Please follow and like us !

C’est un mélange de genre plutôt insolite qui nous était proposé samedi dernier : du pur son ska Jamaïcain pour célébrer les 20 ans d’ASTRIA, l’usine de traitement et de valorisation énergétique des déchets du groupe SUEZ, située à Bègles.

Les Mascariders surfent la vague locale

Fondé en 2010, The Mascariders Ska Jazz est un groupe bordelais au son authentique qui s’inscrit dans

Les Mascardiers pour les 20 ans d' Astria - Photo Claire Sérès pour KULTE

Les Mascariders pour les 20 ans d’ Astria – Photo Claire Sérès pour KULTE

les pas du « patriarche de la musique jamaïcaine », Ernest Ranglin. Composés de musiciens professionnels tous engagés dans divers groupes de la scène bordelaise, les Mascariders Ska Jazz est un  » side project  » – comprenez  » projet parallèle  » – où le maitre mot est celui du plaisir et de la liberté de jeu. L’actuelle composition est d’ailleurs la 3ème génération de musiciens. Pourquoi Mascariders ? « Pour rappeler la vague du Mascaret  » expliquent-ils fièrement, rappelant la vague fluviale surfée par les musiciens fondateurs du groupe, Damien Layan et Thomas Renwick. Les Mascariders Ska Jazz revendiquent ainsi une identité locale et nous enchantent avec des sons Ska de pure culture jamaïcaine.

Une soirée sous le son du Ska Jamaïcain

L’âme du Ska Jamaïcain prend sa source à la fin des années 50 en Jamaïque, dans le Rhythm and Blues et le Jazz diffusés par les radios américaines. Véritable souffle d’espoir pour les populations des

Les Mascardiers pour les 20 ans d' Astria - Photo Claire Sérès pour KULTE

Les Mascariders pour les 20 ans d’ Astria – Photo Claire Sérès pour KULTE

ghettos, ces sons nouveaux viennent se mêler aux rythmes locaux : Mento, Calypso, Merengue, pour donner naissance dans un premier temps au Shuffle, puis plus tard, avec l’arrivée Rock n’ roll, au Ska. Ce mélange détonnant se caractérise par un son unique, marqué par un rythme syncopé et cuivré, où la guitare joue les contretemps du R&B et du piano du Boogie, avec une contrebasse très en avant, comme dans le Merengue, le Calypso et le Mento. C’est donc au son chauffé et cadencé que les The Mascariders Ska Jazz nous ont enchanté avec les reprises d’Ernest Ranglin ( » Surfin « ), des Skatalites ( » Alipang « ,  » Christine Keeler « ,  » Swing easy « ), Paul Desmond ( » Take Five « ), Duke Ellington ( » Caravan « ), Horace Silver ( » Filthy Mc Nasty « )…

Les projets à venir pour Mascardiers Ska Jazz, plusieurs dates sont d’ores et déjà programmées en région : le 26 juillet et le 8 août à Sanguinet (33), le 27 juillet et le 9 août, à Navarosse (40), le 7 août à l’ile de Ré (17), le 10 août à Montpazier (24), le 12 août à Montalivet (33), etc. et un projet d’album se murit, pour le printemps 2019.

Pourquoi les Mascariders chez ASTRIA ?  » Parce que la musique n’a pas de frontière « .

 

Please follow and like us !