La culture, les arts et les sorties en partage

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Menu

Exposition d’Edward Barrow au Wooosh, nouveau bar-restaurant-discothèque-expos branché de Bordeaux

Le Wooosh, avec son bar et ses pinxos au rez-de-chaussée, son restaurant à l'étage avec les expos, et son dancing au sous-sol - Photo © Stéphan Fotlier pour KULTE
Le Wooosh, avec son bar et ses pinxos au rez-de-chaussée, son restaurant à l'étage avec les expos, et son dancing au sous-sol - Photo © Stéphan Fotlier pour KULTE
Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

L’ancien Wato Sita a été repris et entièrement réaménagé pour en faire un véritable petit complexe autour de la restauration, de la musique et de l’art : le Wooosh fait désormais partie des hauts-lieux de sortie bordelais branchés. Edward Barrow y expose à l’étage, au niveau du restaurant depuis quelques jours.

Après 6 mois de travaux, le Wooosh est donc ouvert depuis quelques semaines déjà. Le propriétaire Laurent Rojot a voulu ce lieu  » buena onda only « (1), à travers une «  volonté de proposer un bon rapport style-qualité- prix «  à tous les étages. Le nouveau lieu branché est en effet sur 3 niveaux : le bar au rez-de-chaussée, le restaurant à l’étage et le dancing au sous-sol, accessible depuis l’entrée ou depuis le fond, comme pour le restaurant.

L’esprit festif du lieu a donc été conservé, mais aussi la qualité des produits travaillés en cuisine à l’étage, avec les excellents pintxos(2) proposés au bar du rez-de-chaussée à 1 ou 2 €,

ainsi qu’avec la partie discothèque en sous-sol. D’abord rédacteur en chef dans les thématiques mode, décoration et beauté uniquement sur le web à Londres en 1993(erratum -3-), Laurent Rojot a été ensuite sollicité pour ce travail par des grands magazines français, puis est devenu conseiller en marques notamment pour des champagnes, avant de faire une pause en Argentine à Buenos Aires. Revenu à Bordeaux depuis 3 ans, il a trouvé son cocon dans un lieu qui était déjà bien connu des bordelais comme repaire festif, le  » Wato Sita «  tenu par Yerim Sy. C’est un 3 en 1 avec un restaurant à l’étage ( » food bar « ) (erratum -4-), plongé dans une ambiance lounge le soir, où la carte est assez courte pour la maîtriser. Estelle est aux commandes, et

 

Le Wooosh, avec son bar et ses pinxos au rez-de-chaussée, son restaurant à l'étage avec les expos, et son dancing au sous-sol - Photo © Stéphan Fotlier pour KULTE
Le Wooosh, avec son bar et ses pinxos au rez-de-chaussée, son restaurant à l’étage avec les expos, et son dancing au sous-sol – Photo © Stéphan Fotlier pour KULTE

change de menu tous les mois. Les plats sont servis en version petit ou grand format, au choix. Seule la spécialité de la maison, le tataki de boeuf est un plat permanent. 35 couverts vous attendent, dont environ 1 tiers en table d’hôtes. Et vous pouvez passer vos soirées entières au Wooosh, le sous-sol étant entièrement aménagé en dancing, dans un style épuré, aux murs blancs (qui n’est pas sans rappeler feu l’Ice Room de Bordeaux), équipé de son propre bar et où des dee-jays se succéderont toutes les fins de semaines.

 

Edward Barrow, artiste plasticien, expose à l'étage depuis mardi dernier - Photo © Stéphan Foltier pour KULTE
Edward Barrow, artiste plasticien, expose à l’étage depuis mardi dernier – Photo © Stéphan Foltier pour KULTE

Edward Barrow expose à l’étage depuis mardi dernier. Plasticien, ses tableaux sont emprunts d’un imaginaire graphiquement sobre mais qui ose le collage par contraste des couleurs pastels et des peintures  plus classiques, et surtout le mélange des genres. Après avoir exposé à  » Balades sonores «  à Paris (9ème) en 2016 puis au  » 4uatre «  à Argenteuil l’an dernier, voici ses oeuvres au Wooosh pendant 1 mois et demi. Un contexte bien adapté à ses oeuvres et à cette exposition  » Collage « , ce nouveau lieu de sortie donnant parfaitement le ton du renouveau de Bordeaux, notamment culturel tout en maintenant le festif. A découvrir pour s’adonner à une délicieuse addiction de convivialité.

(1) : uniquement des bonnes ondes
(2) : les pintxos sont des tapas améliorées

Infos pratiques :

Le Wooosh
8 rue des Piliers de Tutelle, 33000 Bordeaux
Tél. : 05 79 80 63 50
Tram B, arrêt  » Grand Théâtre  » / Tram C,  » Bourse  » ou  » Quinconces « 
Horaires :
Le bar est ouvert du mercredi au dimanche, de 19h à 2h
Le restaurant sert de 20h à 22h30 les mercredis et dimanches,
et jusqu’à minuit les jeudis, vendredis et samedis
Le dancing est ouvert de 22h30 à 2h00
les vendredis et samedis + ouvertures exceptionnelles.
Page Facebook en cliquant ici

Erratum :
(3) Laurent Rojot était rédacteur de contenus de mode à Paris, et non à Londres.
(4) Les propositions du restaurant étaient aménagées exceptionnellement en foodbar juste pour le vernissage.

 

Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Chaîne Youtube de Kulte - Web TV

Affichage Aléatoire des Archives de Kulte

Cliquez sur les mots-clés ou les catégories de l'article affiché ci-dessus :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Ce n'est ni la couleur de sa peau, ni son origine, ni sa race, qui font la valeur d'un individu, c'est, avant tout, son intelligence et sa culture.

Samuel Ferdinand-Lop - Les nouvelles pensées et maximes (1970)

La culture intellectuelle et artistique autant que l'hygiène préserve l'homme de la vieillesse.

Charles Régismanset - Les contradictions (1906)

Les esprits sans culture et sans lumières qui ne connaissent d'autres objets de leur estime que le crédit, la puissance et l'argent, sont bien éloignés de soupçonner même qu'on doive quelque égard aux talents, et qu'il y ait du déshonneur à les outrager.

Jean-Jacques Rousseau - Les confessions (1765-1770)

Il n'y pas d'art sans amour, il n'y a pas d'amour sans art. La culture est à la fois ce qui nous rapproche et nous différencie, l'art en est une représentation qui nous rassemble ou nous divise, qui nous rejoint ou nous sépare. L'art et la culture sont des éléments de la vie qui nous font comprendre et aimer la vie, l'imaginer, la magnifier, la rêver.

Stéphan Foltier (2019)

Guide Artistes et Lieux culturels - Partie en ligne

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin