La culture, les arts et les sorties en partage

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Un carnaval augmenté en danse, musique et participation à Bordeaux – Photos et vidéo ici

Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
Instagram
YouTube
YouTube

Le carnaval version 2018 dite  » carnaval augmenté  » grâce au système de la réalité augmentée et de l’application éponyme a largement rempli les rues de la ville de Bordeaux hier, avec plusieurs chars qui ont mis une belle ambiance. L’événement ici en diaporama photos et 1 vidéo de plus de 8 minutes.

Ambiance festive, couleurs, danses, cultures du monde, avec un temps clément : tout était réuni pour rassembler la population de Bordeaux et la périphérie, reliant comme depuis quelques années les 2 rives de la Garonne. Aidée de la Rock School Barbey, du Rocher de Palmer, des centre d’animation de quartiers de Bordeaux, de la Tour de Gassies (Bruges) et de nombreuses autres structures associatives, le tout réuni autour de l’artiste multi-disciplinaire Guillaumit (cf. notre article du 09/02/18 ici), cette édition du carnaval pouvait donc se vivre de façon classique et habituelle, avec nos

yeux, mais aussi en version technologique avec smartphones et tablettes grâce à une application dédiée,  » carnaval augmenté « , qui permettait de voir s’animer de nombreuses structures cartonnées, tantôt installées sur des chars, tantôt portées par des danseurs, et intégrées à des chapeaux largement distribués en nombre dès le départ, allée de Serr à la Bastide. Juste un bémol sur cette fameuse appli : elle n’était pas tout à fait optimisée pour l’iPad, la tablette ne détectant pas vraiment facilement les symboles  » +  » pour activer les animations, comme les détectaient les téléphones de type smartphones (quelque soit la marque). Plusieurs chars étaient construits par les associations de quartiers des environs : l’Aurore de la Forêt (Eysines), des associations membres de la fédération des associations carnavalesques de l’agglomération bordelaise (cf. notre article du 02/03/18 ici), Le Réveil Gajacais (Saint-Médard en Jalles), si hauts et colorés, sur thème de  » Carnaval augmenté « , où de nombreux robots en carton-pâte étaient fabriqués avec soins, mais aussi un Donald Trump tourné en dérision, le char  » La Fiesta « , … Mention toute particulière quand même pour le char sponsorisé par la Maison Segonzac : carrément un semi-remorque de 38 tonnes, animé par DJ Dankers, bien connu, où les rythmes afro-américains et antillais drainaient, comme chaque année, une immense foule de danseurs. Cf. notre vidéo ici :
 

Tout était donc réuni pour faire la fête dignement, en profitant du Pont de pierre, de la Porte de Bourgogne, du cours Victor Hugo au bout du quartier cosmopolite Saint-Michel, du Musée d’Aquitaine, et finalement de toute la place Pey-Berland où était placé un podium d’animation. Mais un final sans brûler Monsieur Carnaval, la tradition étant abolie depuis quelques années, par peur des risques d’incendie. Le principe de précaution ne devrait pourtant pas dicter les traditions et libertés.

Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
LinkedIn
Share
Twitter
Visit Us
Follow Me
Instagram
YouTube
YouTube

Chaîne Youtube de Kulte - Web TV

Annonces sponsorisées

Affichage Aléatoire des Archives de Kulte

Cliquez sur les mots-clés ou les catégories de l'article affiché ci-dessus :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Ce n'est ni la couleur de sa peau, ni son origine, ni sa race, qui font la valeur d'un individu, c'est, avant tout, son intelligence et sa culture.

Samuel Ferdinand-Lop - Les nouvelles pensées et maximes (1970)

La culture intellectuelle et artistique autant que l'hygiène préserve l'homme de la vieillesse.

Charles Régismanset - Les contradictions (1906)

Les esprits sans culture et sans lumières qui ne connaissent d'autres objets de leur estime que le crédit, la puissance et l'argent, sont bien éloignés de soupçonner même qu'on doive quelque égard aux talents, et qu'il y ait du déshonneur à les outrager.

Jean-Jacques Rousseau - Les confessions (1765-1770)

Il n'y pas d'art sans amour, il n'y a pas d'amour sans art. La culture est à la fois ce qui nous rapproche et nous différencie, l'art en est une représentation qui nous rassemble ou nous divise, qui nous rejoint ou nous sépare. L'art et la culture sont des éléments de la vie qui nous font comprendre et aimer la vie, l'imaginer, la magnifier, la rêver.