Please follow and like us !
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
Google+
https://kulte-infos.fr/cumbia-les-peintures-divan-torres-sexposent-en-musique-a-linstitut-cervantes-de-bordeaux
YouTube
YouTube
Pinterest
LinkedIn
Instagram

L’Institut Cervantes de Bordeaux accueille l’exposition  » Cumbia !  »  présentant une 20ine de tableaux exécutés à la peinture à l’huile par le peintre Iván Torres, du jeudi 7 mars 2019 au mercredi 27 mars 2019.

La Cumbia est la 2ème langue d’Amérique latine. Musique et danse née en Colombie, elle résonne aujourd’hui sur tout le continent, par-delà les frontières, explique Ivan Torres sur son site internet.

Tableau du peintre Iván Torres sur le thème "Cumbia!"

Tableau du peintre Iván Torres sur le thème  » Cumbia ! « 

Le vernissage musical aura lieu le jeudi 7 mars à 18h à l’Institut Cervantes :  vous pourrez y découvrir, écouter et partager la Cumbia au son des 3 plus talentueux cumbieros de Bordeaux : Gloria Aravena (Chili), Jano Arias (Mexique) et César-Octavio Santa Cruz (Pérou), du groupe  » Color Canela « .

Le jeudi suivant (14 mars 2019), toujours à à 18h et à l’Institut Cervantes, vous pourrez découvrir, ressentir et vibrer lors de la conférence sur l’histoire de la Cumbia présentée par 2 connaisseurs de la culture latino-américaine : Carolina Abello (Colombie) et Carlos Olivera (Pérou), en partenariat avec le groupe de recherche Centro Chispa (Cultures Hispaniques et hispano-américaines actuelles) / Ameriber (Université Bordeaux Montaigne). Cette conférence illustrera l’exposition  » Cumbia ! « , d’Iván Torres. Elle permettra de mieux connaître ses origines et de comprendre de quoi il s’agit.

Histoire de la Cumbia

Bien que surtout connue en Colombie, on la retrouve dans de nombreux autres pays d’Amérique latine, sous différents aspects. La racine du mot “ cumbia ” provient, d’après plusieurs linguistes, d’un mot africain ( » Cumbé « ) qui signifie fête. La Cumbia représenterait donc l’image vive de la fête et de l’influence africaine de cette côte. Une grande partie de l’histoire d’Amérique latine ou caribéenne se comprend à travers les expressions de la Cumbia, où l’on retrouve des caractéristiques se référant aux indigènes (historiquement qui travaillent dans les mines) et l’importance des africains exploités par les espagnols. Du mélange des tambours africains et des romances espagnoles, naît la Cumbia. En France, tout le monde connaît  » La colegiala  » qui fut le support des spots pour le café Nescafé, interprétée par Rodolfo y su Tipica RA7. A Bordeaux, il y a notamment le groupe Apostol Cumbia qui joue cette musique.

Vidéo : Apostol Cumbia aux Scènes d’été en Gironde 2018

L’exposition  » Cumbia !  » en question

Comme l’explique l’institut Cervantes sur son site internet, l’exposition met en valeur les instruments de cette musique, et vous parle, avec une certaine saveur, de son passé et de notre présent, d’un monde d’espérances et de fraternité. Elle fait chanter chaque maison, elle fait danser toutes les générations. Conjuguant le rythme des esclaves africains, le sentiment indigène avec la flute (gaïtas) et la mélodie espagnole avec les bandas, elle exprime l’essence des valeurs latino-américaines, pétries de fraternité et de liberté. La Cumbia, est actuellement, dans le continent latino-américain et de façon indiscutable la modernité et le symbole d’identification de différentes générations. La Cumbia est constituée de plusieurs valeurs latines positives et fraternelles, et peindre la Cumbia, dans une forme d’expression, vient à montrer tout ce que signifie cette musique : la couleur, la chaleur, la joie, le rythme, l’amour et la fraternité, c’est donner vie aux couleurs et à la lumière, aux souvenirs des fêtes de village, au parfum de la terre natale, au mélange des cultures, au goût pour l’amitié, à la chaleur de la danse, à une joyeuse sensualité. Peindre la Cumbia, c’est une ode à la vie, à la joie, à l’amour.

L’Institut Cervantes

L’Institut Cervantes (en espagnol, Instituto Cervantes) est une institution culturelle à but non lucratif, dépendant du ministère des Affaires étrangères espagnol, créée en 1991, chargée de la promotion de l’enseignement de la langue espagnole et de la culture espagnole et hispano-américaine. Son siège social est situé à Madrid ainsi qu’à Alcalá de Henares, lieu de naissance de l’écrivain Miguel de Cervantes, et ses centres sont implantés partout dans le monde. L’Institut Cervantes est présent sur quatre continents avec plus de 90 centres. En France, 4 centres sont implantés dans les villes de Paris, Lyon et Toulouse, et Bordeaux, ce dernier se situant dans l’immeuble où  mourut le célèbre peintre espagnol Francisco de Goya. Avec plus de 80 000 étudiants par an, l’Instituto Cervantes est la 1ère institution mondiale privée consacrée à l’enseignement de l’espagnol.

L’exposition  » Cumbia !  » en question

Informations pratiques :

Please follow and like us !
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
Google+
https://kulte-infos.fr/cumbia-les-peintures-divan-torres-sexposent-en-musique-a-linstitut-cervantes-de-bordeaux
YouTube
YouTube
Pinterest
LinkedIn
Instagram