La culture, les arts et les sorties en partage

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Menu

Festival Trente Trente : un Projet#Dorignac punk-rock ou le décalage à l’extrême

" Projet#Dorignac " dans le cadre du Festival Trente Trente - Photo © Pierre Planchenault pour KULTE via Trente Trente
" Projet#Dorignac " dans le cadre du Festival Trente Trente - Photo © Pierre Planchenault pour KULTE via Trente Trente
Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

La verrière de la Halle des Chartrons accueillait dimanche dernier le trio Annabelle Chambon, Cédric Charron et Jean-Emmanuel Belot pour un happening débridé, reprise d’une performance créée pour le musée des Beaux Arts de Bordeaux, avec en support l’œuvre picturale de Georges Dorignac, peintre bordelais (1879-1925), célèbre pour son trait sculpté puissant. Un spectacle dans le cadre de Trente Trente qui poussait à fortement  » sortir de sa zone de confort « , selon l’expression à la mode. Toutes les infos sur les spectacles des 2 derniers jours ici.

Une mise en scène sur trois tableaux en rupture

Encore une fois, comme dans d’autres spectacles de Trente Trente, le spectateur s’assoie en cercle rituel à même le sol. Au centre, les 3 protagonistes en semi-nudité, le torse et le visage peints de bleu posent statiques, dans le silence, tel un tableau vivant, pendant un laps de temps

" Projet#Dorignac " dans le cadre du Festival Trente Trente - Photo © Pierre Planchenault pour KULTE via Trente Trente
 » Projet#Dorignac  » dans le cadre du Festival Trente Trente – Photo © Pierre Planchenault pour KULTE via Trente Trente

suffisant pour le spectateur puisse s’interroger sur la nature de la surprise à venir. Jean-Emmanuel Belot rejoint la sonorisation, des cartons à messages se déploient. S’en suit une chorégraphie animale, primaire, extrême. Sur une musique électro-rock, les corps vibrent et rampent en totale régression, les expressions perdent leur humanité. Cherchent-ils à exprimer la colère, le désarroi, la rébellion ou la perte de de repère ? Ils finissent par brandir les armes. D’autres cartons à messages volent au milieu de la scène.
Dans un 2ème temps, le son s’arrête net, une plongée dans les cartons et les protagonistes se transforment en schtroumpfs diffuseurs d’affiches à textes collées sur chaque spectateur. Les quelques enfants présents au sein de l’audience sont réquisitionnés pour finaliser cette tâche. A noter en clin d’oeil qu’ils auront probablement une vision à jamais modifiée de leur personnage de BD frais et innocent ! Un vent de grotesque et d’hilarité souffle alors…

En final, les sonorités rock reprennent et les corps moins bleus, plus nus, se meuvent en trio synchronisés et tournoiements aux allures incantatoires. Le fil conducteur n’est pas évident à discerner cependant l’esthétique est bien présente. On aime ou on n’aime pas, mais l’effet dérangeant est au rendez-vous. A en juger par les regards improbables et médusés des passants extérieurs en promenade dominicale, collés aux vitres de la Halle, on a bien la confirmation que la volonté de bousculer un certain confort a fonctionné mais s’adresse néanmoins à un public averti, éduqué à l’acceptation de la différence.

La page Facebook de la Made ici

Site officiel du Festival Trente Trente ici

La page Facebook du festival ici

PLUS QUE 2 JOURS POUR PROFITER DU FESTIVAL !

Les Prochains spectacles de Trente Trente :

Trente Trente : Soirée au Théâtre des Quatre Saisons ce soir, jeudi 1er février de 19h15 à 23h30 – Gradignan

Détails : quatre parcours mais deux début de soirée possibles. Débutez votre soirée à 19h30 avec TAFEL 1 ou LES SOUPIRS ou bien à 20h15 avec ANECKXANDER !
• 19h30/22h20 – TAFEL 1 Ensemble Aabat 
• 19h30/21h10/22h20 – LES SOUPIRS Collectif a.a.O 
• 20h15 – ANECKXANDER Alexander Vantournhout & Bauke Lievens 
• 21h45 – QUOTIDIEN DE L‘EMPREINTE Didier Lasserre

> TARIFS du Pass soirée : 18 € (Tarif plein) / 12 € (Tarif réduit)
> RÉSERVATIONS :
En ligne : https://www.billetweb.fr/trente-trente
Par téléphone : 05 56 17 03 83
www.t4saisons.com I 05 56 89 98 23
> VENIR AU THÉÂTRE DES QUATRE SAISONS :
Bus : 10 arrêt Prieuré de Cayac ou 36 arrêt Parc de Mandavit
Plus de détails ici (lien Facebook) : https://www.facebook.com/events/150255328932652/

Trente Trente : Soirée au Théâtre de l’Union demain, vendredi 2 février de 19h à 23h30 – Limoges

En coréalisation avec Le Sirque PNC Nexon
• COLORIS VITALIS Jean Lambert-wild
• L’OUEST LOIN Olivier Debelhoir
• MAMA CARNAVAL Cridacompany
• FORMULE Collectif Petit travers
• TAROT À REBOURS Cie Sodium
• SILENCE L’Académie de l’Union / Jean Lambert-wild & Paul Golub

> TARIFS du Pass soirée : 18 € (Tarif plein) / 13 € (Tarif réduit)
> RÉSERVATIONS :
www.theatre-union.fr I 05 55 79 90 00
> Plus de détails ici (lien Facebook) : https://www.facebook.com/events/529979164034606/

Contact et réservations :
info@trentetrente.com
+33 (0)5 56 17 03 83

 

Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Chaîne Youtube de Kulte - Web TV

Affichage Aléatoire des Archives de Kulte

Cliquez sur les mots-clés ou les catégories de l'article affiché ci-dessus :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Ce n'est ni la couleur de sa peau, ni son origine, ni sa race, qui font la valeur d'un individu, c'est, avant tout, son intelligence et sa culture.

Samuel Ferdinand-Lop - Les nouvelles pensées et maximes (1970)

La culture intellectuelle et artistique autant que l'hygiène préserve l'homme de la vieillesse.

Charles Régismanset - Les contradictions (1906)

Les esprits sans culture et sans lumières qui ne connaissent d'autres objets de leur estime que le crédit, la puissance et l'argent, sont bien éloignés de soupçonner même qu'on doive quelque égard aux talents, et qu'il y ait du déshonneur à les outrager.

Jean-Jacques Rousseau - Les confessions (1765-1770)

Il n'y pas d'art sans amour, il n'y a pas d'amour sans art. La culture est à la fois ce qui nous rapproche et nous différencie, l'art en est une représentation qui nous rassemble ou nous divise, qui nous rejoint ou nous sépare. L'art et la culture sont des éléments de la vie qui nous font comprendre et aimer la vie, l'imaginer, la magnifier, la rêver.

Stéphan Foltier (2019)

Guide Artistes et Lieux culturels - Partie en ligne

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin