Please follow and like us !
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
Google+
https://kulte-infos.fr/face-au-vent-lexposition-qui-decoiffe
YouTube
YouTube
Pinterest
LinkedIn
Instagram

Acteur phare de la vulgarisation scientifique à Bordeaux et en Nouvelle-Aquitaine, Cap Sciences propose actuellement Face au vent, une exposition pour mieux comprendre ce phénomène du quotidien qui nous affecte tous mais dont on parle peu tant qu’il n’est pas la manifestation spectaculaire des dérèglements climatiques : le vent.

Face au vent est une exposition conçue en collaboration par Cap Sciences et son homologue strasbourgeois, Le Vaisseau. Elle comporte deux volets : l’exposition proprement dite et pour approfondir le sujet, un cycle d’événements dont des conférences animées par des spécialistes du climat.

Comme les insectes, le vent joue un rôle central dans la pollinisation - Photo © O. G. pour Kulte

Comme les insectes, le vent joue un rôle central dans la pollinisation – Photo © O. G. pour Kulte

Une exposition interactive

L’exposition consacrée au vent s’adresse aux plus jeunes (à partir de 6 ans) comme à leurs aînés. Elle se présente sous forme de  » stations interactives  » qui abordent chacune un aspect particulier du sujet, par le texte, l’image, le son et/ou l’expérimentation. Le public, en effet, est invité à manipuler de petits dispositifs expérimentaux qui permettent de tester les connaissances qu’exposent par ailleurs des panneaux et des vidéos. Brise, alizé, autan, tempête tropicale, bise, cyclone : le vent est d’abord un phénomène météorologique d’une étonnante complexité et d’une non moins surprenante diversité. Sous cet angle, le vent est un objet de connaissance, une force de la nature qu’on mesure, qu’on anticipe, dont on observe les lents effets ou les bouleversements sur le paysage et la végétation. Mais le vent est aussi une force naturelle, un élément de l’environnement avec lequel l’homme doit apprendre à composer, qu’il en tire parti ou s’en protège, qu’il assèche des marais, refroidisse son habitation, voyage ou produise de l’électricité éolienne.

Un dispositif pour comprendre comment le vent forme et déforme les dunes - Photo © O. G. pour Kulte

Un dispositif pour comprendre comment le vent forme et déforme les dunes – Photo © O. G. pour Kulte

Avis de tempête #1

Avis de tempête est une série d’événements programmés à l’occasion de Face au vent. Hier se tenait le 1er d’entre eux : « Vents Violents, la faute au changement climatique ? ». Animée par Serge Planton – directeur durant 20 ans du groupe de recherche climatique du Centre National de Recherches Météorologiques (CNRM), spécialiste de la détection des changements de climat –, cette rencontre interrogeait l’image des épisodes de vents violents, cyclones et tempêtes, tels que perçus par le grand public et la remettait dans la perspective des observations scientifiques. Serge Planton démontre que les nouvelles technologies, les médias mais aussi les assureurs peuvent produire un effet de loupe. Si le goût du frisson à bon marché ou le souci d’éveiller les consciences à l’urgence écologique peut inciter certains à forcer le trait, le climatologue souligne qu’en dépit de quelques tempêtes de sinistre mémoire (Daria, Lothar, Martin…), « un événement à lui seul ne peut pas être le signe d’un changement climatique d’origine humaine ». L’évolution du climat s’observe sur de longues périodes. À cet égard, l’analyse suggère que sur les 30 dernières années, les épisodes de vents violents ne sont ni plus nombreux, ni plus intenses.

KULTE - Carré in post 125

Quel temps pour demain ?

Serge Planton évoque les récentes tempêtes qu'a connues la France - Photo © O. G. pour Kulte

Serge Planton évoque les récentes tempêtes qu’a connues la France – Photo © O. G. pour Kulte

Pour autant, les propos ne sont pas climato-sceptiques, tant s’en faut. À aucun moment Serge Planton ne remet en question le changement climatique, ni son origine humaine. Il invite simplement à la prudence, soulignant la complexité des phénomènes en jeu, les limites de la science actuelle et la nécessité d’identifier correctement les causes des bouleversements en cours pour prendre les bonnes décisions. Deux faits sont déjà avérés, l’élévation des températures moyennes et celui du niveau de la mer. Leurs conséquences seront plus ou moins sévères selon que se vérifiera le «  scénario du laisser-faire «  ou que nous saurons discipliner nos activités et évoluer vers un  » scénario sobre « . Peut-être n’est-il pas inutile de le répéter à l’heure où le bilan annuel présenté par le Global Carbon Project à l’occasion de la COP 24 de Katowice (Pologne) enregistre une nouvelle augmentation des émissions de gaz à effet de serre.

L’exposition Face au vent se tiendra à Cap Sciences jusqu’au 31 mars. D’autres événements sur le thème du vent seront programmés – vent et architecture, vent et innovation – dont le détail sera précisé ultérieurement sur la page  » événements  » de Cap Sciences.

Face au vent

Du 17 novembre 2018 au 31 mars 2019
Cap Sciences – CCSTI Bordeaux Nouvelle-Aquitaine
Hangar 20
Quai de Bacalan, 33300 Bordeaux
05 56 01 07 07
http://www.cap-sciences.net/
https://fr-fr.facebook.com/cap.sciences/
https://twitter.com/capsciences

Plein tarif : 5,50
Tarif réduit : 3,50

Please follow and like us !
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
Google+
https://kulte-infos.fr/face-au-vent-lexposition-qui-decoiffe
YouTube
YouTube
Pinterest
LinkedIn
Instagram