La culture, les arts et les sorties en partage

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Menu

Des  » funérailles  » à la Base sous-marine : le frisson poétique

FASSBINDER (funérailles) - La Compagnie des Figures - photo (c) Guy Labadens
FASSBINDER (funérailles) - La Compagnie des Figures - photo (c) Guy Labadens
Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Du 18 au 20 octobre prochains, la Compagnie des Figures investira la Base sous-marine de Bordeaux pour jouer leur 2ème création  » Fassbinder (funérailles) «  d’après la biographie fictionnelle  » Fassbinder la mort en fanfare « dAlban LefrancDans l’écrin de béton parfaitement adapté au thème, le spectacle se propose de questionner la figure du cinéaste et écrivain Rainer Werner Fassbinder et son temps.

De l’écriture poétique au message politique

L’univers de cette jeune compagnie bordelaise, fondée en 2013 sous la direction artistique de Matthieu Luro, se revendique  » sombre et cruel, empli d’humour noir et de cynisme profond « . Ils visitent de manière obsessionnelle les thématiques de notre rapport à la ville, à la société, au monde et à l’Autre. La question du mythe reste au centre de leur réflexion. l.’auteur imagine la cérémonie d’anniversaire du

FASSBINDER (funérailles) - La Compagnie des Figures - photo (c) Guy Labadens
FASSBINDER (funérailles) – La Compagnie des Figures – photo (c) Guy Labadens

cinéaste Rainer Werner Fassbinder, à la fin de sa vie, en 1982. Il a 37 ans, l’action se déroule à Munich, ville où il est né. Dans cette séquence où Fassbinder est spectateur de sa propre fête, on remonte le fil du temps, des premiers tournages à la fresque Berlin Alexanderplatz,  à la volonté de mener une expérience frénétique jusqu’au bout, dans la vie et dans l’art.  À travers son parcours, c’est l’histoire de la rébellion de la jeunesse allemande des « années de plomb » qui est racontée. De cette oeuvre qui apparaît comme » un miroir de la société européenne qui se dessine, un écho de la génération qui nous précéda  » ou encore comme la fusion artistique d’une critique sociale et politique de ces dernières années, les 9 comédiens proposent une triptyque mortuaire  pour libérer une parole multiple (à la fois celle de l’artiste, de ses personnages et de l’Histoire) et générer la réflexion.

Ne craignez pas de vous aventurer à une cérémonie étrange où la poésie interroge l’histoire et deux époques se regardent.

Dates de représentations à la Base sous-marine de Bordeaux
Jeudi 18 octobre à 20h30
Vendredi 19 octobre à 20h30
Samedi 20 octobre à 20h30

Renseignements et réservations
Base sous-marine de Bordeaux
Boulevard Alfred Daney, 33000 Bordeaux
Tel : 05 56 11 11 50
Tram B : arrêt La Cité du vin
V3 : station Lucien Faure
Bus : arrêt Latule liane 9 et 32
Espace de parking gratuit sur site

La compagnie des Figures
https://www.lacompagniedesfigures.com

 

Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Chaîne Youtube de Kulte - Web TV

Affichage Aléatoire des Archives de Kulte

Cliquez sur les mots-clés ou les catégories de l'article affiché ci-dessus :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Ce n'est ni la couleur de sa peau, ni son origine, ni sa race, qui font la valeur d'un individu, c'est, avant tout, son intelligence et sa culture.

Samuel Ferdinand-Lop - Les nouvelles pensées et maximes (1970)

La culture intellectuelle et artistique autant que l'hygiène préserve l'homme de la vieillesse.

Charles Régismanset - Les contradictions (1906)

Les esprits sans culture et sans lumières qui ne connaissent d'autres objets de leur estime que le crédit, la puissance et l'argent, sont bien éloignés de soupçonner même qu'on doive quelque égard aux talents, et qu'il y ait du déshonneur à les outrager.

Jean-Jacques Rousseau - Les confessions (1765-1770)

Il n'y pas d'art sans amour, il n'y a pas d'amour sans art. La culture est à la fois ce qui nous rapproche et nous différencie, l'art en est une représentation qui nous rassemble ou nous divise, qui nous rejoint ou nous sépare. L'art et la culture sont des éléments de la vie qui nous font comprendre et aimer la vie, l'imaginer, la magnifier, la rêver.

Stéphan Foltier (2019)

Guide Artistes et Lieux culturels - Partie en ligne

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin