La culture, les arts et les sorties en partage

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Menu

Digital Abysses : déambulation onirique dans les énigmatiques profondeurs marines

Digital Abysses à la base sous-marine de Bordeaux - Photo © Nathalie Gellibert pour KULTE
Digital Abysses à la base sous-marine de Bordeaux - Photo © Nathalie Gellibert pour KULTE
Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Jeudi se déroulait le vernissage de l’exposition d’art numérique  » Digital Abysses  » de Miguel Chevalier dans les dédales de la Base sous-marine de Bordeaux qui ré-ouvrait ses portes après 4 mois de fermeture pour travaux. En présence de Fabien Robert, adjoint au maire en charge de la culture et du patrimoine, l’artiste a pu présenter son œuvre monumentale, la plus importante réalisée à ce jour investissant les 3 500 m² de l’écrin de béton revisité.

Miguel Chevalier : un pionnier de l’art virtuel et du numérique

Voilà 40 ans que ce mexicain d’origine et parisien d’adoption utilise l’informatique comme moyen d’expression dans le champ des arts plastiques. Il s’est imposé internationalement à cet égard. Son œuvre est expérimentale et pluridisciplinaire . Son travail aborde la notion de l’immatérialité dans l’art ainsi que l’interactivité et la mise en réseau. Il questionne la relation entre nature et

 

artifice. Miguel Chevalier réalise de nombreuses expositions dans des musées, centres d’art et galeries dans le monde entier. Il mène également à bien des projets dans l’espace public et architectural. En pénétrant dans la base, les explorateurs en devenir que nous sommes foulent au sol des radiolaires luminescents. En format numérique, ce plancton siliceux marin des profondeurs devient ici géant et la succession des formes à symétrie rayonnante guide les pas vers l’imposante toile numérique  de 20×6 mètres se reflétant le bassin en harmonie et synchronicité parfaite. Happés dans les méandres des tunnels et coursives sombres, notre véritable plongée vers les profondeurs enchantées peut alors commencer. Lovés dans des boxes, coraux, vortex, concrétions et pétrifications se mettent en scène dans une sculpturale explosion de couleurs fluos à la façon d’un cabinet de curiosités revisité. Nous naviguons insidieusement vers une immensité d’algues en acier suspendues, jungle multicolore

Digital Abysses à la base sous-marine de Bordeaux - Photo © Nathalie Gellibert pour KULTE
Digital Abysses à la base sous-marine de Bordeaux – Photo © Nathalie Gellibert pour KULTE

flottante générant un sentiment d’apesanteur. Une nouvelle porte du temps se présente et nous arrivons à ‘ L’origine du Monde ‘ où via une installation de réalité virtuelle générative et interactive, des formes s’inspirant de cellules et micros organismes marins en mutation se déforment et se reforment au passage des visiteurs pour un vertigineux ballet psychédélique. En prenant de la hauteur sur les nouvelles salles du 1er étage, n’imaginez pas émerger de quelque manière que ce soit car les espaces et œuvres sur dimensionnés engloutissent inexorablement les micros formes que nous devenons flottant dans un océan cosmique. De la nouvelle Atlantide aux vagues binaires en passant par les vortex tourbillonnants et les flux de peinture virtuelle, tout un chacun se fond avec délectation dans les grands fonds mystérieux. En accompagnement, la musique expérimentale de Michel Redolfi envoûte et apporte une autre forme de relief à l’oeuvre. Ce compositeur de musique contemporaine s’illustre dans sa démarche novatrice du design sonore et particulièrement dans ses célèbres musiques subaquatiques diffusées en pleine mer. 

La Base sous marine : une nouvelle impulsion dans un quartier en mutation

A l’occasion de son allocution lors de ce vernissage, Fabien Robert a réitéré la volonté de la ville de

Digital Abysses à la base sous-marine de Bordeaux - Photo © Nathalie Gellibert pour KULTE
Digital Abysses à la base sous-marine de Bordeaux – Photo © Nathalie Gellibert pour KULTE

Bordeaux de diversifier l’activité culturelle de la base sous-marine en axant notamment davantage la programmation artistique vers les arts numériques, le street art et les arts visuels hébergeant des créateurs confirmés mais également des artistes contemporains émergents. Les nouvelles salles offrant une capacité de 480 m² supplémentaires sont bienvenues afin d’accueillir un nombre exponentiel de visiteurs qui avoisine les 70 000 visiteurs annuels à présent. Avec la prochaine ouverture de son voisin complémentaire, le  Musée de la Mer et de la Marine en juin 2018, elle est le pont entre passé et futur, symbole d’une culture qui doit à la fois témoigner et se réinventer pour une ville rayonnante au fil de l’eau.

Cette inauguration d’exposition ne pouvait pas être plus en adéquation avec le lieu. Cette plongée vers l’inconnu  dans les grands fonds océaniques exaltent l’imagination pour une exploration futuriste des mystères de la création tel un ‘water trip’ onirique façon Wim Wenders.

Jusqu’au 20 mai 2018

Horaires d’ouvertures :
Du mardi au dimanche de 13h30 à 19h
Fermé les lundis et jours fériés
Adresse : Base sous-marine – Boulevard Alfred Daney, 33300 Bordeaux
Aménagements handicapés
Téléphone : 05 56 11 11 50

Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Chaîne Youtube de Kulte - Web TV

Affichage Aléatoire des Archives de Kulte

Cliquez sur les mots-clés ou les catégories de l'article affiché ci-dessus :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Ce n'est ni la couleur de sa peau, ni son origine, ni sa race, qui font la valeur d'un individu, c'est, avant tout, son intelligence et sa culture.

Samuel Ferdinand-Lop - Les nouvelles pensées et maximes (1970)

La culture intellectuelle et artistique autant que l'hygiène préserve l'homme de la vieillesse.

Charles Régismanset - Les contradictions (1906)

Les esprits sans culture et sans lumières qui ne connaissent d'autres objets de leur estime que le crédit, la puissance et l'argent, sont bien éloignés de soupçonner même qu'on doive quelque égard aux talents, et qu'il y ait du déshonneur à les outrager.

Jean-Jacques Rousseau - Les confessions (1765-1770)

Il n'y pas d'art sans amour, il n'y a pas d'amour sans art. La culture est à la fois ce qui nous rapproche et nous différencie, l'art en est une représentation qui nous rassemble ou nous divise, qui nous rejoint ou nous sépare. L'art et la culture sont des éléments de la vie qui nous font comprendre et aimer la vie, l'imaginer, la magnifier, la rêver.

Stéphan Foltier (2019)

Guide Artistes et Lieux culturels - Partie en ligne

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin