Please follow and like us !
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
Google+
https://kulte-infos.fr/lecole-municipale-de-musique-de-cenon-demontre-savoir-faire-jeunes-talents-diaporama-photos
YouTube
YouTube
Pinterest
LinkedIn
Instagram

Franck Dijeau, directeur de l’école de Musique et pianiste de jazz, secondé par Gaëtan Martin forment à tous les deux le duo de choc à la tête de la fameuse école de la rive droite de l’agglomération de Bordeaux. Une école qui a pu démontrer samedi dernier au Rocher de Palmer que ses jeunes pousses (et moins jeunes) représentent de vrais talents en herbe. Preuves à l’appui en photos ici.

Auparavant dans les locaux de l’école René Cassagne, depuis 1994 installés dans les locaux historiques du Château Tranchère, ce sont plus de 700 élèves qui chaque semaine viennent y faire de la musique encadrés par 19 professeurs. De quoi faire des spectacles pros, pour des amateurs.

Une organisation professionnelle bien accordée

Sous l’impulsion d’Alain David, député de la Gironde, de son maire, Jean-François Egron et de Laïla Merjoui, adjointe à la culture et la communication, l’école de musique est (re)devenue

municipale au 1er janvier 2015. Apportant ainsi un ancrage fort et durable sur le territoire de la commune, permettant de proposer l’accessibilité à une pratique musicale et artistique au plus grand nombre. 3 professeurs à temps plein (y compris le directeur Franck Dijeau) pilotent l’école, Gaëtan Martin, responsable de la formation musicale, des supports pédagogiques, professeur de trombone et tuba. Ce chef d’orchestre «  conçoit les méthodes, les exercices et permet ainsi d’unifier l’ensemble des pédagogies proposées par les enseignants de l’école «  explique Franck Dijeau. Une véritable valeur ajoutée pour souder tout le monde dans un esprit fédérateur, mais qui permet aussi de personnaliser les outils d’apprentissage. Sans oublier les passerelles qui se font avec le Rocher de Palmer, l’Espace Simone Signoret, structures voisines à quelques centaines de mètres, permettant des répétitions, mise en situation de concerts et grands événements de l’école, des découvertes d’artistes, et même des tarifs préférentiels pour certains concerts. 

Nombreux cours pour de nombreuses possibilités

Les cursus d’enseignements sont au nombre de 3 :  » Musique classique « ,  » Jazz et Musiques improvisées  » et  » Musiques Actuelles Amplifiées « . Ces différents cursus comportent tous plusieurs types de parcours complémentaires entre eux : le parcours  » qualifiants  » (cours individuel d’instrument, cours de Formation Musicale ou d’Harmonie et de pratique collective), et un parcours  » Loisirs  » destiné aux adultes ou aux grands ados. Tout un ensemble de possibilités de cours qui permet à chacun de commencer à son niveau et de progresser selon ses envies et ses moyens. Un orchestre symphonique sous la baguette de Gaëtan a même été créé il y a environ 4 ans :  » c’est une formation complète tous âges et tous niveaux, avec 2 répétitions hebdomadaires, et donc dans une recherche d’équilibre. L’objectif est de présenter quelque chose de plaisant, et ce pour tous les publics (dont les artistes, NDLR) « . Un Big Band (le  » Cenon Jazz Big Band « ), un Big Band Junior, des ensembles représentants toutes les familles d’instruments proposées aussi. L’occasion aussi de travailler entre différents groupes, cursus, élèves et professeurs, dans ce crédo qu’est l’amélioration artistique mais aussi dans la création. «  Une recherche d’équilibres «  précise tout de même l’enseignant périgourdin, évoquant la présentation au public, la respiration, le respect de l’autre en ne jouant pas plus fort que le voisin… Ceci décrit donc toute l’ampleur de la tâche. Mais l’école municipale de musique de Cenon n’en reste pas moins dans un esprit de pratique collective amateur. «  Le plaisir de jouer est l’élément moteur de notre pédagogie, cela transpire dans nos cours et surtout dans nos concerts,

Franck Dijeau et Gaëtan Martin, devant l'Ecole municipale de musique de Cenon au Chateau Tranchère - Photo ©KULTE

Franck Dijeau et Gaëtan Martin, devant l’Ecole municipale de musique de Cenon au Chateau Tranchère – Photo ©KULTE

c’est vraiment un marqueur fort, productif car accessible à tous, dans et autour de l’école «  appuie Franck Dijeau.

Concerts et événements festifs

2 grands événements ponctuent la vie de l’école : le concert de la Sainte-Cécile, patronne de la musique qui se déroulait samedi dernier, et le concert de fin d’année. L’occasion de démontrer aux yeux et oreilles de tous les capacités et progrès des élèves, à la fois les enfants, les plus grands et les adultes, les cordes, les cuivres et les voix à travers leurs démonstrations de groupes, mais aussi l’orchestre symphonique dans son ensemble. Il reste encore à venir ces jours-ci de beaux événements de ce type : déjà, le concours international de violoncelle  » Louis Rosoor «  le week-end prochain (samedi matin à l’école, et l’après-midi au Rocher de Palmer), un concert des enfants à l’école de tennis (leur 1ère expérience de scène !) le 20 décembre, et le concert des professeurs le 3 février 2018 à l’Espace Simone Signoret.

Site internet de l’école municipale de musique de Cenon en cliquant ici

Erratum :
– 700  » usagers  » et non  » élèves  » de l’école
– Gaëtan Martin est Cenonais et non Périgourdin

 

Please follow and like us !
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
Google+
https://kulte-infos.fr/lecole-municipale-de-musique-de-cenon-demontre-savoir-faire-jeunes-talents-diaporama-photos
YouTube
YouTube
Pinterest
LinkedIn
Instagram