La culture, les arts et les sorties en partage

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Menu

Soirée d’ouverture du festival Relâche 2018 : une ambiance de folie !

King Khan and the Shrines. Festival Relâche 2018. Square Dom Bedos. Bordeaux - Photo (c) Nathalie Gellibert pour KULTE
King Khan and the Shrines. Festival Relâche 2018. Square Dom Bedos. Bordeaux - Photo (c) Nathalie Gellibert pour KULTE
Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Mercredi dernier,  la foule a répondu présent lors du lancement du très attendu festival d’été  » Relâche Allez les filles  » au Square Dom Bedos de Bordeaux. Le nombre des 500 participants attendus a largement été dépassé pour cette 1ère soirée, qui est montée en température au fil des heures et des concerts, bénéficiant qui plus est d’une météo extrêmement favorable. Ce fut une belle mise en jambes pour les 4 mois de festivités qui se profilent.

Une programmation pertinente et bien orchestrée

Au fil des ans, ce festival est devenu le rendez-vous incontournable des artistes en tournée, qui n’hésitent pas à faire un détour par Bordeaux entre 2 dates européennes ou internationales pour participer à une aventure locale pointue. Les spectateurs sont arrivés tranquillement dès l’ouverture des portes à 18h00,

Soirée d'ouverture Relâche 2018. Square Dom Bedos.- Photo (c) Nathalie Gellibert
Soirée d’ouverture Relâche 2018. Square Dom Bedos – Photo © Nathalie Gellibert

investissant progressivement les marches ensoleillées du square . Dès 19h00, DJ Francis Feel Good d’Allez les Filles a commencé à animer le lieu avec un choix bienvenu de morceaux rocks, ambiance vieux sud à tendance country, en totale correspondance avec la décontraction et les flâneries des festivaliers, assis de plus en plus nombreux sur l’herbe. Parfaite introduction aussi, pour l’arrivée sur scène du 1er groupe, The Possums, trio bordelais composé de T.Bo Ripault (chant, guitare), de Bastien Cabezon (batterie, chœurs) et de Julien Bouyssou (piano, orgue) qui emmènent faire un voyage au pays du rock’n’roll des 60’s teinté de blues et de country. Peu de personnes se sont levées et l’on est loin à cet instant de l’hystérie collective mais les oreilles apprécient la qualité de la prestation vocale et instrumentale. Il n’y a pas de temps mort entre les groupes car DJ Francis assure l’intermède. Il est déjà 21h quand Selwyn Birchwood Band (USA) fait son entrée. Tout le monde se met debout et se rapproche pour savourer la plus belle valeur montante du Blues qui peut se réjouir d’avoir fait les 1ères parties de Robert Cray ou Buddy Guy. Révélé en 2013 en remportant   » l’International Blues Challenge award «  dans la catégorie ‘groupe’ puis le prix Gibson du meilleur guitariste, Selwyn Birchwood avait déjà fait un passage remarqué à Relache 2016. On se laisse emporter dans la bonne humeur vers la Louisiane et le Mississipi pour une prestation de haut vol. La nuit s’installe doucement. On lève les yeux au ciel pour s’assurer que la pluie annoncée ne viendra pas jouer les troubles-fêtes. Tout va bien, seul le ‘ fog ‘ de la scène voile les étoiles. La foule

Selwyn Birchwood Concert Relâche 2018 Square Dom Bedos Bordeaux- Photo (c) Nathalie Gellibert
Selwyn Birchwood Concert Relâche 2018 Square Dom Bedos Bordeaux
– Photo (c) Nathalie Gellibert

se presse aux barrières et devient plus compacte car l’Evènement de la soirée s’annonce. Le spectateur ne s’imagine pas encore les 75 minutes improbables à suivre. Alors surgit le musicien déjanté Arish Ahmad Khan alias King Khan dans son costume façon ‘voodoo-inca’ entouré de son groupe The Shrines. Il entament d’emblée un show sur-vitaminé qui allie psychédélisme, punk, garage et soul. Aucun répit ni  temps mort pour une prestation décapante et ébouriffante où le ‘roi Khan’ changera 2 fois de costumes pour réapparaître en combinaison de cuir noir et fourrure et finir en slip-moumoute. Les musiciens se jettent dans la foule, se roulent sur scène. Guitares, saxophones, percussions, vocalises, synthés et batteries fusionnent et se répondent à la perfection dans une transe collective communicative et jubilatoire. Cette formation, née en 1999 et délicieusement théâtrale, rassemble des musiciens venus d’horizons différents. L’alchimie du chaos et de la provocation organisés fonctionne. Le public est aux anges. 

Une organisation éco-citoyenne en toute convivialité

Les lieux publics investis doivent être respectés et Relâche s’inscrit bien dans cette démarche responsable visant à limiter l’impact sur l’environnement. Il fut donc appréciable de noter  la présence d’infrastructures propices à solliciter l’adhésion des festivaliers comme des toilettes sèches, des écocups, des emballages biodégradables ou encore des poubelles judicieusement placées pour le tri des déchets. Une soirée de concert réussie passe aussi par des stands de restauration et de boisson bien représentés. Les food-trucks locaux présents sur site et en nombre suffisant offrent une variété intéressante de cuisine du monde de qualité. Ces moments de partage donnent aussi l’opportunité de se retrouver vers les stands d’artisans créateurs ou de disquaires présents sur site, donnant un complément d’attractivité à la soirée. Il en découle une fluidité qui est réellement appréciable pour un savoir-vivre-ensemble facilité, et une organisation huilée permettant de profiter de la fête en toute légèreté. Objectif atteint.

Voilà une belle entrée en matière pour cette 9e édition qui nous laisse à penser que l’on va aimer l’été à Bordeaux. Cette 1ère soirée confirme l’exigence et le professionnalisme d’un festival gratuit qui continue à fédérer et générer de l’intensité artistique.

Date suivante du festival Relâche :
Vendredi 1er juin de 18h00 à 1h00
Evénement  » Dancing in The Street « 
Experimental Tropic Blues Band (Rock’n’roll de Belgique)
Shirley Davis & The Silverbacks (Soul Espagne)
Place Saint-Michel, 33800 Bordeaux
Accès : Tram C arrêt Saint-Michel

Programmation complète et autres infos sur les sites officiels : 
https://relache.fr
https://www.allezlesfilles.net

ADMAA / ALLEZ LES FILLES
9 Rue Teulère, 33000 Bordeaux
Tel. de l’accueil : 09 83 36 31 69

 

 

 

Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Chaîne Youtube de Kulte - Web TV

Affichage Aléatoire des Archives de Kulte

Cliquez sur les mots-clés ou les catégories de l'article affiché ci-dessus :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Ce n'est ni la couleur de sa peau, ni son origine, ni sa race, qui font la valeur d'un individu, c'est, avant tout, son intelligence et sa culture.

Samuel Ferdinand-Lop - Les nouvelles pensées et maximes (1970)

La culture intellectuelle et artistique autant que l'hygiène préserve l'homme de la vieillesse.

Charles Régismanset - Les contradictions (1906)

Les esprits sans culture et sans lumières qui ne connaissent d'autres objets de leur estime que le crédit, la puissance et l'argent, sont bien éloignés de soupçonner même qu'on doive quelque égard aux talents, et qu'il y ait du déshonneur à les outrager.

Jean-Jacques Rousseau - Les confessions (1765-1770)

Il n'y pas d'art sans amour, il n'y a pas d'amour sans art. La culture est à la fois ce qui nous rapproche et nous différencie, l'art en est une représentation qui nous rassemble ou nous divise, qui nous rejoint ou nous sépare. L'art et la culture sont des éléments de la vie qui nous font comprendre et aimer la vie, l'imaginer, la magnifier, la rêver.

Stéphan Foltier (2019)

Guide Artistes et Lieux culturels - Partie en ligne

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin