Please follow and like us !
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
Google+
https://kulte-infos.fr/ballet-songe-dune-nuit-dete-plongee-gestuelle-minimaliste-vers-mondes-oniriques
YouTube
YouTube
Pinterest
LinkedIn
Instagram

Dans le cadre du mois de la danse, Le Rocher de Palmer accueillait samedi dernier la compagnie bordelaise Alienor[ballet], une structure artistique professionnelle, destinée aux danseurs issus des grandes écoles françaises et internationales pour une relecture résolument moderne du célèbre ballet inspiré de l’œuvre de William Shakespeare :  » A Midsummer Night’s Dream « . En 1ère partie, 23 danseurs du Jeune Ballet d’Aquitaine ont relevé le défi, avec la chorégraphie  » Exode « , d’une (re)création échevelée et graphique du  » Exodus to Hopeland  » de Miquel G. Font de 2014 au Tanz-Theater-Internationaler Hannover , où les corps en mouvement et interaction questionnent sur  » … Les mathématiques et l’aléatoire – Quelle voie pour quel idéal ? … « 

Pascal Touzeau : un chorégraphe novateur

Ce bordelais, danseur professionnel depuis 1987, a su adapter les techniques de la danse à des créations contemporaines inter-mêlant les genres. Chorégraphe de stature européenne, de l’Allemagne aux Pays- Bas en passant par la Suède, son talent lui a valu la médaille de Chevalier des Arts et des Lettres. Cassant les conventions, il dynamise ses productions avec une alternance récurrente de pureté et de chaos créant des passerelles fluides et évidentes entre classicisme et modernisme.

Un rêve shakespearien

 » Le Songe d’une nuit d’été «  (du titre original  » A Midsummer Night’s Dream « ) est une comédie en 5 actes de William Shakespeare écrite entre 1594 et 1595. C’est une histoire complexe dont l’action se déroule en

" Les corps dénudés ou encore les silhouettes morphes gainées de collants transparents jouent sur le contraste entre éthéré et animalité " - © Nathalie Gellibert pour KULTE

 » Les corps dénudés ou encore les silhouettes morphes gainées de collants transparents jouent sur le contraste entre éthéré et animalité  » – © Nathalie Gellibert pour KULTE

Grèce et réunit pour mieux les désunir deux couples de jeunes amants Lysandre et Hermia d’une part, Démétrius et Héléna d’autre part. Hermia veut épouser Lysandre, mais son père, Égée, la destine à Démétrius, dont est amoureuse Héléna. Lysandre et Hermia s’enfuient dans la forêt, poursuivis par Démétrius, lui-même poursuivi par Héléna. Pendant ce temps, Obéron, roi des elfes, a ordonné à Puck le lutin magicien de verser une potion sur les paupières de sa femme, Titania, reine des fées. Il entre dans la forêt avec Puck. Pendant la nuit, la confusion règne.

KULTE - Carré in post 125

Une plongée au pays des ombres

La conception De Pascal Touzeau donne le ton dès le lever de rideau. Des figures fantomatiques que l’on devine en clair obscur dans un univers de brume commencent à se mouvoir créant un sentiment immédiat d’étrangeté. Les corps dénudés ou encore les silhouettes morphes gainées de collants transparents jouent sur le contraste entre éthéré et animalité. Les protagonistes se cherchent, s’entremêlent, se repoussent, s’échappent, se retrouvent en puissance de mouvement, la

Compagnie Alienor ballet - Photo © Midsummer Night

Compagnie Alienor ballet – Photo © Midsummer Night

musculature exacerbée. La virtuosité des danseurs est au service d’une chorégraphie riche qui reste fidèle à la version originelle. Les tableaux s’enchaînent entraînant le spectateur, en perte de repère, toujours plus loin vers un monde parfois inquiétant générant presque une forme de  malaise face à cette confusion. Mais la fascination l’emporte au rythme des transes rituelles servies par un rythme musical adapté. Pascal Touzeau a fait le choix de soustraire certains passages de la partition musicale de Mendelssohn pour y préférer des extraits d’oeuvres de compositeurs contemporain. Les plus emblématiques demeurent mais ces intermèdes modernes participent à bousculer encore davantage les sens et à rebondir vers le voyage suivant. A noter un final extrêmement esthétique et poétique où les vers de Shakespeare en langue originale furent bienvenus et appréciés.

Dans une salle salle totalement remplie, on se laisse à penser que le public bordelais est prêt à se laisser surprendre et emmener vers d’autres mondes. Le voyage bouscula les codes et chacun a regagné la brume extérieure en méditant sur cette dernière tirade du spectacle :

«  Si nous, les ombres que nous sommes,
Vous avons un peu outragé,
Dites-vous pour tout arranger
Que vous venez de faire un somme
Avec des rêves partagés.
Ce thème faible et qui s’allonge
N’a d’autre rendement qu’un songe.
Pardon, ne nous attrapez pas,
Nous ferons mieux une autre fois,
Aussi vrai que Puck est mon nom,
Si cette chance nous avons
D’éviter vos coups de sifflets,
Vite nous nous amenderons
Ou Puck n’est qu’un menteur fieffé.
Sur ce, à vous tous bonne nuit,
Que vos mains prennent leur essor
Si vraiment nous sommes amis
Robin réparera ses torts. « 

William Shakespeare

Musique de Nuit – Le Rocher de Palmer
1 rue Aristide Briand – 33152 Cenon

Aliénor, ballet contemporain
22 rue Renière – BP 90002 – 33037 Bordeaux cedex

Direction artistique Christelle Lara / Pascal Touzeau
Chorégraphe associé  Pascal Touzeau

Jeune Ballet d’Aquitaine
Association loi 1901
22 rue Renière – 33000 Bordeaux

 

Please follow and like us !
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
Google+
https://kulte-infos.fr/ballet-songe-dune-nuit-dete-plongee-gestuelle-minimaliste-vers-mondes-oniriques
YouTube
YouTube
Pinterest
LinkedIn
Instagram