La culture, les arts et les sorties en partage

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Menu

Exposition « Surf Tribe  » de Stephan Vanfleteren : sublime plongée poséïdienne en noir et blanc

Vernissage de l'exposition " Surf Tribe " de Stephan Vanfleteren cour Mably de Bordeaux le 18 juin 2019 - Warren Hoohuli et Trinity - Hawaï - Photo © Nathalie Gellibert pour KULTE
Vernissage de l'exposition " Surf Tribe " de Stephan Vanfleteren cour Mably de Bordeaux le 18 juin 2019 - Warren Hoohuli et Trinity - Hawaï - Photo © Nathalie Gellibert pour KULTE
Please follow and like us !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Un vent de liberté souffle en ce moment sur Bordeaux avec la nouvelle saison culturelle de l’été qui promet du 20 juin au 20 août des envolées d’émancipation artistique. C’est dans ce cadre qu’a eu lieu mardi soir, au sein de la cour Mably, le  magnifique vernissage du photographe et éditeur belge Stephan Vanfleteren, venu présenter ses oeuvres, voyage poséidien magnifiant  la cohésion de l’individuel dans le tout de la nature, le « Un originel », pénétrant le temps du cliché de portrait dans l’intimité de chacun de ses modèles, surfers fougueux, insaisissables guerriers de lames aux visages sculptés par l’écume.

Stephan Vanfleteren :  une immersion  humaniste à la rencontre des âmes en variations

Ce photographe de renommée internationale, a reçu de nombreux prix, y compris 5 World Press Photo Awards et son travail a été exposé dans de nombreuses institutions en Europe et au-delà de ses frontières. Baladant son objectif sur la planète depuis plus de 25 ans, il peut se féliciter de la publication de 13 ouvrages marquants

Vernissage de l'exposition " Surf Tribe " de Stephan Vanfleteren - Cour Mably de Bordeaux le 18 juin 2019 -  Photo ©Nathalie Gellibert pour KULTE
Vernissage de l’exposition  » Surf Tribe «  par Stephan Vanfleteren, en photo ici même – Cour Mably de Bordeaux le 18 juin 2019 – Photo ©Nathalie Gellibert pour KULTE

(pour les derniers aux Éditions Kannibaal/Hannibal dont il est le cofondateur) , résonance de ces faces à faces à la fois sensibles, tendres et radicaux, reflets d’une identité en quête ou affirmée. Lors de l’entretien accordé, l’artiste évoque cette vocation vécue comme «  une illumination «  et l’évidence de cette «  langue visuellequi habite commeune passion à la limite de l’obsession « . C’est également une opportunité de choix de rencontres avec l’Humain tout en respect et empathie. Selon Stephan Vanfleteren,  » c’est un saut au quotidien sans concession dans cet amour d’une restitution de ce que l’on veut voir « . Il souligne néanmoins que cette plongée jusqu’au boutiste, cette fusion de confrontation avec l’autre implique également un retrait nécessaire ponctuel en vue d’une introspection personnelle ressourçante afin de ne jamais dénaturer cette intensité émotionnelle qui opère comme un souffle de vie. Dans son évocation de l’exercise du portrait, les maître mots sont la connexion et l’échange.  » Cela se fait à 2 mais c’est aussi quelque part un autoportrait, où la neutralité ne peut vraiment exister. L’âme de sa propre essence imprègne indubitablement la photo. » Sur l’ensemble de son oeuvre, il est incontestable que cette traversée du miroir entre failles et forces se révèle choc et terriblement attachante.

Des surfers reflets de l’expérience directe de l’unité du monde 

Ces virtuoses du point en mouvement et de l’homéostasie incarnent mieux que quiconque la capacité d’un

Vernissage de l'exposition " Surf Tribe " de Stephan Vanfleteren cour Mably de Bordeaux le 18 juin 2019 -Tamaroaarii Kalama surf talentOahu, Hawaii, US - Photo ©StephanVanfleteren.
Vernissage de l’exposition  » Surf Tribe «  de Stephan Vanfleteren cour Mably de Bordeaux le 18 juin 2019 -Tamaroaarii Kalama surf talentOahu, Hawaii, US – Photo ©StephanVanfleteren.

système à maintenir l’équilibre de son milieu intérieur, quelles que soient les contraintes externes. Il s’agit de vivre dans l’instant en se fondant dans l’infini. Le voyage photographique de l’artiste au sein de la communauté internationale de surf, de tous les océans et de pays aussi divers que l’Australie, la France, Bali,  la Nouvelle-Zélande,  les États-Unis, Hawaï, la Belgique et bien d’autres, interpelle dès le 1er pas dans la salle capitulaire. En format géant, sous l’objectif avisé du photographe, ils s’invitent impériaux aussi charnels que cosmiques. Les regards vous happent jusqu’au vertige et vous entraînent dans le rouleau de la vague d’un espace temps tri-dimentionnel. Hypnotiques, ils vous scrutent et vous absorbent. L’esthétique est sauvage, brute et puissante. La restitution d’une mise à nu Ying Yang ne pouvait se faire qu’en noir et blanc. Ces demi-dieux si proches et mystérieux, qui osent défier Poséidon apparaissent ici tels les gardiens ancestraux du secret de la fluidité sereine et bienveillante. Confirmés ou novices, de Kelly Slater à Laird Hamilton, de Charlie Phelps à Trinity ou encore Tamaroaarii Kalama, ils sollicitent grâce à l’intensité du regard de Stephan Vanfleteren, au travers de ces portraits choisis

Vernissage de l'exposition " Surf Tribe " de Stephan Vanfleteren cour Mably de Bordeaux le 18 juin 2019 - Warren Hoohuli et Trinity - Hawaï - Photo © Nathalie Gellibert pour KULTE
Vernissage de l’exposition  » Surf Tribe «  de Stephan Vanfleteren cour Mably de Bordeaux le 18 juin 2019 – Warren Hoohuli et Trinity –
Hawaï – Photo © Nathalie Gellibert pour KULTE

exposés, le mouvement de nos émotions.  Pour prolonger le plaisir, à noter le somptueux livre  » Surf Tribe  » de 400 pages et plusieurs centaines de portraits.

Sublime ode à la beauté des corps et de l’esprit réunifiés en osmose avec le plus fougueux des éléments, ce voyage est avant tout un hymne à la vie et à une certaine idée de la liberté. Les limites ne sont-elles pas celles que nous nous imposons ? Courez et plongez dans cet univers ritualisé épuré. Et enfin, peut-être, méditez sur ces quelques mots de Lao Tseu :  » Peux-tu faire à ton âme embrasser l’Un dans une union indissoluble ? « 

Exposition  » Surf Tribe  » de Stephan Vanfleteren – Jusqu’au samedi 7 septembre 2019

Du 19 juin au 18 août – Cour Mably et salle capîtulaire – 3 rue Mably, 33000 Bordeaux 
Du mardi au vendredi de 11h00 à 18h00
Samedi et dimanche de 11h00 à 19h00
Entrée libre

Du 19 juin au 7 septembre – Musée d’Aquitaine – 20 cours Pasteur, 33 000 Bordeaux
Du mardi au dimanche de 11h00 à 18h00.
Fermé lundi et jours fériés. Ouvert les 14 juillet et 15 août.
Collections permanentes et expositions temporaires : 5€ et 3€ (tarif réduit) – Gratuité sous conditions

Liberté ! Bordeaux 2019 – L’ambassade – 71 rue du Loup, 33 000 Bordeaux
libertebordeaux2019.fr

 

 

 

 

 

 

Please follow and like us !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Chaîne Youtube de Kulte - Web TV

Affichage Aléatoire des Archives de Kulte

Cliquez sur les mots-clés ou les catégories de l'article affiché ci-dessus :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Ce n'est ni la couleur de sa peau, ni son origine, ni sa race, qui font la valeur d'un individu, c'est, avant tout, son intelligence et sa culture.

Samuel Ferdinand-Lop - Les nouvelles pensées et maximes (1970)

La culture intellectuelle et artistique autant que l'hygiène préserve l'homme de la vieillesse.

Charles Régismanset - Les contradictions (1906)

Les esprits sans culture et sans lumières qui ne connaissent d'autres objets de leur estime que le crédit, la puissance et l'argent, sont bien éloignés de soupçonner même qu'on doive quelque égard aux talents, et qu'il y ait du déshonneur à les outrager.

Jean-Jacques Rousseau - Les confessions (1765-1770)

Il n'y pas d'art sans amour, il n'y a pas d'amour sans art. La culture est à la fois ce qui nous rapproche et nous différencie, l'art en est une représentation qui nous rassemble ou nous divise, qui nous rejoint ou nous sépare. L'art et la culture sont des éléments de la vie qui nous font comprendre et aimer la vie, l'imaginer, la magnifier, la rêver.

Stéphan Foltier (2019)

Guide Artistes et Lieux culturels - Partie en ligne

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin