La culture, les arts et les sorties en partage

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Le nouvel espace de dégustation de l’art à Bordeaux : l’Art Social Club

Christophe Cazalé présente un de ses dioramas, posé sur son comptoir au fond de l'Art Social Club - Photo ©KULTE
Christophe Cazalé présente un de ses dioramas, posé sur son comptoir au fond de l'Art Social Club - Photo ©KULTE
Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
Instagram
YouTube
YouTube

C’est un nouveau lieu d’expositions et d’événements pour l’art, au coeur du quartier Saint Eloi de Bordeaux, qui a intégré un comptoir au fond de son établissement : l’Art Social Club est aussi convivial qu’éclectique dans ses choix artistiques.

L’Art Social Club est en passe de devenir un des principaux lieux d’exposition du quartier Saint-Pierre – Saint-Eloi. Ce secteur, déjà bien loti avec Le Théâtre des Salinières et la galerie Labo BX rue Buhan, le Théâtre de la Rousselle dans la rue éponyme, et bien des artistes et lieux de recueils artistiques et littéraires, est un écrin pour l’art. Les créateurs du nouvel espace d’exposition ne s’y sont pas trompés.

 » Pour choisir les artistes sans forcément un objectif mercantile « 

Ouvert depuis le 21 juin dernier, ce nouvel espace dédié à l’art et aux artistes a été rénové pendant 1 an. Tout a été refait du sol au plafond sur ces 50 m2 et 3,40 m de hauteur sous

A l'Art Social Club exposé encore cette semaine un tableau de peinture et collages qui donne la sensation de vivre en 3D une histoire à travers un chemin dans Bordeaux, par l'artiste David D'Ingéo - Photo ©KULTE
A l’Art Social Club exposé encore cette semaine un tableau de peinture et collages qui donne la sensation de vivre en 3D une histoire à travers un chemin dans Bordeaux, par l’artiste David D’Ingéo – Photo ©KULTE

plafond, du double-vitrage et un poêle a granulés est même en place dans un coin, ce qui rassure tous les visiteurs à l’approche de la période hivernale. Le bar sert donc à la fois de séparation de la partie exposition et de l’atelier, amenant tout ce qu’il faut de convivialité. Les créateurs du lieu sont Marie Volle, assistante de conservation du Musée de la Création Franche à Bègles, et Christophe Cazalé, artiste peintre autodidacte de la peinture, formé à partir de cours de dessin, de peinture et de sculpture, et surtout  » au gré du vent et de mes envies « . Epris de liberté dès qu’il quitte le lycée, il apprend ce qu’il veut apprendre pour faire ce qu’il veut faire, et se dit en cela  » artisantiste « . Dans son atelier au fond du local, il donne aujourd’hui des cours de dessin, et notamment de copies de tableaux de maîtres, des primitifs italiens aux impressionnistes. Sous forme d’association loi 1901, les deux fondateurs ont fait en sorte de conserver de la trésorerie pour  »

Une sorte de labyrinthe aux couleurs personnalisables instantanément par l'intermédiaire d'une tablette directement connectée à l'oeuvre d'Alvès, un jeune architecte - Photo ©KULTE
Une sorte de labyrinthe aux couleurs personnalisables instantanément par l’intermédiaire d’une tablette directement connectée à l’oeuvre d’Alvès, un jeune architecte – Photo ©KULTE

durer, et choisir des artistes et exposer leurs oeuvres qu’on veut, et pas forcément dans un objectif mercantile « . Voilà qui permet un esprit d’ouverture aux artistes originaux, qui n’ont pas forcément accès aux grandes galeries, et dans des conditions relativement confortables.

Organisation d’événements artistiques conviviaux

 » De Brut et d’Os «  sera le prochain événement d’exposition, avec un vernissage le 20 octobre, vendredi prochain. Un événement qui regroupera plusieurs artistes dans un esprit artistique fortement emprunt d’originalité, et toujours de convivialité : les artistes présents des oeuvres exposées seront Freddish, peintre et sculpteur, Pierre Ferva, ferronnier et passionné de photo, Grégoire Koutsandreou, peintre particulièrement adepte du motif végétal, Bernard Bazetoux, artiste bordelais  » brut « , expressionniste, avec une présentation de pastels gras sur du plastique  » très bruts et très

Christophe Cazalé présente un de ses dioramas, posé sur son comptoir au fond de l'Art Social Club - Photo ©KULTE
Christophe Cazalé présente un de ses dioramas, posé sur son comptoir au fond de l’Art Social Club – Photo ©KULTE

libres « , Loubnaroum, des oeuvres réalisées à partir de photos découpées en morceaux et recomposées en mosaïques, et Christophe Cazalé lui-même, avec des dioramas (des photos ou éléments visuels découpés et ré-assemblés dans un environnement en 3 dimensions d’un paysage ou d’une scène, avec des effets de lumière). Tout en accompagnant cette nourriture du cerveau par des crêpes Pouchkine, des gâteaux apéritifs et un vin d’un château partenaire.

Avec pour objectif de faire vivre le lieu au moyen de rotation des expositions tous les mois et demi environ, en fonction des artistes qu’ils souhaitent voir  » s’accaparer le lieu car c’est à eux de le faire vivre « , faire des A(rt)péros tous les jours à 17h, du café avec quelques tables, et aussi des lectures prochainement, l’Art Social Club devrait devenir un important centre d’échanges artistiques pour Bordeaux.

Art Social Club
39 rue Bouquière, Bordeaux
E-mail : asso.art.club@gmail.com
Site internet : cliquez ici

Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
Instagram
YouTube
YouTube

Chaîne Youtube de Kulte - Web TV

Affichage Aléatoire des Archives de Kulte

Cliquez sur les mots-clés ou les catégories de l'article affiché ci-dessus :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Ce n'est ni la couleur de sa peau, ni son origine, ni sa race, qui font la valeur d'un individu, c'est, avant tout, son intelligence et sa culture.

Samuel Ferdinand-Lop - Les nouvelles pensées et maximes (1970)

La culture intellectuelle et artistique autant que l'hygiène préserve l'homme de la vieillesse.

Charles Régismanset - Les contradictions (1906)

Les esprits sans culture et sans lumières qui ne connaissent d'autres objets de leur estime que le crédit, la puissance et l'argent, sont bien éloignés de soupçonner même qu'on doive quelque égard aux talents, et qu'il y ait du déshonneur à les outrager.

Jean-Jacques Rousseau - Les confessions (1765-1770)

Il n'y pas d'art sans amour, il n'y a pas d'amour sans art. La culture est à la fois ce qui nous rapproche et nous différencie, l'art en est une représentation qui nous rassemble ou nous divise, qui nous rejoint ou nous sépare. L'art et la culture sont des éléments de la vie qui nous font comprendre et aimer la vie, l'imaginer, la magnifier, la rêver.