gtag('js', new Date()); gtag('config', 'UA-113531009-1');

Les jeunes auteurs de cinéma de Bordeaux et la métropole vont bénéficier d’un fonds d’aide à la création numérique et de scénarios

Hier, Alain Juppé et Frédérique Bredin ont signé ensemble une convention pour le fonds d’aide à la création numérique dans le cinéma, pour les jeunes auteurs habitant Bordeaux et dans sa métropole. Une aide bien providentielle pour le cinéma de jeunes auteurs bordelais et de la région, saluée par les professionnels dont SO films, Canal+, One Punch et la SACEM ont rejoint les partenaires de coproduction et distribution très récemment.

Virginie Calmels et Fabien Robert l’avaient déjà annoncé le 6 décembre dernier à l^hôtel de Bordeaux Métropole (voir notre article ici). La convention est signée et les aides de 20 000 € par projet vont donc être attribués par le Comité de lecture prochainement.

Amplifier l’attractivité de Bordeaux et attirer les futurs jeunes talents du cinéma

Comme l’a rappelé en préambule le maire de Bordeaux, quelques jours après que l’Alliance française de New-York ait rendu honneur à la création cinématographique française en organisant le festival  » Animation First «  (25 au 27 janvier dernier), à

Thierry Lounas, producteur, critique et éditeur de cinéma, ainsi que l'un des fondateurs de Capricci et de la revue So Film et une des principales chevilles ouvrières de ce projet, Olivier, scénariste bordelais et  David Danesi, PDG de la société de fabrication d'effets spéciaux Digital District - Photo © Stéphan Foltier pour KULTE
De gauche à droite : Thierry Lounas, producteur, critique et éditeur de cinéma, ainsi que l’un des fondateurs de Capricci et de la revue So Film et une des principales chevilles ouvrières de ce projet, Olivier, scénariste bordelais et David Danesi, PDG de la société de fabrication d’effets spéciaux Digital District – Photo © Stéphan Foltier pour KULTE

travers lequel une délégation bordelaise a participé, ce fonds d’aide à la création numérique appliqué au cinéma (du web à la réalité virtuelle), et particulièrement au cinéma créé par de jeunes auteurs et aux résidences d’auteurs vient à point nommé.  » Je suis heureux de cette nouvelle action en faveur de la création, qui contribuera à amplifier l’attractivité de notre ville, déjà très dynamique en matière d’économie créative  » s’est félicité Alain Juppé, faisant référence aux implantations récentes à Bordeaux d’acteurs du cinéma, du jeu vidéo et de l’implantation en avril prochain de la société de fabrication d’effets spéciaux Digital District, dont son PDG David Danesi était présent, aux côtés de Thierry Lounas, producteur, critique et éditeur de cinéma, ainsi que l’un des fondateurs de Capricci et de la revue So Film, et surtout une des principales chevilles ouvrières de ce projet.

13 auteurs sélectionnés

Cette convention signée entre la ville de Bordeaux, la métropole, l’Etat (via la DRAC) et le CNC (centre national cinématographique) représente un fonds d’aide de  450 000 €,  » grâce notamment à la taxe Google et Youtube «  a bien précisé Frédérique Bredin, présidente du CNC. Ajoutant :  » Avec les bourses de

Frédérique Bredin, présidente du CNC, Alain Juppé et Fabien Robert - Photo © Stéphan Foltier pour KULTE
Frédérique Bredin, présidente du CNC, Alain Juppé et Fabien Robert – Photo © Stéphan Foltier pour KULTE

résidences, nous allons aussi accompagner cette phase fragile et essentielle qu’est l’écriture et le développement des œuvres « . Un moyen déterminant pour attirer les jeunes talents de la région bordelaise, qui ont répondu présents pour 13 sélectionnés (75 % de Bordeaux ou sa région, 25 % de Paris) parmi 26 candidatures éligibles recueillies au 31 janvier, comme l’a précisé Fabien Robert, adjoint au maire de Bordeaux délégué à la culture. Afin de valider les attributions des enveloppes de 20 000 € par projet, le calendrier va s’articuler maintenant ainsi : une réunion de préparation du Comité de lecture est prévue le 4 mars, puis les délibérations auront lieu en avril / mai, les notifications des résultats en mai / juin, et en une cérémonie avec quelques ‘ trailers ‘ aura lieu en décembre. Cette convention de partenariat permet aussi d’accompagner les résidences So Film de genre (résidence à Bordeaux en mars 2019) et le Fonds d’aide à la création numérique et aux nouveaux formats Magnetic Bordeaux, d’une valeur de 225 000 euros

Vidéo trailer du lancement de ce fonds d’aide à la création numérique et à l’écriture pour les jeunes auteurs de Bordeaux et sa métropole : 

Site internet du CNC : cliquez ici