La culture, les arts et les sorties en partage

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Menu

Le FIFIB 2019 convoque l’amour et ses émotions multiples pour sa 8ème édition

Convocation de l’amour et ses émotions multiples pour sa 8ème édition par le FIFIB 2019 - Photo officielle - DR
Convocation de l’amour et ses émotions multiples pour sa 8ème édition par le FIFIB 2019 - Photo officielle - DR
Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Le FIFIB est organisé depuis 2012 par l’association bordelaise  » Semer le doute «  qui défend à travers ce festival un cinéma indépendant mondial et organise des événements dans le domaine cinématographique ainsi que sa diffusion et sa production. Pour cette 8ème édition, le jury ne décernera pas moins de 7 prix dont le Grand Prix du Jury  » Domaine Clarence Dillon « , qui récompense depuis 2014 le lauréat du meilleur long métrage avec une dotation financière de 5 000 €. Cette année 77 films sont projetés dans 10 lieux différents de Bordeaux, dont 36 sont en compétition officielle française et internationale.

Les temps forts du FIFIB 

Le FFIB c’est aussi 4 temps forts différents. Pendant les séances des films en compétition, d’autres événements se déroulent. Ainsi Cour Mably, lors des  » Nuits du FIFIB « , concerts et DJ sets se succèdent pour une programmation musicale indépendante.

Le jury de la compétition internationale pour le FIFIB 2019
Le jury de la compétition internationale pour le FIFIB 2019

Avant chaque concert, c’est la série déjantée inédite « Now Apocalypse » de Gregg Araki cinéaste américain, qui expose la recherche de l’amour, du sexe et de la gloire. Aussi pendant toute la durée du festival, l’illustrateur et auteur de bandes dessinées Charles Burns expose dans la salle Capitulaire. Enfin le Pavillon des virtuelles réalités est ouvert jusqu’au 27 octobre à la Fabrique Pola et propose des films en réalité virtuelle, avec les réseaux comme matière première.

Sauver l’amour

Bien que ne répondant à aucun thème en particulier, cette 8ème édition du FIFIB présente des personnages en quête d’idéal et d’espoir. Ce sont ainsi le besoin, l’envie, le sacré, les mystères qui provoquent chez le spectateur des émotions fortes, fascinantes et cathartiques. Les cinéastes James Gray et Alejandro Jodorowsky sont invités d’honneur et donneront lieu chacun à une rétrospective bouleversant notre imaginaire et qui ne peut laisser indifférent. Le film d’ouverture «  First Love, le dernier Yakuza «  de Takashi Miike célèbre autant l’Amour et ses personnages que le film de clôture  » Un divan à Tunis  » de Manele Labidi.

FIFIB 2019, c’est donc une programmation jubilatoire à Bordeaux pour un public en recherche d’émotions fortes.

Festival International du Film Indépendant de Bordeaux

#FIFIB 2019 / fifib.com

Du mardi 15 au lundi 21 octobre 2019

Association « Semer le doute » 62 rue Fieffé à Bordeaux
06 63 44 43 42
roman@fifib.com

 

 

 

Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Chaîne Youtube de Kulte - Web TV

Affichage Aléatoire des Archives de Kulte

Cliquez sur les mots-clés ou les catégories de l'article affiché ci-dessus :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Ce n'est ni la couleur de sa peau, ni son origine, ni sa race, qui font la valeur d'un individu, c'est, avant tout, son intelligence et sa culture.

Samuel Ferdinand-Lop - Les nouvelles pensées et maximes (1970)

La culture intellectuelle et artistique autant que l'hygiène préserve l'homme de la vieillesse.

Charles Régismanset - Les contradictions (1906)

Les esprits sans culture et sans lumières qui ne connaissent d'autres objets de leur estime que le crédit, la puissance et l'argent, sont bien éloignés de soupçonner même qu'on doive quelque égard aux talents, et qu'il y ait du déshonneur à les outrager.

Jean-Jacques Rousseau - Les confessions (1765-1770)

Il n'y pas d'art sans amour, il n'y a pas d'amour sans art. La culture est à la fois ce qui nous rapproche et nous différencie, l'art en est une représentation qui nous rassemble ou nous divise, qui nous rejoint ou nous sépare. L'art et la culture sont des éléments de la vie qui nous font comprendre et aimer la vie, l'imaginer, la magnifier, la rêver.

Stéphan Foltier (2019)

Guide Artistes et Lieux culturels - Partie en ligne

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin