Please follow and like us !
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
Google+
https://kulte-infos.fr/michele-laroque-invite-a-rejoindre-famille
YouTube
YouTube
Pinterest
LinkedIn
Instagram

" Dans les poèmes de Michelle, les enfants ont des ailes, pour voler… " disait la chanson de Teri Moïse. Avec le film Brillantissime, c’est une autre Michèle qui déploie ses ailes en tant que réalisatrice et qui vous invite pour une bulle de bonheur et de partage.

Brillantissime est " une comédie familiale romantique " comme la définit elle-même la réalisatrice, qui se donne dans ce film sans aucune restriction, avec une sincérité que l’on a ressenti lors de ses échanges avec le public. Sans prétention et avec générosité, elle nous entraîne dans les trépidations d’un personnage haut en couleur, qui pourrait être une de nos amies.

Synopsis

Angela vit une petite vie tranquille, réglée comme du papier à musique, dans la belle ville de Nice. La veille de Noël, elle est successivement abandonnée par sa fille chanteuse qui lui préfère son petit ami, son mari qui jette aux ordures une relation de vingt ans et sa meilleure amie qui sombre dans les bras de Morphée avant qu’elle puisse lui confier ses problèmes.

Angela doit apprendre à recomposer le puzzle de sa vie, entre une mère tyrannique, une fille compatissante, une amie déjantée et un psychiatre adepte d’expériences très peu déontologiques.

Bienvenue dans la famille de Michèle

C’est une aventure de famille cinématographique élargie au sens où le film rassemble des amis de cinéma, des membres de la vraie famille de Michèle Laroque et environ 3 000 personnes, " les co-prod ", qui ont donné un euro minimum pour accompagner cette adaptation de la pièce de Géraldine Aron, " Mon brillantissime divorce ", jouée par Michèle Laroque en 2009.

On note un réel travail d’appropriation, puisque les situations ont été étoffées ou modifiées et des personnages ont été ajoutés comme celui de l’excellent Gérard Darmon. Michèle et ses deux co-auteurs, ex-auteurs des

Michèle Laroque nous présenté ce matin au Mérignac Ciné son 1er film qu'elle a réalisé : " Brillantissime ", dans lequel elle joue - Photo ©Florent Lucéa

Michèle Laroque nous a présenté hier matin au Mérignac Ciné son 1er film qu'elle a réalisé : " Brillantissime ", dans lequel elle joue - Photo ©Florent Lucéa

Guignols, soignent les enchaînements de répliques et donnent une dimension à chaque personnage, notamment aux bonnes philippines qui apportent leur pierre à l’édifice comique. Petit détail : certains personnages portent des noms de famille de donateurs.

Le film est romantique parce qu’il respire l’amour : l’amour d’une réalisatrice pour ces personnages, à commencer par celui d’Angela, l’amour du personnage pour les autres et en particulier pour son thérapeute aux méthodes quelques peu expéditives.

L’ode à la vie d’une " créactrice "

Michèle Laroque présente le personnage central, Angela, comme une femme courageuse, sans méchanceté, décalée, hors du cadre, qui doit se reconstruire après avoir passé sa vie à satisfaire tout le monde et pour qui les gens ont toujours tout décidé. Prisonnière d’une vie normée, des carcans de la société, elle doit évoluer. Elle doit apprendre à se réconcilier avec elle-même, gagner en estime de soi et devenir actrice de cette vie trop lisse et trop idéalisée de femme au foyer désespérée au fond d’elle-même.

Malgré les bâtons que les gens lui mettent dans les roues, notamment son psychiatre (Kad Mérad), amoureux transi et maladroit, sa mère (Françoise Fabian), tyrannique et étouffante, sa meilleure amie (l’excellente Rossy de Palma), qui l’entretient dans son spleen, Angela garde le cap et tente de reprendre les rênes d’un chemin de vie insatisfaisant.

L’actrice devient réalisatrice, deux casquettes qui font de Michèle Laroque, une " créactrice " au grand cœur, qui ne triche pas. Consciente qu’elle ne peut pas plaire à tous, elle offre au public une ode à la vie, un parcours initiatique d’une renaissance et rend hommage à sa ville natale, à ses amis d’enfance, aux êtres qui ont jalonné sa carrière avec une bienveillance qui force le respect.

Les émotions du cinéma 

Michèle Laroque nous offre donc son premier film avec toute la modestie d’une artiste

L'avant-première mardi soir au Mérignac Ciné, en présente de la réalisatrice-actrice - Photo ©Forent Lucéa

L'avant-première mardi soir au Mérignac Ciné, en présente de la réalisatrice-actrice - Photo ©Forent Lucéa

toutche-à-tout qui se réalise au théâtre, au cinéma et dans le one-woman-show. C’est ce qui fait son originalité et sa force. Elle ne se laisse pas enfermer dans une case, elle se réinvente et poursuit son chemin.

Etant donné l’ambiance d’hier soir à Mérignac, en compagnie de Michaël Youn, gageons que l’aventure de Michèle Laroque en tant que réalisatrice n’en est qu’au commencement.


Informations pratiques :

Brillantissime
Réalisatrice : Michèle Laroque
Avec Michèle Laroque, Kad Merad, Pascal Elbé, Gérard Darmon, Oriane Deschamps, Rossy De Palma
Scénario et adaptation : Michèle Laroque, Benjamin Morgaine, Lionel Du Temple
Adapté de la pièce « My Brilliant Divorce » de Géraldine Aron
Musique originale : Alex Baupain
Sortie : le 17 janvier 2018, durée 1h 35, distribué par Studiocanal.

 

 

 

 

 

Please follow and like us !
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
Google+
https://kulte-infos.fr/michele-laroque-invite-a-rejoindre-famille
YouTube
YouTube
Pinterest
LinkedIn
Instagram