La culture, les arts et les sorties en partage

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Menu
Une des œuvres suspendues au-dessus de l'escalier du Potemkine - Photo © O. G. pour Kulte

Vibrations Urbaines : C’est assez bien d’être fou, ou le street art à la conquête de l’Est

Mercredi soir, le 21e festival Vibrations Urbaines de Pessac se poursuivait au cinéma Jean Eustache avec la projection du documentaire C’est assez bien d’être fou, une pérégrination artistique écrite à 4 mains par Antoine Page et Bilal Berreni – alias Zoo Project – entre le Jura et l’Extrême-Orient sibérien.

Lire la suite