Please follow and like us !
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
Google+
https://kulte-infos.fr/la-nuit-verte-fait-communiquer-lobservatoire-de-bordeaux-floirac-avec-lau-dela-a-travers-les-arts
YouTube
YouTube
Pinterest
LinkedIn
Instagram

Samedi soir, la Nuit Verte a remporté un énorme succès : plusieurs milliers de participants ont profité de ce festival d’un soir gratuit à l’observatoire de Floirac. Sur ce site de l’université de Bordeaux, 14 oeuvres étaient disséminées dans le parc de l’observatoire, formant un parcours de poésie technologique, où l’art était vecteur communiquant vers un autre monde. Seul bémol : les distributeurs de lampes vertes fluorescentes à l’entrée, sûrement pas assez nombreux, ont été rapidement débordés par les milliers de visiteurs, et aussi les enfants très demandeurs de cette idée-souvenir ludique.

Arrêtons nous sur quelques unes de ces oeuvres originales : Dust Devil par la Compagnie Androphyne (numéro 01 du plan ci-contre, teaser vidéo au début de notre article), Off Lines par Mad Rhizome (numéro 11, mini-vidéo en suivant), Les Pheuillus par Le Phun (numéro 10, photos dans le diaporama photos ci-dessous), Chercher une aiguille… par La mécanique du ventre à Bordeaux et Thomas Brasleret du restaurant La Cape à Cenon (numéro 09, photos dans le diaporama), Le chant des étoiles par Florent Colautti et Erik Lorré (numéro 06, 3ème mini-vidéo, plus bas) et Horizon Zéro, par Guillaume Ségur de Bidart (numéro 02, photo dans le diaporama).

Dust Devil – Numéro 1 par la Compagnie Androphyne, Hossegor. Les Dust Devils sont la manifestation la plus poétique et la moins violente des phénomènes climatiques liés aux tempêtes. Ces tourbillons très brefs sont rendus visibles par la matière qu’ils entrainent. Entre naturel et artificiel, apparence et réalité, ils créent des espaces transitionnels que la danseuse Marine Wroniszewski habitera le temps d’une nuit. Performance à 21 h, 22 h, 23 h. Malgré une panne électrique générale sur leur site lors de la représentation de 22h, nous vous diffusons leur superbe teaser vidéo officiel ici :

ChercheR une aiguille… Numéro 9 par La mécanique du ventre par Bordeaux et Thomas Brasleret, La Cape – Cenon Complices de l’aventure des Myconautes, la Mécanique du ventre et Thomas Brasleret partagent dans la Nuit Verte une installation à déguster, comme un souvenir de ce voyage cosmique et gastronomique (2 photos dans le diaporama en début d’article).

Off Lines – Numéro 11 par Mad Rhizome, Paris. Une multitude de lignes lumineuses s’émancipent du volume et défient l’espace dans un surprenant ballet de connexions géométriques. Émergeant du sous-bois, des faisceaux fendent l’air et se recomposent dans les perspectives du parc. Voyez notre mini-vidéo ici :

Le chant des Étoiles – Numéro 06 par Florent Colautti et Erik Lorré, Paris. Les deux artistes s’emparent des signes et phénomènes observés dans l’espace intersidéral, le plus souvent inaudibles et invisibles, pour en donner une traduction sonore et visuelle. Leur création met en scène le lien entre arts et sciences dans un dispositif immersif et poétique. Coproduction Fées d’Hiver Création soutenue par la DRAC Nouvelle Aquitaine. Voyez la mini-vidéo de KULTE ici :

Les Pheuillus, numéro 10 par Le Phun de Toulouse. En plusieurs migrations, ces êtres mystérieux ont pris possession du parc de l’Observatoire. Cette espèce végétale étonnante a peut-être bien toujours

Les Pheuillus, numéro 10 par Le Phun de Toulouse - Photo © Stéphan Foltier pour KULTE

Les Pheuillus, numéro 10 par Le Phun de Toulouse – Photo © Stéphan Foltier pour KULTE

habité les hauteurs de Floirac… Horde bienveillante, tribu gardienne de la quiétude des lieux, les Pheuillus ouvre les portes de la Nuit Verte, surprenantes rencontres à venir… (3 photos dans le diaporama en début d’article, et ci-contre).

Horizon Zéro, numéro 2 par Guillaume Ségur de Bidart. Inspirée par l’histoire de la géolocalisation et les grandes explorations maritimes, l’œuvre conçue pour la Nuit Verte 2016, fonctionne comme un outil de lecture et d’appréhension de l’environnement. Elle opère une translation du plan horizontal au point 0,0 de notre système de coordonnées géographiques. Le centre du monde sera pour un soir, déplacé à l’Observatoire. Coproduction Coop – Bidart (dans le diaporama photos en début d’article).

Récapitulatif de tous les artistes et oeuvres présents, sur le parcours (cf. le plan ci-dessous, en cliquant dessus pour l’agrandir) : 01 Dust devil – 02 Horizon zéro – 03 Cocons – 04 Sombra – 05 Écho Visuel – 06 Le chant des Étoiles – 07 Leurre bleu – 08 Les Myconautes – 09 Chercher une aiguille… – 10 Les Pheuillus – 11 Off Lines – 12 Les Illumineuses – 13 L’œuf du phénix – 14 L’Observatoire, bibliothèque de science-fiction

La Nuit Verte à l'observatoire de Bordeaux, à Floirac : le plan seul (agrandissable)

La Nuit Verte à l’observatoire de Bordeaux, à Floirac : le plan seul (agrandissable sur clic de la souris)

Please follow and like us !
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
Google+
https://kulte-infos.fr/la-nuit-verte-fait-communiquer-lobservatoire-de-bordeaux-floirac-avec-lau-dela-a-travers-les-arts
YouTube
YouTube
Pinterest
LinkedIn
Instagram