférieure, mais intact dans sa partie supérieure. Ce métal très fin et fragile a permis de découvrir par endoscopie des ossements en place, un fémur et un os du bassin. À côté du cercueil un petit cylindre a été déposé, contenant une bouteille en verre avec des rubans qui laisse deviner des documents déterminants pour l’identification du défunt. L’équipe scientifique n’a encore rien ouvert et attend de mettre en place un protocole contre la

Dominique Dheur, descendant de Michel de Montaigne, sur qui sera prélevé l'ADN de comparaison - Photo © stéphan Foltier pour Kulte
Dominique Dheur, descendant de Michel de Montaigne, sur qui sera prélevé l’ADN de comparaison – Photo © stéphan Foltier pour Kulte

contamination, notamment pour préserver toute trace de matière organique.

Le contenant en plomb constitue un indice en faveur de l’identification de Michel de Montaigne. L’inscription peinte sur le cercueil en bois de chêne, réalisé en 1880, est le 1er indice qui permettra de dire s’il s’agit d’un cercueil ou d’un sarcophage. La rigueur scientifique impose une année de recherches pour vérifier l’identité de cette dépouille, si elle révèle des traces de calculs rénaux ou de multiples fractures dont le philosophe a souffert. Grâce à l’historien Laurent Costes, l’arbre généalogique de Michel de Montaigne a pu être poursuivi jusqu’au XXème siècle, sur sa lignée féminine directe, en lien avec ses descendants dont Dominique Dheur aujourd’hui.

Musée d’Aquitaine

20 cours Pasteur, Bordeaux
Ouverture du mardi au dimanche, de 11h à 18h

Point Information sur l’avancée des recherches par vidéo, tous les jours à 16h au musée.

 

Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Chaîne Youtube de Kulte - Web TV

Affichage Aléatoire des Archives de Kulte

Cliquez sur les mots-clés ou les catégories de l'article affiché ci-dessus :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Ce n'est ni la couleur de sa peau, ni son origine, ni sa race, qui font la valeur d'un individu, c'est, avant tout, son intelligence et sa culture.

Samuel Ferdinand-Lop - Les nouvelles pensées et maximes (1970)

La culture intellectuelle et artistique autant que l'hygiène préserve l'homme de la vieillesse.

Charles Régismanset - Les contradictions (1906)

Les esprits sans culture et sans lumières qui ne connaissent d'autres objets de leur estime que le crédit, la puissance et l'argent, sont bien éloignés de soupçonner même qu'on doive quelque égard aux talents, et qu'il y ait du déshonneur à les outrager.

Jean-Jacques Rousseau - Les confessions (1765-1770)

Il n'y pas d'art sans amour, il n'y a pas d'amour sans art. La culture est à la fois ce qui nous rapproche et nous différencie, l'art en est une représentation qui nous rassemble ou nous divise, qui nous rejoint ou nous sépare. L'art et la culture sont des éléments de la vie qui nous font comprendre et aimer la vie, l'imaginer, la magnifier, la rêver.

Stéphan Foltier (2019)

Guide Artistes et Lieux culturels - Partie en ligne

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin