La culture, les arts et les sorties en partage

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Menu

« Le Bal des Enragés – 10 ans » : la claque de feu et de métal

Le Bal des Enragés-10ans ! à La Rock Sschool Barbey de Bordeaux le 3 mai 2019 - Photo (c) Nathalie Gellibert pour KULTE
Le Bal des Enragés-10ans ! à La Rock Sschool Barbey de Bordeaux le 3 mai 2019 - Photo (c) Nathalie Gellibert pour KULTE
Please follow and like us !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Il y a des anniversaires qui font dates. Vendredi dernier, la Rock School Barbey a eu le privilège d’accueillir la formation de choc  » Le Bal des Enragés  » venus offrir un show brûlant de 2h30 à l’occasion de leurs 10 ans d’existence. Le groupe survolté, avec la participation des membres de Tagada JonesParabellum, LoudblastLofofora, Punish Yourself, Black Bomb A, et No One Is Innocent, a ainsi repris 40 ans de rock’n’roll tendance punk-metal  en version « made in France » furieusement underground.

Dead Bones Bunny : le metal swingué

Il fallait bien une 1ère partie survitaminée et forcément décalée afin de chauffer dignement la salle en introduction de

Dead Bones Bunny - Le Bal des Enragés-10ans ! à La Rock Sschool Barbey de Bordeaux le 3 mai 2019 - Photo (c) Nathalie Gellibert pour KULTE
Dead Bones Bunny – Le Bal des Enragés-10ans ! à La Rock Sschool Barbey de Bordeaux le 3 mai 2019 – Photo (c) Nathalie Gellibert pour KULTE

show. Le tout jeune groupe français fondé en janvier 2018, qui mélange rockabilly et metal, a relevé le défi avec une belle énergie. Un lapin squelette, 2 pin-up, un mélange de guitares électriques et de contrebasse à la Stray Cats, de voix criées ou chaloupées, de sonorités extrêmes et de choeurs désués nous entraînent dans un univers étrange. Les influences Motörhead, Iron maiden ou encore Billy Haley sont évidentes. Il en ressort un cocktail très coloré et largement festif. La découverte du mélange des genres peut laisser perplexe au début mais on se laisse vite emmener par cette bonne humeur contaminante d’un groupe qui ne se prend pas au sérieux. Les 6 s’amusent et maîtrisent leur concept. Le public a définitivement adhéré et pourrait se laisser tenter par l’écoute de leur 1er album  » What’s Up Rock ?  » sorti le 15 janvier dernier.

L’intensité alternative des Enragés en conscience sociale

A 22h00, la foule plus que compacte est déjà survoltée dans l’attente du  groupe qui, excusez du peu, a déjà traversé 25 pays, produit 9 albums studio et  investi la scène à plus de 1800

reprises suscitant toujours le même engouement. Donc forcément, quand les membres apparaissent un à un perçant le rideau-voile sur la mythique reprise de  » Salut à Toi  » du groupe Bérurier Noir, c’est l’hystérie collective. Très vite la fosse est en feu, les murs tremblent, les corps se déchaînent (et volent parfois), les gobelets fusent. Y aurait-il de l’intensité dans l’air ? Au fil des 36 titres, c’est un véritable tsunami de bruit, de fureur et de sueur mais avant tout de talent. On jubile de l’énergie brute de morceaux tels que

 » Territorial Pissings  » de Nirvana, on s’amuse des clins d’oeil politiques insolents avec  » Anarchy en Macronnerie  » ((variante de  » Arnachie en Sarkozy  » de Lofofora). Il est ambitieux de s’attaquer à de grands classiques mais quand la passion, la maîtrise artistique et l’alchimie de l’authenticité en osmose et en toute convivialité se rencontrent, alors la magie opère. A grand renfort d’effets pyrotechniques, de bidons martyrisés, de riffs de guitare assassins, et de voix qui 

crachent l’exutoire, le show se poursuit, sauvage et frondeur. Il est ainsi difficile d’isoler des moments majeurs tant la setlist est pointue mais il faut avouer que l’on frôle l’extase avec ce rageux  » Ace of Spades  » de Mötorhead et l’incontournable  » Antisocial  »  de Trust qui continue de fédérer une audience en communion lorsqu’il s’agit de scander le refrain. Voilà un show volcanique qui bouscule et ébouriffe et dont on ne ressort pas indemne . La virtuosité est indéniable, l’investissement total. Merci à vous pour cette générosité d’exécution et cette belle proximité. Longue vie au Bal !

 » Le Bal Des Enragés – 10 ans « 

Site Officiel : http://www.lebaldesenrages.com

Prochaines dates de concert :

 

Please follow and like us !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Chaîne Youtube de Kulte - Web TV

Affichage Aléatoire des Archives de Kulte

Cliquez sur les mots-clés ou les catégories de l'article affiché ci-dessus :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Ce n'est ni la couleur de sa peau, ni son origine, ni sa race, qui font la valeur d'un individu, c'est, avant tout, son intelligence et sa culture.

Samuel Ferdinand-Lop - Les nouvelles pensées et maximes (1970)

La culture intellectuelle et artistique autant que l'hygiène préserve l'homme de la vieillesse.

Charles Régismanset - Les contradictions (1906)

Les esprits sans culture et sans lumières qui ne connaissent d'autres objets de leur estime que le crédit, la puissance et l'argent, sont bien éloignés de soupçonner même qu'on doive quelque égard aux talents, et qu'il y ait du déshonneur à les outrager.

Jean-Jacques Rousseau - Les confessions (1765-1770)

Il n'y pas d'art sans amour, il n'y a pas d'amour sans art. La culture est à la fois ce qui nous rapproche et nous différencie, l'art en est une représentation qui nous rassemble ou nous divise, qui nous rejoint ou nous sépare. L'art et la culture sont des éléments de la vie qui nous font comprendre et aimer la vie, l'imaginer, la magnifier, la rêver.

Stéphan Foltier (2019)

Guide Artistes et Lieux culturels - Partie en ligne

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin