La culture, les arts et les sorties en partage

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Menu

Finale du Tremplin Musique des 2 rives : explosion de talents émergents

Eileen lors de la finale du Tremplin musique des 2 rives à la Rock School Barbey de Bordeaux le 8 février 2019 - Photo (c) Nathalie Gellibert pour KULTE
Eileen lors de la finale du Tremplin musique des 2 rives à la Rock School Barbey de Bordeaux le 8 février 2019 - Photo (c) Nathalie Gellibert pour KULTE
Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Après 8 soirées de sélection qui s’étaient tenues du 5 au 26 janvier dans 8 lieux de la rive droite et du sud de Bordeaux métropole, visant à mettre en avant les talents musicaux aux styles variés de son agglomération, la Rock School Barbey accueillait samedi dernier, lors d’une soirée gratuite mémorable, les 8 finalistes venus défendre leur talent.

Les jeunes espoirs ont enflammé la scène : des prestations intenses de haut vol

En empruntant la montée d’escalier si particulière qui mène à la salle de concert de cette Rock School rappelant les meilleurs lieux underground londoniens, on a le 

Finale du Tremplin musique des 2 rives - Groupe Därk Vipers à la Rock School Barbey le 8 février 2019 - Photo (c) Nathalie Gellibert pour KULTE
Finale du Tremplin musique des 2 rives – Groupe Därk Vipers à la Rock School Barbey le 8 février 2019 – Photo © Nathalie Gellibert pour KULTE

pressentiment d’une belle soirée qui s’annonce. Le jury, présidé par le chef Philippe Etchebest, est déjà sur place avec Eric Roux (directeur des lieux), Zoé de la Taille (médiation culturelle du Rocher de Palmer de Cenon), Michel André (Sacem), Raphaël Reynier (amicale laïque de Bacalan) et Rita Sa Régo (directrice du réseau Printemps). Dès 20h30, les 1er accords résonnent avec les 6 bordelais du groupe Interlopes emmenés par Alex Camgrand au chant. Voilà un rock métissé extrêmement énergisant pour une formation qui officie depuis près de 10 ans(erratum : cf. à la fin de l’article). On y retrouve des tonalités blues, des sonorités californiennes et des influences qui rappellent les Rival Sons de Long Beach, mais leurs compositions portent en elles aussi un fond de subversif façon Noir Désir. Les 20 minutes (imparties à chaque groupe) s’achèvent déjà mais on aurait volontiers prolongé l’expérience de cette belle vitalité pleine de talent. 10 minutes de pauses à peine et nous voici plongés dans l’univers envoûtant du groupe La Drache. Ce terme signifie  » forte pluie  » dans le Nord, de celle qui pénètre au plus profond, tout comme ces notes lancinantes qui vous transpercent les sens. Les 4  » gars autour de Bordeaux  » distillent leurs riffs ambiants avec une superbe maîtrise et l’on se délecte de cette imprégnation aux influences post-rock, stoner, ou encore indie rock. Une sublime expérience de voyage vers des contrées vibratoires d’où on ne veut pas s’extraire, du moins 

Groupe La Drache à la Rock School Barbey de Bordeaux le 8 février 2019 :


pas déjà, et dont on ne sort pas indemne. L’atterrissage se fait ensuite en douceur quand apparaît la délicate Eileen qui égraine de sa voix cristalline et simplement accompagnée de son violoncelle quelques poétiques ballades. Fraîche et espiègle à la fois, dans un style épuré, cette canadienne captive l’audience recueillie. Le rythme reprend tranquillement avec R/O, très jeune rappeur, trompettiste et parolier qui a sorti son EP  » Du Refuge  » en novembre dernier. Ce talent qui fait montre de beaucoup de maturité est ici, accompagné par le rappeur Blackapar de la RapSchool. Se présentent ensuite les 5 membres de Zone avec un chanteur habité, lumineux, théâtral et bondissant accompagné de 4 musiciens qui maîtrisent parfaitement leurs instruments.

 Leur rock 70’s tendance punk ne se prive pas de mélodies tout aussi ‘ punchy ‘ que nostalgiques et offre un très joli moment poétiquement contaminant qui conquit instantanément l’audience. Sans transition, ou presque, surgit le choc Dallas : 2 sombres guerriers ‘ rageux ‘ sortis d’un univers ‘ fumeux ‘, paire de vikings industriels, crachent leurs vocalises sur des rythmes hip hop et indus, incarnant ainsi le cri primal aux accents d’acides sueurs. Tel un exutoire, ils se mêlent à

Groupe Zone lors de la finale du Tremplin musique des 2 rives à la Rock School Barbey de Bordeaux le 8 février 2019 - Photo (c) Nathalie Gellibert pour KULTE
Groupe Zone lors de la finale du Tremplin musique des 2 rives à la Rock School Barbey de Bordeaux le 8 février 2019 – Photo (c) Nathalie Gellibert pour KULTE

plusieurs reprises à la foule galvanisée et ne ménagent aucune énergie afin d’insuffler les prémices d’un mouvement d’hystérie collective. Dans un autre registre, le groupe Därk Vipers offre une expérience toute aussi hallucinante avec leur groupe de Glam Metal bordelais qui rend hommage au genre des années 80. Résille, maquillage, cuir et sex toy décorant la guitare basse, leur jeu de scène haut en couleur est excellent et déjanté, ce qui ne doit nullement occulter la virtuosité de leur prestation vocale et musicale extrêmement charismatique. Le groupe de hip hop bordelais Wl Crew assure le final avec un show dynamique offrant un rap sur fond d’attitude positive dégageant une belle osmose évidente entre les 7 membres du groupe. 00h30 a sonné et il est l’heure pour les membres du jury de délibérer. Il faudra 20 minutes de suspense avant que le verdict ne tombe. Eileen, grande gagnante de ce tremplin remporte le Prix de la ville de Bordeaux, d’une valeur de 1 000 €, le prix SACEM de la composition et de l’interprétation, également doté de 1 000 € et enfin le prix France Bleu Gironde avec en prime un enregistrement audio en studio. Le Rocher de Palmer récompense le groupe Dallas lui permettant ainsi de faire la 1 ère partie d’un futur concert dans ses murs. Le prix de l’Amicale de Bacalan revient quant à lui au groupe Interlopes.

Au moment de l’annonce des résultats, Philippe Etchebest a avoué qu’il avait été fort compliqué pour tous de faire un choix tant le niveau de cette compétition était pointu. A souligner que la diversité des productions sur scène mettant en avant chaque singularité a été plus qu’appréciable au même titre que l’enchaînement des ordres de passage judicieusement bien orchestré. Nous retiendrons aussi l’extrême authenticité et investissement des artistes présents ce soir là qui ont chacun offert un show témoin du souffle vital qui les anime. Nous ferons également une mention spéciale au présentateur, maître de cérémonie, dans son costume improbable qui a illuminé les annonces de programmation par sa bonne humeur. En résumé, voilà une 7ème édition qui a tenu ses promesses de valorisation musicale pour la plus grande satisfaction des spectateurs dans une salle qui affichait complet.

Finale du Tremplin Musique des 2 rives

Site officiel de la Rock School Barbey : http://www.rockschool-barbey.com/

Prochaine date de concert :
Le jeudi 14 février 2019 à 21h00 – Barbey indie club : Warmduscher + Siz
Tarifs : 10 € (prévente) / 13 € (sur place)
Rock School Barbey – 18 cours Barbey, 33800 Bordeaux
Tél. : 05 56 33 66 00
Accès Tram : tram C – Arrêt Gare St Jean
Accès Bus : lianes 15, 9, 11 –  Arrêt Gare St Jean

Erratum : le groupe Interlopes a été créé il y a 1 an (et non 10 ans), et il est composé de 6 membres depuis 1 mois (et non plus 7).

Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Chaîne Youtube de Kulte - Web TV

Affichage Aléatoire des Archives de Kulte

Cliquez sur les mots-clés ou les catégories de l'article affiché ci-dessus :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Ce n'est ni la couleur de sa peau, ni son origine, ni sa race, qui font la valeur d'un individu, c'est, avant tout, son intelligence et sa culture.

Samuel Ferdinand-Lop - Les nouvelles pensées et maximes (1970)

La culture intellectuelle et artistique autant que l'hygiène préserve l'homme de la vieillesse.

Charles Régismanset - Les contradictions (1906)

Les esprits sans culture et sans lumières qui ne connaissent d'autres objets de leur estime que le crédit, la puissance et l'argent, sont bien éloignés de soupçonner même qu'on doive quelque égard aux talents, et qu'il y ait du déshonneur à les outrager.

Jean-Jacques Rousseau - Les confessions (1765-1770)

Il n'y pas d'art sans amour, il n'y a pas d'amour sans art. La culture est à la fois ce qui nous rapproche et nous différencie, l'art en est une représentation qui nous rassemble ou nous divise, qui nous rejoint ou nous sépare. L'art et la culture sont des éléments de la vie qui nous font comprendre et aimer la vie, l'imaginer, la magnifier, la rêver.

Stéphan Foltier (2019)

Guide Artistes et Lieux culturels - Partie en ligne

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin