La culture, les arts et les sorties en partage

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Menu

« Partager le pouvoir c’est devenir plus fort » : Jean-Marie Darmian revisite une certaine forme d’humanisme citoyen

Michel Rocard et Jean-Marie Darmian - Photo DR
Michel Rocard et Jean-Marie Darmian - Photo DR
Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

L’ancien élu et maire de Créon (33) durant plus de 30 ans, actuel vice-président du Conseil départemental de la Gironde, décrit dans son ouvrage une nouvelle forme d’action locale celle du partage du pouvoir par le biais de l’autogestion associative citoyenne. Le livre en tant qu’outil est une extension de la mémoire et de l’imagination et se révèle ici le parfait médium d’une pensée qui cherche à réinventer de nouveaux modèles tout en créant du lien.

Retour aux origines d’une politique « qui concerne le citoyen »

Dans l’entretien accordé, Jean-Marie Darmian revient sur la genèse de cet ouvrage :  » La fin de l’année 2018 et le début de l’année 2019 ont été marqués par

Jean-Marie Darmian : " Je souhaite que cet ouvrage provoque un débat, relance une dynamique et oblige les candidat.e.s aux élections municipales à s'interroger sur les fondements de leur action... " - Photo DR
Jean-Marie Darmian :  » Je souhaite que cet ouvrage provoque un débat, relance une dynamique et oblige les candidat.e.s aux élections municipales à s’interroger sur les fondements de leur action…  » – Photo DR

l’aggravation d’une crise latente entre les actrices et acteurs de la démocratie représentative et une part de la population. Une forme dangereuse de défiance s’est installée et n’a cessé de grandir transformant les rapports sociaux à tous les niveaux, en conflits permanent. Durant les presque 40 ans de mon parcours d’élu local j’ai bâti mon action personnelle et celle des équipes qui m’ont accompagné, sur un véritable pacte de confiance patiemment construit avec les électrices et les électeurs. J’ai donc éprouvé le besoin de transmettre les valeurs, les principes, les modalités d’une gouvernance locale pouvant servir de base à une nouvelle donne de l’action publique. Mettre la citoyenneté active, solidaire, efficiente au centre des prochains mandats municipaux : ce n’est pas une utopie mais une absolue nécessité. Dans un moment clé de

Michel Rocard et Jean-Marie Darmian - Photo DR
Michel Rocard et Jean-Marie Darmian – Photo DR

la vie publique il est indispensable de changer de paradigme et de faire vivre une autogestion associative citoyenne que permet encore la vie communale si les élu.e.s acceptent de partager le peu de pouvoir qu’il leur reste. De 1977 à 2014 ce système a été une réalité créonnaise et j’ai souhaité le décrire, le formaliser et lui donner une assise concrète dans ce livre. « 

Remise d'un prix pour les efforts en matière de développement de la ville de Créon à la mairie de Bordeaux, avec Philippe Madrelle, Alain Anziani, Françoise Cartron, Martine Faure et Alain Juppé - Photo DR
Remise d’un prix pour les efforts en matière de développement de la ville de Créon à la mairie de Bordeaux, avec Philippe Madrelle, Alain Anziani, Françoise Cartron, Martine Faure et Alain Juppé – Photo DR
Jean-Marie Darmian - Photo DR
Jean-Marie Darmian – Photo DR

A l’heure d’internet, des blogs, des images chocs, on pourrait penser que l’oeuvre littéraire est en perte de vitesse mais elle garde en fait toute sa place en terme d’impact de diffusion de la pensée, et l’auteur nous confirme cette ambition ainsi que le soutien de certaines maisons d’éditions :  » Le livre reprend les concepts portés par Pierre Mendès-France et plus encore Michel Rocard, et leur donne corps et réalité. Le ‘ partage du pouvoir ‘, de ses contraintes, de ses réussites ou de ses échecs a brutalement repris tout son sens dans un monde où l’individualisme, le sectarisme, la populisme menacent la démocratie. Je souhaite que cet ouvrage provoque un débat, relance une dynamique et oblige les candidat.e.s aux élections municipales à s’interroger sur les fondements de leur action au service de la plus petite cellule républicaine de notre pays. Le temps des programmes type catalogue de La Redoute est terminée. Il faut agir autrement. Il faut accepter que les citoyen.ne.s prennent part non seulement à la gestion mais aussi qu’ils l’assument sur les bases d’un contrat social construit en commun. J’ai pleinement conscience que c’est ambitieux et décalé mais c’est fondamental pour préserver l’avenir de notre démocratie.  » Le Bord de l’Eau « , maison d’édition locale dynamique recherche des porteurs de débats, d’interrogations de d’idées pouvant justement démontrer que l’innovation et la l’imagination sont indispensables dans une société aseptisée trop basée sur le prêt à porter idéologique partisan. « LA » politique est peut-être en voie de disparition mais « LE » politique a besoin de revenir sur le devant de la scène car il reste le fondement du vivre ensemble. Mon livre relève du politique et pas de la politique !

L’autogestion par et pour la confiance

Jean-Marie Darmian : " Mettre la citoyenneté active, solidaire, efficiente au centre des prochains mandats municipaux : ce n'est pas une utopie mais une absolue nécessité " - Photo DR
Jean-Marie Darmian :  » Mettre la citoyenneté active, solidaire, efficiente au centre des prochains mandats municipaux : ce n’est pas une utopie mais une absolue nécessité  » – Photo DR

Pour Jean-Marie Darmian, il est incontestable qu’à travers cet outil, on se rapproche du modèle démocratique au sens athénien du terme avec un réel impact sur l’influence du pouvoir de décision donné au peuple :  » La référence historique prend tous son sens avec l’autogestion. Pour ma part dans ce livre, je démontre que la confiance ne se construit que sur la continuité d’une action politique et pas sur des coups de com passagers et trompeurs. L’autogestion associative citoyenne représente une chance réelle pour le monde rural et périurbain. Le sentiment d’abandon est tel sur ces secteurs où la puissance publique déménage les services de base qu’il faut que les habitant.e.s se fédèrent (et le monde rural l’a fait entre les deux grandes guerres), trouvent des modes opérationnels (coopératives, mutualisation, gestion partagée) pour pallier ces carences structurelles étatiques. Ailleurs le principe est simple : le pouvoir appartient  à

Jean-Marie Darmian - Photo DR
Jean-Marie Darmian – Photo DR

celles et ceux qui agissent et pas à celles et ceux qui subissent. Partager ce n’est nullement s’affaiblir c’est simplement le conforter par l’apport du plus grand nombre. Partager c’est tout simplement devenir plus fort ! Partager ce n’est pas renoncer à ses valeurs c’est concrètement les mettre en œuvre. Partager c’est essentiellement éduquer, convaincre, agir dans le respect et la confiance. En 2008 aux élections municipales à Créon, alors que seule la liste que je présentais était en lice, 3 habitants sur 4 sont venus voter et m’apporter leur soutien ! Une preuve que le partage du pouvoir constitue un atout et pas une faiblesse.

Concernant ses projets sur un futur proche, il conclut :  » Avant toute chose il me faut préciser que je mettrai fin à mon dernier mandat électif dans quelques mois et donc que ce livre ne s’inscrit pas dans une campagne de communication pré-électorale comme beaucoup d’autres qui surgissent avant les échéances. Ce bouquin aussi complet et didactique que possible se veut un support au débat le plus large possible. J’irai donc le présenter partout où on le voudra. Je suis disponible pour dialoguer, échanger, expliquer n’importe où ! Le populisme menace en Gironde et ailleurs sur certains territoires ruraux : mon seul objectif c’est de le combattre par les idées par la valeur de l’exemple et de ne pas se contenter d’anathèmes abstraits. Je consacrerai, modestement, par le biais de Gironde citoyenne (2), association laïque, unitaire et indépendante que je préside, toutes mes forces à ce en quoi je crois à cette éducation populaire, seul vecteur pouvant redonner sa place à la citoyenneté dans une République mal en point. « 

Dans un monde en mutation historique, qui cherche ses repères tiraillé entre mondialisation, universalité, repli sur soi, et besoin de partage, cet ouvrage qui ouvre des portes réconfortantes peut nous conforter dans l’idée que le lien de proximité reste l’unique solution salvatrice pour une humanité qui a par essence la capacité du choix et de la création.

(1) Le partage du pouvoir local aux Éditions le Bord de l’Eau
20 €, en librairie depuis le 18 octobre

(2) Gironde citoyenne : www.girondecitoyenne.org

Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Chaîne Youtube de Kulte - Web TV

Affichage Aléatoire des Archives de Kulte

Cliquez sur les mots-clés ou les catégories de l'article affiché ci-dessus :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Ce n'est ni la couleur de sa peau, ni son origine, ni sa race, qui font la valeur d'un individu, c'est, avant tout, son intelligence et sa culture.

Samuel Ferdinand-Lop - Les nouvelles pensées et maximes (1970)

La culture intellectuelle et artistique autant que l'hygiène préserve l'homme de la vieillesse.

Charles Régismanset - Les contradictions (1906)

Les esprits sans culture et sans lumières qui ne connaissent d'autres objets de leur estime que le crédit, la puissance et l'argent, sont bien éloignés de soupçonner même qu'on doive quelque égard aux talents, et qu'il y ait du déshonneur à les outrager.

Jean-Jacques Rousseau - Les confessions (1765-1770)

Il n'y pas d'art sans amour, il n'y a pas d'amour sans art. La culture est à la fois ce qui nous rapproche et nous différencie, l'art en est une représentation qui nous rassemble ou nous divise, qui nous rejoint ou nous sépare. L'art et la culture sont des éléments de la vie qui nous font comprendre et aimer la vie, l'imaginer, la magnifier, la rêver.

Stéphan Foltier (2019)

Guide Artistes et Lieux culturels - Partie en ligne

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin