La culture, les arts et les sorties en partage

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Menu

“Les Chroniques Martiennes” de Ray Bradbury : un conte théâtral radiophonique au Glob’théâtre

“Les Chroniques Martiennes” de Ray Bradbury: un conte théâtral radiophonique au Glob’théâtre - Photo DR
“Les Chroniques Martiennes” de Ray Bradbury: un conte théâtral radiophonique au Glob’théâtre - Photo DR
Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

À la fois spectacle théâtral et sieste musicale, l’adaptation des “Chroniques martiennes” expose son public à une expérience radiophonique originale. Parés pour une plongée inédite dans l’infiniment grand ? Enfilez votre combinaison spatiale! Attachez vos ceintures! On décolle…

Synopsis

Dans un spectacle hommage à la pop culture et au cinéma, “ Chroniques martiennes “ invite à un voyage réflexif et sensoriel à travers une expérience immersive située à la croisée du conte, de la tragédie et de la rêverie cosmique. Comédiens et musiciens sont au centre de l’espace dans une semi-pénombre; autour d’eux, les spectateurs s’installent sur des transats, casques sur les oreilles. Peu à peu, le voyage s’incarne: les comédiens quittent la zone centrale pour arpenter l’espace et rejouer la découverte de la Planète Rouge. Ils invitent ponctuellement les spectateurs eux-mêmes à intégrer la partition visuelle et sonore de la création – contribuant ainsi à une immersion plus poussée dans l’expérience.

Cosmique, pop et immersif

Ce conte théâtral avec dispositif immersif sous casque est une création de la compagnie “ Théâtre dans la forêt “ dirigée par Émilie Le Borgne: mettant en scène des légendes urbaines, elle interroge la frontière entre la fiction et la réalité. Chroniques martiennes “ retrace les étapes de la colonisation de Mars, la Planète Rouge, par les Terriens, dans une suite de récits tantôt sombres, tantôt lyriques, adaptés de l’œuvre de Ray Bradbury parue dans les années 50. Ces textes devenus cultes sont donnés à entendre dans un spectacle sonore et immersif, où les deux comédiens et le musicien créent une pièce radiophonique et théâtrale, à l’atmosphère pop et planante, rendant aussi hommage à la radio et au cinéma.

Les mythes américains

Ray Bradbury fait publier ses nouvelles pour la première fois en 1950 aux États-Unis. Ce grand classique de la littérature de la science-fiction nous livre différents récits racontant l’arrivée des hommes (américains) sur Mars dès l’an 1999. Ces chroniques représentent en fait un condensé des grands mythes américains : la conquête des grands espaces, l’établissement d’une nouvelle civilisation, la lutte entre le passé et l’avenir et celle entre la nature et la technologie. Ces fables futuristes reposent sur des interrogations d’une saisissante actualité. Ainsi la conquête de l’espace s’apparente à une nouvelle chance donnée à l’humanité. S’offrent à nous des pistes d’interrogation sur ce qui fonde encore aujourd’hui notre identité et nos civilisations, ce qui anime notre soif d’exploration, ce qui détermine notre rapport à l’environnement et ce qui fabrique notre Histoire…entre création de mythes et réalité fantasmée.

Dans les pas des héros de Bradbury, les spectateurs embarquent pour la planète Mars et ses mystères, partageant ainsi le fantasme de la conquête spatiale de ces conquérants terriens. Vaisseaux spatiaux, fusées, extra-terrestres et grands espaces, tous les ingrédients de la science-fiction sont réunis dans ces “ Chroniques martiennesadaptées de Ray Bradbury, rappelant autant le film “ Rencontre du 3ème type “ de Steven Spielberg de 1977 que les films “ 2001 Odyssée de l’espace “ de 1968 de Stanley Kubrick et “ Interstellar “, de Christopher Nolan de 2014… que du grand cinéma ! 

Chroniques martiennes “ de Ray Bradbury

Compagnie  » Le Théâtre dans la Forêt « 

Mise en scène et interprétation : Émilie Le Borgne
Collaboration artistique et interprétation : François Sabourin
Création sonore et interprétation : François Ripoche

Dispositif sonore: Michaël Goupilleau
Du 7 au 15 novembre 2019
Durée: 1h10

Glob’théâtre

69 rue Joséphine, 33000 Bordeaux
Tél. : 05 56 69 06 66

Prochains spectacles :

  • Asile “ du 19 au 22 novembre
  • On n’a jamais vu une danseuse étoile noire à l’Opéra de Paris “ du 10 au 13 décembre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Chaîne Youtube de Kulte - Web TV

Affichage Aléatoire des Archives de Kulte

Cliquez sur les mots-clés ou les catégories de l'article affiché ci-dessus :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Ce n'est ni la couleur de sa peau, ni son origine, ni sa race, qui font la valeur d'un individu, c'est, avant tout, son intelligence et sa culture.

Samuel Ferdinand-Lop - Les nouvelles pensées et maximes (1970)

La culture intellectuelle et artistique autant que l'hygiène préserve l'homme de la vieillesse.

Charles Régismanset - Les contradictions (1906)

Les esprits sans culture et sans lumières qui ne connaissent d'autres objets de leur estime que le crédit, la puissance et l'argent, sont bien éloignés de soupçonner même qu'on doive quelque égard aux talents, et qu'il y ait du déshonneur à les outrager.

Jean-Jacques Rousseau - Les confessions (1765-1770)

Il n'y pas d'art sans amour, il n'y a pas d'amour sans art. La culture est à la fois ce qui nous rapproche et nous différencie, l'art en est une représentation qui nous rassemble ou nous divise, qui nous rejoint ou nous sépare. L'art et la culture sont des éléments de la vie qui nous font comprendre et aimer la vie, l'imaginer, la magnifier, la rêver.

Stéphan Foltier (2019)

Guide Artistes et Lieux culturels - Partie en ligne

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin