La culture, les arts et les sorties en partage

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Menu

Jalles House Rock : le rendez-vous rock de l’été

Jalles House Rock - 06 juillet 2018- Photo (c) Nathalie Gellibert pour KULTE
Jalles House Rock - 06 juillet 2018- Photo (c) Nathalie Gellibert pour KULTE
Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Le Festival Jalles House Rock a su s’imposer comme un événement musical girondin majeur rassemblant, l’an dernier encore, plus de 5000 festivaliers. Co-organisé par la mairie de Saint-Médard-en-Jalles et l’association l’Estran, il célèbre cette année sa 11ème édition toujours en accès libre. Hier , pour la 1ère soirée de concerts,  la programmation a tenu sa promesse de choix éclectique, pleine de belles (re)découvertes rock sous une météo idéalement clémente.

Un festival qui s’implique pour un rayonnement en expansion

Placé sous le signe de la convivialité, le JHR, c’est aussi une réelle volonté de

Hope Dawn - Jalles House Rock - 06 juillet 2018- Photo (c) Nathalie Gellibert pour KULTE
Hope Dawn – Jalles House Rock – 06 juillet 2018-
Photo (c) Nathalie Gellibert pour KULTE

partager une passion pour la musique et le rock auprès du grand public. C’est d’ailleurs pour cette raison que le festival est gratuit et ce, pour tout le monde ! Éthique et populaire, il fédère une centaine de bénévoles qui répondent présents chaque année pour faire de cet événement une réussite ! En plus de ces concerts, un village rock est mis en place depuis plusieurs années, afin de valoriser les acteurs locaux soutenant la création artistique. Labels indépendants, associations mais aussi créateurs, artistes et commerçants sont présents à travers une dizaine de stands. En nouveauté ,pour la deuxième année le JHR a lancé les festivités le 5 juillet avec un ciné-débat au cinéma l’Etoile à St-Médard-en-Jalles  et la projection du  film The Runaways (2010) de Floria Sigismondi  suivi d’un débat sur la place des femmes dans le rock.

Une alchimie intelligente de diversité rock 

Les festivaliers ont pu investir le site plus tôt que d’ordinaire car une retransmission sur grand écran du match France-Uruguay était organisée sur écran géant au sein de la Plaine. Dès 19h30,

le groupe bordelais Hope Dawn, fondé en 2017 a donné le  » la  » avec ses sons chauds et envoûtants dégageant une complicité évidente sur scène pour une énergie électrique communicative A noter qu’en quelques mois, le groupe a très vite dessiné les contours de sa singularité musicale et sort son premier extrait intitulé « Desert » et publie son premier EP  » Under, Humans  » début 2018. Les Métro Verlaine ont enchaîné pour un voyage rock-garage-indie envoûtant. Sombre, agressif et mélancolique, le rock du Metro Verlaine s’inspire directement d’un monde électrique et romantique. Puisant dans ses influences musicales et littéraires, Metro Verlaine défend la passion et le rock and roll avec une rage véritable. La chanteuse Raphaëlle Verlaine, n’a pas

Deep Valley - Jalles House Rock - 06 juillet 2018- Photo (c) Nathalie Gellibert pour KULTE
Deep Valley – Jalles House Rock – 06 juillet 2018-
Photo (c) Nathalie Gellibert pour KULTE

hésité à quitter la scène pour une incusrsion appréciée dans le public conquis.La tension est ensuite montée d’un cran avec l’arrivée des sulfureuses californiennes de Deep Vally. Ce groupe de rock alternatif, originaire de Los Angeles a enflammé l’audience déchainée à cet instant. Leur prestation live, qui capture l’énergie brute et le sex appeal déborde de la scène. Lindsey Troy flamboyante au chant et à la guitarre, et Julie Edwards à la batterie ont électrisé à l’extrême la Plaine. La température était donc à son maximum pour accueillir les anglais de Liverpool Circa Waves. Extrêmement variés dans leurs textures sonores, les 4 membres offrent des envolées fougueuses, des tonalités heavy  qui n’en oublient pas l’efficacité de mélodies

Jalles House Rock - 06 juillet 2018- Photo (c) Nathalie Gellibert pour KULTE
Jalles House Rock – 06 juillet 2018-
Photo (c) Nathalie Gellibert pour KULTE

pop-rock bien senties. Le public a adoré. Pour finir, est apparu l’extra-terrestre Lysistrata, un trio guitare-basse-batterie, plein d’énergie et de maîtrise, pour 1 heure de bruit et de furie et une plongée vers des horizons musicaux plutôt radicaux (math rock, post-hardcore…). La technique du groupe est impressionnante et a laissée l’audience littéralement sidérée.

Ce fut une soirée vraiment intense et de qualité. Gageons que celle de ce soir qui accueille des têtes d’affiche de choix comme Burning Heads, Dewolff et Carbon Killer va clôturer en apothéose ces 3 jours de festivités.

Jalles House Rock

Samedi 7 juillet 2018 :
DEWOLFF
https://www.jalleshouserock.fr/dewolff

BURNING HEADS
https://www.jalleshouserock.fr/burningheads

HIMALAYAS
https://www.jalleshouserock.fr/himalayas

SIZ
https://www.jalleshouserock.fr/siz

HOWLIN’ JAWS
https://www.jalleshouserock.fr/hawlinjaws

CARBON KILLER
https://www.jalleshouserock.fr/carbonkiller

MAMA KILLA
https://www.jalleshouserock.fr/mamakilla

https://www.jalleshouserock.fr/

 

Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Chaîne Youtube de Kulte - Web TV

Affichage Aléatoire des Archives de Kulte

Cliquez sur les mots-clés ou les catégories de l'article affiché ci-dessus :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Ce n'est ni la couleur de sa peau, ni son origine, ni sa race, qui font la valeur d'un individu, c'est, avant tout, son intelligence et sa culture.

Samuel Ferdinand-Lop - Les nouvelles pensées et maximes (1970)

La culture intellectuelle et artistique autant que l'hygiène préserve l'homme de la vieillesse.

Charles Régismanset - Les contradictions (1906)

Les esprits sans culture et sans lumières qui ne connaissent d'autres objets de leur estime que le crédit, la puissance et l'argent, sont bien éloignés de soupçonner même qu'on doive quelque égard aux talents, et qu'il y ait du déshonneur à les outrager.

Jean-Jacques Rousseau - Les confessions (1765-1770)

Il n'y pas d'art sans amour, il n'y a pas d'amour sans art. La culture est à la fois ce qui nous rapproche et nous différencie, l'art en est une représentation qui nous rassemble ou nous divise, qui nous rejoint ou nous sépare. L'art et la culture sont des éléments de la vie qui nous font comprendre et aimer la vie, l'imaginer, la magnifier, la rêver.

Stéphan Foltier (2019)

Guide Artistes et Lieux culturels - Partie en ligne

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin