Please follow and like us !
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
Google+
https://kulte-infos.fr/krees-lartiste-bordelaise-entre-surrealisme-et-cubisme
YouTube
YouTube
Pinterest
LinkedIn
Instagram

Ce week-end se déroulait une exposition éphémère de Krees dans un lieu atypique. Un lieu dont le parfum art déco se prêtait bien à son style de peinture. Heureusement, l’artiste expose toujours jusqu’au 2 décembre au jardin botanique de Bordeaux. A découvrir.

Jeune peintre, depuis 2016, Krees n’est pas moins une artiste qui vit cette activité comme une véritable

2 des tableaux de Krees, exposés dans le couloir de la maison de Marie-Jeanne Warg - Photo © Stéphan Foltier pour KULTE

2 des tableaux de Krees, exposés dans le couloir de la maison de Marie-Jeanne Warg – Photo © Stéphan Foltier pour KULTE

transcendance de l’être. La philosophie de sa pratique artistique se résume d’ailleurs bien avec sa maxime :  » Peindre, c’est parler de notre humanité « . Une humanité colorée, interrogative, introspective… vivante. Si vous n’avez pas pu profiter de quelques unes de ses oeuvres ce week-end à Bordeaux au 20 rue des Cèdres chez Marie-Janne Warg, ou  à  » La Source «  à Salleboeuf (Gironde) il y a quelques semaines, vous pouvez toujours les contempler au jardin botanique bordelais pour une 10aine de jours, sous le titre  » Il pleut des cordes  » (sous-titré  » De l’art au jardin « ).

Un  » lâcher prise sur ses propres peurs «  explique Krees quant à une interprétation possible de ses peintures, un sentiment qui les justifie tout-à-fait. Il paraît même que  » son crayon à dessin ne la quitte jamais (…) pour apprendre à avoir peur «  et la maîtriser, pourrait-on rajouter ? D’origine flamande, elle est arrivée à Bordeaux en 1995 pour rejoindre sa famille, et a commencé à écrire(erratum-1) dans un journal satirique :  » Bordelais Nouvelle Vague «  aux côtés du dessinateur Barros. Sa toute 1ère exposition collective était en 2016 et regroupait 50 artistes, grâce à ses publications sur les réseaux sociaux. Ainsi, les couleurs, les

KULTE - Carré in post 125

MJ Lily Warg et Krees devant 2 de ses toiles, au 20 rue des Cèdres à Bordeaux - Photo © Stéphan Foltier pour KULTE

MJ Lily Warg et Krees devant 3 de ses toiles, au 20 rue des Cèdres à Bordeaux – Photo © Stéphan Foltier pour KULTE

formes déstructurées, les yeux et même souvent le  » 3ème oeil «  symbolisant pour elle le chemin spirituel, font de ses oeuvres un rappel des styles surréalisme et cubisme de certains Maîtres… A découvrir pour se faire son opinion, son ressenti, son interprétation.

Auparavant dans le milieu du jeu video, dite Marie-Jeanne Warg dite  » MJ Lily Warg  » est devenue agent d’artistes et a tout naturellement créé une galerie d’art pour peintres et photographes dans sa grande maison du secteur du CHU (à 50 mètres du tripode), tout cela sous le label  » Don’t stop the kultur «  créé en 2015,  ainsi qu’une agence de communication :  » Jack & Me  » en 2014. Krees laissera la place à un 20aine de sculptures de Jean-Claude Hirtz à la fin de cette semaine.

erratum-1 : certains des dessins de Krees ont été publiés dans ce journal

Krees – Exposition  » Il pleut des cordes « 

Jusqu’au 2 décembre 2018

Jardin botanique de Bordeaux
La Bastide – Esplanade Linné, 33100 Bordeaux
https://www.krees.fr/

Don’t stop the Kultur

20 rue des Cèdres, 33000 Bordeaux
Chez Marie-Jeanne  » Lily  » Warg

 

Please follow and like us !
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
Google+
https://kulte-infos.fr/krees-lartiste-bordelaise-entre-surrealisme-et-cubisme
YouTube
YouTube
Pinterest
LinkedIn
Instagram