La culture, les arts et les sorties en partage

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Tentative pataphysique ludique aux Colonnes de Blanquefort

Spectacle " Le pas grand chose " aux Colonnes de Blanquefort - Photo DR
Spectacle " Le pas grand chose " aux Colonnes de Blanquefort - Photo DR
Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Johann Le Guillerm nous livre un spectacle original qui nous questionne sur le monde et nos savoirs scientifiques.: “ Le Pas Grand Chose “ décomposé en pourcentages: Conférence pour 49%, E=MC2 pour 30%, “ C’est pas sorcier “ pour 20% et Chose pour 1%.

Synopsis  

Répertorier les formes créées par les épluchures de mandarines, étudier le rebond de la banane ou la géométrie de la nouille serpentine… Johann Le Guillerm a la curiosité de l’enfant, l’obstination du chercheur et la générosité de celui qui souhaite transmettre. On connaissait ses spectacles sur piste Secret où, patiemment, il élaborait de monumentales constructions autoportantes. “ Le Pas Grand Chose “ est une invitation, sous forme de conférence-spectacle, à entrer dans son cerveau arborescent et à partager sa curiosité pour l’architecture, la botanique, l’astronomie et son obsession pour les petits riens. Un remède contre le prêt-à-penser.

Scientifique contre les savoirs académiques

Johann Le Guillerm intègre en 1985 la première promotion du Centre National des Arts du Cirque et crée en 1994 sa propre compagnie,  » Cirque « , et un premier spectacle solo “ ça ?  “. Il reçoit en 1996 le Prix National du Cirque. En 2001, il s’engage dans “

Spectacle " Le pas grand chose " aux Colonnes de Blanquefort - Photo DR
Spectacle  » Le pas grand chose  » aux Colonnes de Blanquefort – Photo DR

Attraction “, vaste projet de recherche qui interroge l’équilibre, les formes, les points de vue, le mouvement et l’impermanence. “ Attraction “ reçoit la bourse à l’écriture pour le cirque de l’association Beaumarchais / SACD en 2003, le Prix des Arts du Cirque SACD en 2005 et le Grand Prix SACD 2017. En 2013, l’artiste crée “ La Déferlante “ pour l’espace chapiteau de La Villette à Paris, première œuvre pérenne qui rejoint les formes monumentales d’ “ Attraction “. En 2017, il crée “ Le Pas Grand Chose “, tentative pataphysique ludique. En 2018, dans le cadre d’ “ Attraction – Une Saison avec Johann Le Guillerm à Nantes “, il crée 2 nouvelles installations: “ L’Aplanatarium “ et “ Les Droliques “. Depuis 2011, Johann Le Guillerm est soutenu et accueilli par la Mairie de Paris en résidence de recherche au Jardin d’Agronomie Tropicale – Paris.

Géniale leçon d’idiotie

Tant qu’à vouloir faire le point sur le monde qui m’entoure en tentant une diffraction

Spectacle " Le pas grand chose " aux Colonnes de Blanquefort - Photo DR
Spectacle  » Le pas grand chose  » aux Colonnes de Blanquefort – Photo DR

globale,  faire le point sur le point me semble finalement une ambition raisonnable et irréductiblement modeste. “ L’artiste prend la parole et parle de sa propre relation au “ pas grand chose “, sorte de noyau, cellule, électron ou micro-particule, qui bien que de peu compose le Tout, l’Univers. À la manière des scientifiques, il affirme sa science de l’idiot contre les savoirs académiques, dans un dispositif qui emprunte à la conférence, la conférence et au spectacle. Muni d’un micro, il mène des expériences en direct et fait le point sur le monde qui

Spectacle " Le pas grand chose " aux Colonnes de Blanquefort - Photo DR
Spectacle  » Le pas grand chose  » aux Colonnes de Blanquefort – Photo DR

l’entoure en faisant le point sur le point, ambition raisonnable et irréductiblement modeste.

Devant son établi, Johann Le Guillerm expérimente le monde et “ perturbe les fausses évidences en commençant par un simple point comme origine de l’Univers. Avec cette tentative pataphysique ludique, il se débarrasse du superflu et des certitudes pour tenter de regarder ce qui l’entoure avec un œil non formaté, à contre-courant de toute logique. Chacun des objets qu’il utilise devient prétexte à déconstruire puis à réinventer les lois physiques et mathématiques. “ Le Pas Grand Chose “ est un spectacle qui donne des connaissances essentielles issues de la cosmogonie personnelle de l’artiste, mais au charme étrange et à l’humour décalé.

Le Pas Grand Chose “ aux Colonnes à Blanquefort

Genre : curiosité
Mardi 10 et mercredi 11 décembre 2019, 20h30
Durée 1h20

Billetterie : 05 57 93 18 93 / 05 56 95 49 00
www.carrecolonnes.fr
Réseaux sociaux : @carrecolonnes

Prochains spectacles :

“ Borderline(s) Investigation “
Théâtre, du mardi 21 au mercredi 22 janvier 2020

“ Le petit garçon qui avait mangé trop d’olives “
Théâtre, vendredi 24 janvier 2020

“ L’Oiseau-Lignes “
Arts de la piste, vendredi 31 janvier 2020

“ Charlie et le Djingpouite “
Théâtre, du samedi 25 janvier au samedi 08 février 2020

 

Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Chaîne Youtube de Kulte - Web TV

Affichage Aléatoire des Archives de Kulte

Cliquez sur les mots-clés ou les catégories de l'article affiché ci-dessus :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Ce n'est ni la couleur de sa peau, ni son origine, ni sa race, qui font la valeur d'un individu, c'est, avant tout, son intelligence et sa culture.

Samuel Ferdinand-Lop - Les nouvelles pensées et maximes (1970)

La culture intellectuelle et artistique autant que l'hygiène préserve l'homme de la vieillesse.

Charles Régismanset - Les contradictions (1906)

Les esprits sans culture et sans lumières qui ne connaissent d'autres objets de leur estime que le crédit, la puissance et l'argent, sont bien éloignés de soupçonner même qu'on doive quelque égard aux talents, et qu'il y ait du déshonneur à les outrager.

Jean-Jacques Rousseau - Les confessions (1765-1770)

Il n'y pas d'art sans amour, il n'y a pas d'amour sans art. La culture est à la fois ce qui nous rapproche et nous différencie, l'art en est une représentation qui nous rassemble ou nous divise, qui nous rejoint ou nous sépare. L'art et la culture sont des éléments de la vie qui nous font comprendre et aimer la vie, l'imaginer, la magnifier, la rêver.

Stéphan Foltier (2019)

Guide Artistes et Lieux culturels - Partie en ligne

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin