Please follow and like us !
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
Google+
https://kulte-infos.fr/exposition-humanitudes-lart-prisme-pluridisciplinaire-de-humanite-diaporama-photos
YouTube
YouTube
Pinterest
LinkedIn
Instagram

L'espace Saint-Rémi à Bordeaux accueille jusqu'au 26 février le collectif Hors Cadre pour une exposition réunissant 6 artistes peintres ou sculpteurs, présents sous la nef en vue d'échanges et accompagnés de la danseuse ' performatrice ' Annie Gérard, complice intervenant pour un 'happening' quotidien en après-midi  Ils livrent des œuvres aux techniques mixtes et formats variés avec, pour fil conducteur, le questionnement récurrent du positionnement de notre humanité au monde et la possible esthétique multi-dimensionnelle des corps : " Est-ce ainsi que les hommes vivent " ? Diaporama photos de l'expo ici.

Des approches artistiques en 'puzzles' complémentaires

Voici face à nous un collectif qui sait rassembler et harmoniser les différentes sensibilités, afin de créer dans la diversité du visuel une forme d'homogénéité de sensation. Pierre Pinondel sublime les volutes de suie de bougies créant sur le papier des silhouettes éthérées à la fois si humaines et tellement décorporées se fondant avec délicatesse pour une plongée dans monde léger et irréel. Marie Reynal en utilisant la technique de la fresque sur enduit de chaux et les toiles brutes, ancre le corps tels une empreinte, souvenir du passé ou un instantané sur  l'enfance en mode sépia. Le peintre en décors et sérigraphe Lionel Baugé revendique une approche sensuelle et subjective qui tend à se libérer de la technique

 académique classique en empathie avec le modèle. " je dessine pour conserver la trace d'un regard ou la fugacité d'une pose et capter l'humanité, les épreuves d'un corps ou d'un visage ". Il en résulte une œuvre pénétrante, les regards interpellent. Pascale Danielli travaille sur le modèle vivant féminin exposant le corps dans une nudité fine, subtile et tendre non dénuée néanmoins d'intensité .Ce corps livré sans artifice se révèle tout autant fragile que fort, miroir d'une possible revendication de droits et de libertés 

" je dessine pour conserver la trace d'un regard ou la fugacité d'une pose et capter l'humanité, les épreuves d'un corps ou d'un visage " - Maria Budia

pour ces femmes immortalisées dans un instant volé. Marie Budia nous entraîne dans un voyage de couleurs et de rencontres vers un univers onirique peuplé de questionnements, une histoire de quête infinie mais avant tout, elle induit dans sa démarche de peintre un cheminement afin de « tracer les contours de l'espérance infinie en l'espèce humaine ». Chez Bernadette Nitschke-Thomas, le corps prend du relief et l'humain se révèle au détour d'une argile esthétique et ciselée. La sculpture devient poésie.

Annie Gérard s'abandonne pour une catharsis en mouvement

Agrémentant l'exposition en complément de genre, la danseuse livre un triptyque chorégraphique

Performance d'Annie Girard en pleine catharsis, au milieu des oeuvres et au centre de cette ancienne église reconvertie en esapce artistique, en plein centre ville de Bordeaux - Photo © Nathalie Gellibert pour KULTE

Performance d'Annie Girard en pleine catharsis, au milieu des oeuvres et au centre de cette ancienne église reconvertie en esapce artistique, en plein centre ville de Bordeaux - Photo © Nathalie Gellibert pour KULTE

autobiographique de 20 minutes symbolisant, au delà d'une renaissance, une véritable émergence de l'être profond. Telle une muse perdue et incrédule, elle commence par errer incertaine, d'oeuvre en œuvre comme en quête, puis elle rejoint le banc central qui semble l'enchaîner. Le corps en souffrance se tord, se replie, s'écroule en paroxysme d'émotions dans une lutte à l'issue incertaine pour la survie. L'esprit est tout aussi prisonnier. La nostalgie des airs de Chopin accompagne cette supplication du corps qui se redresse enfin ,les bras tendus vers le sommet de la nef, ces bras qui s'agitent comme pour tenter de s'envoler vers un ailleurs plus léger. Enfin telle la chrysalide qui devient papillon, la danseuse mue par une énergie transcendantale et un regain de souffle vital, achève sa prestation par une chorégraphie endiablée sur un air de tango vibrant.

Les thèmes universels sont omniprésents sur cette exposition. Art, esthétique, vie, mort, perception du corps et l'esprit. Si l'humanitude est bien la prise de conscience de l'individu de son appartenance à l'ensemble de l'espèce humaine, reste à savoir où se décide notre humanité.

Exposition " Humanitudes "
Collectif " Hors Cadre " - Espace Saint-Rémi
Jusqu'au lundi 26 février 2018
Espace Saint-Rémi :
4 rue Jouannet,  33000 Bordeaux - 05 56 44 01 58

 

Please follow and like us !
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
Google+
https://kulte-infos.fr/exposition-humanitudes-lart-prisme-pluridisciplinaire-de-humanite-diaporama-photos
YouTube
YouTube
Pinterest
LinkedIn
Instagram