La culture, les arts et les sorties en partage

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Menu

Discotake : la musique populaire en partage

Festival Discotake du 24 au 26 mai 2019 à Bordeaux - Photo(c) DR
Festival Discotake du 24 au 26 mai 2019 à Bordeaux - Photo(c) DR
Please follow and like us !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube
Du 24 au 26 mai prochains se profile à l’horizon un festival extrêmement original et novateur, qui invite à explorer ce que la musique populaire produit dans la mémoire collective. Organisé par Ouvre le Chien (compagnie de théâtre dont la direction artistique est confiée à Renaud Cojo), il se pense comme un espace d’expérimentations et de rencontres. Il promet de mettre en son centre la musique populaire comme moteur d’un mouvement intime et de partage.

Un catalyseur de la création contemporaine

En partenariat avec la salle des fêtes du Grand-Parc, Le cinéma Utopia, La bibliothèque du Grand-Parc, Le Centre d’animation du Grand-Parc, l’Annexe B et Ricochet Sonore, ce voyage en mouvement promet de jolies surprises autour de 6 concepts originaux et complémentaires. Les 4 performances mettront en scène des artistes choisis pour leur inscription dans le paysage local et national. Ils viendront ainsi chacun revisiter une oeuvre musicale majeure. On pourra par exemple découvrir  la création de Renaud Cojo  » Ghostrider  » d’après Suicide de Suicide (1977). Le metteur en scène a décidé de travailler autour du premier opus du groupe Suicide emmené par Alan Vega et dont le titre Ghost Rider ouvre l’album. Il s’agira ici de restituer la dynamique de création à
Festival Discotake du 24 au 26 mai 2019 à Bordeaux - Photo(c) DR
Festival Discotake, du 24 au 26 mai 2019 à Bordeaux

travers également le contexte historique et social dans lequel le phénomène punk a explosé. Le concept Passion disque propose quant à lui une rencontre avec un(e) inconnu(e) dans son espace d’habitation et les albums à écouter à domicile seront ensuite proposés au public via le site www.discotake.fr. Des rencontres et conférences viendront revalider l’importance et l’évolution de cette musique dans le paysage artistique en mutation. A noter à ce sujet la présence du producteur d’anthologie Alain Lahana, à l’origine notamment de plus de 50 concerts à la Salle des Fêtes du Grand-Parc comme The Ramones, Iggy Pop, The Stranglers, Echo and the Bunnymen, The Pogues, The Lords of the New Church ou Killing Joke. Le festival Discotake, c’est aussi 3 dispositifs afin de générer à la fois du contemplatif et du participatif via des installations artistiques interactives. Un festival autour de la musique ne peut occulter un live :  » Blackstar  » de David Bowie (2016), dernier opus de l’artiste, jamais joué sur scène par la star, sera ici transcendé sur scène par les cinq musiciens italiens du groupe Aladdin Insane accompagnés de la performeuse Ambra Mattioli. Enfin, le dernier jour, un vide-disques ouvert  à tous sera organisé avec animations, food-trucks, bar et dispositifs.
 
Cette édition zéro, dans sa structure et son imaginaire audacieux, laisse présager un rendez-vous pointu à ne pas manquer, en toute convivialité.

Festival Discotake – Du 24 au 26 mai 2019

 
Aucune description de photo disponible.

Please follow and like us !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Chaîne Youtube de Kulte - Web TV

Affichage Aléatoire des Archives de Kulte

Cliquez sur les mots-clés ou les catégories de l'article affiché ci-dessus :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Ce n'est ni la couleur de sa peau, ni son origine, ni sa race, qui font la valeur d'un individu, c'est, avant tout, son intelligence et sa culture.

Samuel Ferdinand-Lop - Les nouvelles pensées et maximes (1970)

La culture intellectuelle et artistique autant que l'hygiène préserve l'homme de la vieillesse.

Charles Régismanset - Les contradictions (1906)

Les esprits sans culture et sans lumières qui ne connaissent d'autres objets de leur estime que le crédit, la puissance et l'argent, sont bien éloignés de soupçonner même qu'on doive quelque égard aux talents, et qu'il y ait du déshonneur à les outrager.

Jean-Jacques Rousseau - Les confessions (1765-1770)

Il n'y pas d'art sans amour, il n'y a pas d'amour sans art. La culture est à la fois ce qui nous rapproche et nous différencie, l'art en est une représentation qui nous rassemble ou nous divise, qui nous rejoint ou nous sépare. L'art et la culture sont des éléments de la vie qui nous font comprendre et aimer la vie, l'imaginer, la magnifier, la rêver.

Stéphan Foltier (2019)

Guide Artistes et Lieux culturels - Partie en ligne

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin