La culture, les arts et les sorties en partage

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
JonOne, qui expose à l'Institut Culturel Bernard Magrez, devant 2 de ses toiles de sa période " Hôpital Ephémère ", des oeuvres qui offrent déjà une plongée dans son univers ultra coloré à l'énergie folle qu'il dégage - Photo © Stéphan Foltier pour Kulte

[video] JonOne, l’artiste Street Art à l’Institut Magrez : « Jeune, je préférais déjà être pauvre, mais peindre et être libre »

L’artiste New-Yorkais JonOne expose à l’Institut Culturel Bernard Magrez depuis cette semaine. Son univers coloré, énergique et puissant vous imprègne de son besoin de liberté permanent. Si vous vous laissez transportez pour rentrer dans cet univers, sa colossale énergie artistique vous envahit et pourrait vous faire flotter, vous emmener dans son monde psychédélique mais bien réel. Une interview complète de l’artiste en vidéo réalisée à l’Institut culturel vous est proposée ici :

Lire la suite

Double exposition au « OQG » à Bordeaux Paludate : l’amitié et la peinture en partages

Fabrice Rodrigues et David Galland exposent depuis hier lundi au restaurant OQG à Bordeaux leurs tableaux. Grands complices dans la vie, tous 2 charentais, ils font preuve d’une forte attention et curiosité pour leur travail respectif. A découvrir.

Lire la suite
Une des œuvres suspendues au-dessus de l'escalier du Potemkine - Photo © O. G. pour Kulte

Vibrations Urbaines : C’est assez bien d’être fou, ou le street art à la conquête de l’Est

Mercredi soir, le 21e festival Vibrations Urbaines de Pessac se poursuivait au cinéma Jean Eustache avec la projection du documentaire C’est assez bien d’être fou, une pérégrination artistique écrite à 4 mains par Antoine Page et Bilal Berreni – alias Zoo Project – entre le Jura et l’Extrême-Orient sibérien.

Lire la suite
Work in progress - Photo @ Fanny VanHove pour KULTE

Graffeurs en live au Shake Well Festival ce week-end

Après avoir investi le quartier du Bassins à Flots à Bordeaux en 2016, dont les murs ont été rasés, et Darwin l’an passé, le Shake Well Festival, festival international de graffiti accueille ce week-end à Pessac, une 60aine de graffeurs du monde entier.

Lire la suite