Please follow and like us !
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
Google+
https://kulte-infos.fr/quinzaine-de-legalite-bien-lancee-a-saint-medard-jalles-fond-de-mediatheque-leopold-sedar-senghor-diaporama-photos
YouTube
YouTube
Pinterest
LinkedIn
Instagram

Vendredi soir était rebaptisée la médiathèque de Saint-Médard ” Léopold Sedar Senghor “, en hommage au poète sénégalais, 1er président de la République du Sénégal, qui a vécu quelques mois à Caupian. Un hommage émouvant rendu avec de nombreuses personnalités présentes, dont son neveu et sa petite-fille, en marge de cet événement métropolitain de la Quinzaine de l’Égalité, de la Diversité et de la Citoyenneté.

Jusqu’au 25 novembre, Saint-Médard-en-Jalles comme quelques autres communes de l’agglomération s’engage ” avec force et conviction “ dans la Quinzaine de l’Égalité, de la Diversité et de la Citoyenneté. Près d’une vingtaine de rencontres, animations, expositions et événements, accessibles à tous et gratuits seront proposés dans la commune sur des thématiques telles que les liens entre les générations ou les cultures, l’égalité des sexes, l’homophobie… Avec la participation d’intervenants d’une très grande qualité et de nombreux partenaires locaux. Le personnage central de Léopold Sédar Senghor constituait donc vendredi dernier le temps fort de ce riche programme. Figure majeure du XXe siècle, acteur de la lutte contre les discriminations, précurseur de l’interculturalité et modèle de citoyenneté, le poète de la Négritude, alors jeune agrégé de grammaire a vécu plusieurs mois dans le quartier de Caupian, pendant la Seconde guerre

mondiale, dans un camp de prisonniers qui constituait un des ” frontstalags ” mis en place par l’occupant allemand. En partenariat avec le Consulat du Sénégal, la ville de Saint-Médard en Jalles s’est appuyée sur ce fait historique, ancré en son sol, pour inviter le public à suivre l’exceptionnel destin de Senghor, de Saint-Médard à l’universel. Le maire Jacques Mangon a exprimé toute son émotion et sa fierté de dévoiler la plaque commémorative avec

Karfa Diallo, un des artisans de cet événement à travers son association " Mémoires et Partages ", se voit remettre des mains du maire de Saint-Médard en Jalles un cadeau commémoratif - Photo ©KULTE

Karfa Diallo, un des artisans de cet événement à travers son association ” Mémoires et Partages “, se voit remettre des mains du maire de Saint-Médard en Jalles un cadeau commémoratif – Photo ©KULTE

tous les invités, dont le Consul général du Sénégal à Bordeaux Abdourahmane Koita, Alain Pompidou, docteur en histologie et biologie, fils de Claude et Georges Pompidou, Eric Poulliat, député de la Gironde et Karfa Diallo, président de l’association internationale Mémoires et Partages. Tout en rappelant queLéopold Senghor a apporté au monde toute une richesse de pensée pleine d’humanité et d’humilité (…) à l’échelle intime et dans des valeurs de partage “ à travers ses poésies. Le maire rajoutait aussi vendredi soir que c’est ” grâce à la puissance de la langue française, qui véhicule des grandes idées ” que les pensées de Léopold Senghor sont essentielles pour avoir défini la notion de ” négritude “(1), et aussi à lutter contre la xénophobie et autres fléaux qui freinent les rapprochements des peuples et leurs évolutions. Des mots forts qui ont résonné dans tous les esprits et à travers l’actualité, bien au-delà de Saint-Médard. Karfa Diallo trouvait dans cet événement et plus globalement à travers cet Quinzaine de l’Egalité, de la Diversité et de la Citoyenneté un écho parfait aux rôles et actions de son association, qui oeuvre pour ” trouver, sur nos territoires d’adoption les traces de notre contribution à l’humanité, de notre résistance à la barbarie, depuis 20 ans que l’on s’en occupe, ajoutant qu’il ” faut aller vers l’universel, c’est-à-dire la trace d’un combat pour la liberté (…) comme l’a fait Senghor ici pendant la guerre et après aussi (…) et la satisfaction la plus grande est de voir une commune comme Saint-Médard se saisir de tout cela “.

À noter qu’un travail important de médiation a été programmé avec les scolaires, dans les

Alain Pompidou, à gauche de la photo, la petite-fille de Léopold Sendhar au micro, le Consul général du Sénégal et les autres officiels - Photo ©KULTE

Alain Pompidou, à gauche de la photo, la petite-fille de Léopold Sendhar au micro, le Consul général du Sénégal et les autres officiels – Photo ©KULTE

collèges et lycées : sensibilisation aux thématiques de la quinzaine, rencontres auteurs, projections d’un film sur la vie et la pensée de Senghor, visite commentée de l’exposition ” Senghor, l’Africain universel “, spectacle et ateliers d’écritures par le GIVB…

Les participants à cette après-midi commémorative de vendredi ont pu apprécier la ” dictée Senghor “, puis la lecture poétique, la visite de l’exposition ” Senghor, l’africain universel ” par son Commissaire, Karfa Sira Diallo, directeur de l’association Mémoires et Partages, ensuite le baptême de la médiathèque au nom de Léopold Sédar Senghor, la déambulation artistique par la compagnie Khady Sarr et enfin la table ronde sur l’actualité de la pensée de Léopold Sédar Senghor sur l’actualité de la pensée de Léopold Sédar Senghor, avec comme invités : Alain Pompidou, gfls de Georges et Claude Pompidou, médecin, ancien député européen, docteur en histologie et biologie ; Amadou Lamine Sall, Président de la Maison

Africaine de la Poésie internationale ; Alioune Badara Fall, Ancien Directeur du Centre d’Etudes et de Recherches sur les Droits africains et sur le Développement des Pays en développement ; Raphaël Ndiaye, Directeur de la Fondation Senghor ; El Hadji Abdoul Hamidou Sall, Poète et écrivain sénégalais, président de la Fondation G. A. Forrest ; Gaël Octavia, Auteure de ” La fin de Mame Baby “.

LE PROGRAMME EN BREF

10 novembre, 15h à 22h : journée ” Senghor, de Saint-Médard à l’universel ”
15 novembre, 13h à 17h : ” Plaque les clichés, anime ton quartier ” (animation de rugby pour tous, par l’association Drop de Béton)
A 16h : ” T’es fleur ou t’es chou ? ” (rencontre ludique enfantsparents sur inscriptions auprès de l’Espace parentalité de la Ville)
17 novembre à 18h30 : soirée festive ” Partager pour rassembler ”
18 novembre à 11h : portes ouvertes de l’exposition-projet « De tout cœur » et performance-spectacle des Authentiques urbains
22 novembre de 13h-17h : ” Plaque les clichés, anime ton quartier ”
A 20h Rencontre « Héroïnes et fortes têtes : des femmes puissantes » avec Sara Rosenberg et Fawzia Zouari
24 novembre à 20h30 : ” Ne le dis surtout pas “, spectacle du GIVB, suivi d’un bord de scène
25 novembre à 20h : soirée africaine, avec les associations Espace du Houët, Inspirafrica, BordeauxDakar, Agence de médiation culturelle des pays du Sahel et Avenir (réservation avant le 22 nov)

LES EXPOSITIONS

Senghor, l’Africain universel (7-25 nov) / Association Mémoires et Partages. • Caupian et les camps (7-15 nov) / Association du Patrimoine de Saint-Médard-en-Jalles. • De tout cœur (13-20 nov) / Association La Boulangerie. • L’objet de ma vie (9-26 nov) / MAJ, La Ruche et club Reflex 33. • La terre est ma couleur (7 nov-9 déc) / Alain Serres (illustrations de Zaü). • Ma différence, mon atout (9 nov-17 déc) / Espace parentalité de la Ville et centres sociaux. Programme détaillé disponible dans les lieux publics et sur www.saint-medard-en-jalles.fr
Plus d’infos au 05 57 93 18 50 ou au 05 56 05 10 01

(1) : la négritude selon Léopold Sedar Senghor, est ” l’ensemble des valeurs culturelles du monde noir, telles qu’elles s’expriment dans la vie, les institutions et les œuvres des Noirs “.

Please follow and like us !
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
Google+
https://kulte-infos.fr/quinzaine-de-legalite-bien-lancee-a-saint-medard-jalles-fond-de-mediatheque-leopold-sedar-senghor-diaporama-photos
YouTube
YouTube
Pinterest
LinkedIn
Instagram