La culture, les arts et les sorties en partage

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Menu

Retour sur Les Odysées d’Ambès avec Gauvain Sers et Les Tambours du Bronx

Gauvain Sers 1 aux Odyssées - photo © Michel Buze pour KULTE
Gauvain Sers 1 aux Odyssées - photo © Michel Buze pour KULTE
Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Le festival Les Odysées a fêté son 15ème anniversaire au parc Cantrefrêne à Ambès samedi dernier, avec 2 importantes têtes d’affiche : Gauvain Sers et les Tambours du Bronx.

Coté musique

Gauvin Sers (20h45 – 22h15)

Ce  jeune auteur-compositeur-interprète qui a grandi dans la région, dans la Creuse plus précisément, choisi par Renaud pour faire la première partie de sa tournée intitulée le Phénix Tour, et qui a fait l’Olympia le 22 mars dernier, a interprété des chansons de sa tournée  » PourvuTour «  :  » Hénin-Beaumont «  (une chanson qui parle du FN),  » Entre République et Nation « , (à propos des manifs de 2015 en réaction aux attentats de janvier dont celui contre Charlie Hebdo),  » Mon fils est parti au djihad « ,  » Dans mes poches « , » Sur ton tracteur « … un bel inédit ( » Je pense à toi mon Amour « ) et une reprise d’Hubert Félix Thiéfaine,  » La ruelle des morts « . Son premier album  » Pourvu « , sorti en juin 2017, est certifié disque de platine.

Les Tambours du Bronx (23h30-01h45)

9 tambours, deux guitares, une basse, un clavier, une batterie et deux chanteurs (Stéphane Buriez de Loudblast et Reuno Wangermez de Lofofora), voilà le line-up pour leur nouvelle tournée métal  » Weapons of Mass Percussion « , suite de leurs rencontres avec le groupe Sepultura. Le groupe s’est notamment livré à une reprise metal du « Requiem pour un con » de Serge Gainsbourg.

Shaolin Temple Defenders (19h – 20h15)

Le groupe bordelais gorgé de soul, funk et de R&B à l’ancienne à distribué plein de bonnes ondes positives (voir notre article et interview audio du 30 octobre 2017 ici) ! Après une tournée sur le globe, quatre albums studio et un live enregistré avec Martha High, le groupe est venu ici présenter son nouvel album « Free Your Soul » sorti en octobre dernier.
Shaolin Temple Defenders fut formé en 2003 et est composé de 7 membres : Brother Lion (Emmanuel Guérin-Ponjouanine) au chant ; The Preacher aka Pierre Petit à la guitare ; Cédric Lacaze à l’orgue hammond ; Jérémy Ortal à la basse ; Mickey Fourcade à la batterie ; Laure Fréjacques à la trompette et Vincent Le Fort au saxophone.
Originaires de Bordeaux, ces 7 guerriers du groove sont avant tout un groupe de scène dont les prestations énergiques rappellent l’ambiance surchauffée des clubs mythiques américains.

Blackbird Hill (22h30 – 23h15)

Le duo bordelais composé d’Alexis (guitare, chant) et Max (batterie, chant étaient déjà venus en 2015, et sont revenus pour nous faire découvrir leurs nouveaux morceaux extraits de leur dernier EP 6 titres,  » Midday Moonlight « , sorti le 5 mai 2017 : un univers qui puise ses racines dans le rock des grandes cités et dans le blues tellurique du delta, des compositions énergiques aux accents incantatoires.

Coté spectacles

IMMO :  » French Touch made in Germany « 

Le comique allemand Immo nous a offert un extraordinaire spectacle mêlant de la jonglerie (avec un bâton en feu, des boules de pétanque, une scie électrique, des saucisses et des patates,  les yeux bandés et même debout sur une corde) et du mentalisme (il a demandé à une dame du public de penser à un mot qui lui faisait penser à l’Allemagne et il a retrouve ce mot : forêt, et  de la même façon il a demandé à une autre dame de choisir un mot dans un dictionnaire, et il a retrouvé le mot et la page qui était péage à la page 246)…

Mathieu Moustache : « Mister Pile »

Mister Pile aux Odyssées  - photo © Michel Buze pour KULTE
Mister Pile aux Odyssées – photo © Michel Buze pour KULTE

La tête dans un vieux poste de télévision et avec un sampleur dans les main, Mister Pile a fait déambuler petits et grands dans le parc, proposant des parodies à chaque arrêt : le jeu télévisé  » Qui veut gagner des millions ? «  présenté par Jean-Pierre Foucault, Francis Cabrel, le président de la république Emmanuel Macron…

Compagnie Mechanic :  » Kodama, l’esprit de l’arbre «  (théâtre acrobatique)
Entre grâce et poésie, l’Esprit de l’arbre s’est éveillé, le spectacle de tissu aérien a pu commencer, et l’artiste a remercié l’Arbre grâce à qui ce spectacle a pu avoir lieu et grâce à qui nous respirons. (En japonais, kodama signifie  » l’esprit de l’arbre « ).

les Coruscants aux Odyssées  - photo © Michel Buze pour KULTE
Les Coruscants aux Odyssées – photo © Michel Buze pour KULTE

Compagnie Picto Facto :  » Les Coruscants « 
Cet éblouissant trio de comédiens sonorisés, portant des sculptures-marionnettes gonflables, ont émerveillé petits et grands.
Des musiques originales et hétéroclites ont accompagné en direct leur exhibition.
Chants soi-disant tribaux, chorégraphies prétendument contemporaines, prouesses approximatives et participatives, ont rythmé leur incroyable performance.

Asso Asphyxie :  » Le Jardinateur « 

Le Jardinateur nous a proposé une fable végétarienne au cœur d’un potager dans laquelle les légumes, les fleurs et les outils du jardin sont venus remplacer les instruments du cirque traditionnel.

La Grosse Commission

Le docteur Rosie et toute son équipe accompagnaient le public musique dans ses toilettes sèches, transformant ce moment intime en expérience inoubliable !

Wunderstudio

Les festivaliers pouvaient profiter d’une séance photo studio dans une caravane Airstream de 1948 aménagée en studio photographique.

 

Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Chaîne Youtube de Kulte - Web TV

Affichage Aléatoire des Archives de Kulte

Cliquez sur les mots-clés ou les catégories de l'article affiché ci-dessus :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Ce n'est ni la couleur de sa peau, ni son origine, ni sa race, qui font la valeur d'un individu, c'est, avant tout, son intelligence et sa culture.

Samuel Ferdinand-Lop - Les nouvelles pensées et maximes (1970)

La culture intellectuelle et artistique autant que l'hygiène préserve l'homme de la vieillesse.

Charles Régismanset - Les contradictions (1906)

Les esprits sans culture et sans lumières qui ne connaissent d'autres objets de leur estime que le crédit, la puissance et l'argent, sont bien éloignés de soupçonner même qu'on doive quelque égard aux talents, et qu'il y ait du déshonneur à les outrager.

Jean-Jacques Rousseau - Les confessions (1765-1770)

Il n'y pas d'art sans amour, il n'y a pas d'amour sans art. La culture est à la fois ce qui nous rapproche et nous différencie, l'art en est une représentation qui nous rassemble ou nous divise, qui nous rejoint ou nous sépare. L'art et la culture sont des éléments de la vie qui nous font comprendre et aimer la vie, l'imaginer, la magnifier, la rêver.

Stéphan Foltier (2019)

Guide Artistes et Lieux culturels - Partie en ligne

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin