La culture, les arts et les sorties en partage

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Menu

Le destin de Persée revisité au théâtre

Photo ©Glob Theâtre
Photo ©Glob Theâtre
Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Cette année, le groupe Anamorphose, dirigé par Laurent Rogero propose pour quelques séances seulement au Glob Théâtre une nouvelle version théâtralisée du mythe de Persée. Un spectacle de grande qualité pour tous, petits et grands, qui laisse place à l’imagination et traite de sujets d’actualité.

Laurent Rogero, co-fondateur du groupe de théâtre Anamorphose créé en 1994 à Bordeaux, a réuni divers acteurs et metteurs en scène sur différents spectacles au fil du temps. Pour ce spectacle, deux acteurs se font tous les protagonistes des 10 personnages retenus sur l’ensemble : Elise Servière, diplômée du Conservatoire de Bordeaux, et Hadrien Rochard, ancien étudient du Conservatoire d’art dramatique de Bordeaux. Ils ont pour seuls accessoires un tas de tissus, dont ils peuvent se draper, qui voulaient rappeler les toges de l’Antiquité, et pour seul décor, une simple table basse. Le style épuré de ce spectacle laisse libre place à l’imagination des spectateurs de tous âges, afin de voir à travers un jeu simple, une grande histoire mythologique.

L’histoire de Persée relate la vie d’un jeune demi-dieu, le fils de Zeus, dont l’avenir a été présumé sombre dès sa naissance. Exilé par lui-même, il gagna le titre de héros en combattant la Gorgone Méduse, en sauvant la princesse Andromède et lors d’innombrables autres

Photo ©Glob Theâtre
Photo ©Glob Theâtre

aventures. Malgré tout, Persée ne pense pas être un héros, c’est un homme perdu qui finalement termine Roi. En réécrivant cette histoire, Laurent Rogero a souhaité dénoncer deux choses dans sa pièce : la violence des hommes forts, qui cache souvent une blessure profonde, mais aussi et surtout la violence faîte aux femmes. Leur place dans la société de la Grèce Antique étant misérable, chaque protagoniste féminin dénonce leur condition, pour faire écho avec notre société. Pour écrire sa pièce, l’auteur s’est entièrement inspiré des anciens écrits sur le mythe de Persée, faisant gagner à son histoire, une véritable authenticité, en plus de toute son originalité.

Un spectacle ludique et intéressant pour tous, petits et grands. Chacun y trouvera son compte : une aventure grandiose et amusante pour les plus jeunes, une quête personnelle du héros qui rappellera l’adolescence, mais aussi une idée pertinente sur la société actuelle qui fera réfléchir les adultes. Laurent Rogero arrive à toucher un très large public, et ses spectacles sont généralement affichés complets. Encore une réussite du groupe Anamorphose, sans aucun doute.

Infos pratiques
 » Mythologie, destin de Persée  »
Glob Théâtre, 69 rue Joséphine 33300 Bordeaux

Représentations scolaires :
 
Mercredi 15 novembre : 14h30 (complet)

Vendredi 17 novembre : 19h30 (quelques places disponibles)

Représentations publiques :
Lundi 13 novembre : 14h30 (complet)
mardi 14 novembre : 10h00 (quelques places disponibles) / 14h00 (complet)
Mercredi 15 novembre : 9h30 (complet)
Jeudi 16 novembre : 9h30 / 14h30 (complet)
 
Ecriture et mise en jeu : Laurent Rogero
Interprétation : Elise Servières, Hadrien Rouchard, Laurent Rogero
 
Tarifs et réservations :
8€, 6€ (pour les moins de 12 ans)
Réservations au
05 56 69 85 13


Site du Glob Théâtre (pour réserver les places)
https://www.globtheatre.net/

Infos sur le Groupe Anamorphose
http://groupe-anamorphose.com/anam/

Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Chaîne Youtube de Kulte - Web TV

Affichage Aléatoire des Archives de Kulte

Cliquez sur les mots-clés ou les catégories de l'article affiché ci-dessus :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Ce n'est ni la couleur de sa peau, ni son origine, ni sa race, qui font la valeur d'un individu, c'est, avant tout, son intelligence et sa culture.

Samuel Ferdinand-Lop - Les nouvelles pensées et maximes (1970)

La culture intellectuelle et artistique autant que l'hygiène préserve l'homme de la vieillesse.

Charles Régismanset - Les contradictions (1906)

Les esprits sans culture et sans lumières qui ne connaissent d'autres objets de leur estime que le crédit, la puissance et l'argent, sont bien éloignés de soupçonner même qu'on doive quelque égard aux talents, et qu'il y ait du déshonneur à les outrager.

Jean-Jacques Rousseau - Les confessions (1765-1770)

Il n'y pas d'art sans amour, il n'y a pas d'amour sans art. La culture est à la fois ce qui nous rapproche et nous différencie, l'art en est une représentation qui nous rassemble ou nous divise, qui nous rejoint ou nous sépare. L'art et la culture sont des éléments de la vie qui nous font comprendre et aimer la vie, l'imaginer, la magnifier, la rêver.

Stéphan Foltier (2019)

Guide Artistes et Lieux culturels - Partie en ligne

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin