La culture, les arts et les sorties en partage

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

[video] JonOne, l’artiste Street Art à l’Institut Magrez : « Jeune, je préférais déjà être pauvre, mais peindre et être libre »

JonOne, qui expose à l'Institut Culturel Bernard Magrez, devant 2 de ses toiles de sa période " Hôpital Ephémère ", des oeuvres qui offrent déjà une plongée dans son univers ultra coloré à l'énergie folle qu'il dégage - Photo © Stéphan Foltier pour Kulte
JonOne, qui expose à l'Institut Culturel Bernard Magrez, devant 2 de ses toiles de sa période " Hôpital Ephémère ", des oeuvres qui offrent déjà une plongée dans son univers ultra coloré à l'énergie folle qu'il dégage - Photo © Stéphan Foltier pour Kulte
Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
Instagram
YouTube
YouTube

L’artiste New-Yorkais JonOne expose à l’Institut Culturel Bernard Magrez depuis cette semaine. Son univers coloré, énergique et puissant vous imprègne de son besoin de liberté permanent. Si vous vous laissez transportez pour rentrer dans cet univers, sa colossale énergie artistique vous envahit et pourrait vous faire flotter, vous emmener dans son monde psychédélique mais bien réel. Une exposition incontournable, à voir jusqu’au 7 juin. Une interview complète de l’artiste en vidéo réalisée à l’Institut culturel vous est proposée ici :

L’exposition accapare tout le magnifique Château Labottière, et c’est d’ailleurs un souhait fort de Bernard Magrez : que les artistes de ce mouvement du street art, si fort en expressions, prennent totalement possession du lieu, de ses murs et de ses entrailles, comme l’explique le directeur de l’Institut Aurélien Dessaillou. JonOne en a

JonOne, qui expose à l'Institut Culturel Bernard Magrez, est ici dans la " Chambre de Maman " s'approprie totalement le Château Labottière et offre aux amateurs d'art une plongée dans son univers ultra coloré à l'énergie folle  qu'il dégage - Photo © Stéphan Foltier pour Kulte
JonOne, qui expose à l’Institut Culturel Bernard Magrez, est ici dans la  » Chambre de Maman  » s’approprie totalement le Château Labottière et offre aux amateurs d’art une plongée dans son univers ultra coloré à l’énergie folle qu’il dégage – Photo © Stéphan Foltier pour Kulte

d’ailleurs parfaitement tiré parti, non seulement avec la pièce principale de l’étage, mais surtout avec une pièce au fond, juste après sur le parcours d’exposition : une salle est entièrement bâchée, du sol au plafond et dans tous ses recoins, et les bâches sont immaculées de peintures, dans la même veine, dans le même style de dégagements d’énergie que la période artistique actuelle de JonOne, avec un échafaudage en plein milieu et des ustensiles artistiques (bombres de peintures, pinceaux…) posés au sol, à côté d’un fauteuil encore à peu près épargné…  » La chambre de Maman «  correspond a cette anecdote simple de son enfance, qui prédisposait l’artiste : il avait repeint entièrement la chambre en question !

Notez que cette exposition sera visible à partir de samedi 14 mars de 13h à 18h, et jusqu’au 7 juin 2020 à l’Institut Culturel Bernard Magrez, aux horaires habituels.

JonOne expose à l’Institut Culturel Bernard Magrez

16 Rue de Tivoli, 33000 Bordeaux
Tél. : 05 56 81 72 77

https://www.institut-bernard-magrez.com/

 

Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
Instagram
YouTube
YouTube

Chaîne Youtube de Kulte - Web TV

Affichage Aléatoire des Archives de Kulte

Cliquez sur les mots-clés ou les catégories de l'article affiché ci-dessus :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Ce n'est ni la couleur de sa peau, ni son origine, ni sa race, qui font la valeur d'un individu, c'est, avant tout, son intelligence et sa culture.

Samuel Ferdinand-Lop - Les nouvelles pensées et maximes (1970)

La culture intellectuelle et artistique autant que l'hygiène préserve l'homme de la vieillesse.

Charles Régismanset - Les contradictions (1906)

Les esprits sans culture et sans lumières qui ne connaissent d'autres objets de leur estime que le crédit, la puissance et l'argent, sont bien éloignés de soupçonner même qu'on doive quelque égard aux talents, et qu'il y ait du déshonneur à les outrager.

Jean-Jacques Rousseau - Les confessions (1765-1770)

Il n'y pas d'art sans amour, il n'y a pas d'amour sans art. La culture est à la fois ce qui nous rapproche et nous différencie, l'art en est une représentation qui nous rassemble ou nous divise, qui nous rejoint ou nous sépare. L'art et la culture sont des éléments de la vie qui nous font comprendre et aimer la vie, l'imaginer, la magnifier, la rêver.