La culture, les arts et les sorties en partage

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Menu

Avez-vous déjà entendu le cri de la feuille ?

Le cri de la feuille - Contractez, contractez, lâchez ! Photo © Théâtre des Salinières
Le cri de la feuille - Contractez, contractez, lâchez ! Photo © Théâtre des Salinières
Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Au théâtre des Salinieres depuis vendredi dernier se joue une drôle de comédie où vous pourrez découvrir  » Le cri de la feuille « . Prenez vite vos places pour cette pièce jouée dans un rythme effréné, où la vie d’un camp en développement personnel va virer au drame.

Le décor est planté, arbres, tentes Quechua, rondins de bois et lit de camp, pas de doute nous sommes dans un campement en pleine nature. Venus dans le but d’améliorer leur vie, leur place dans la société et, si possible, trouver la clef du bonheur lors de ce stage en épanouissement personnel, les deux seuls participants ainsi que les organisateurs vont vivre des moments forts pour le moins rocambolesques. Le cri de la Feuille, le nouveau spectacle du Théâtre des Salinières va vous divertir, que dis-je… vous rafraîchir !

Bienvenus dans la nature

C’est sur la musique d’introduction de  » The Lion King  » que commence la pièce, avec l’arrivée de Gilou, un assistant pas vraiment efficace, qui cherche du réseau pour téléphoner. Nous assistons à l’entrée d’Eric, un animateur en quête de reconnaissance et des deux stagiaires que sont Prune, une professeur à distance, car malmenée par ses élèves, en quête de mieux-être, et Jean-Benoit, un chef d’entreprise rigide, là pour apprendre des techniques efficaces de communication en entreprise. Lors d’exercices, chacun doit devenir un mot pioché au hasard.

Le cri de la feuille - Représentation de la terre par Jean-Ben -  photo ©Théâtre des Salinières
Le cri de la feuille – Représentation de la terre par Jean-Ben – photo ©Théâtre des Salinières

Quel talent lorsque Prune devient la feuille, dans un sublime moment d’art dramatique où elle virevolte, en plein vent. L’animateur la reprend, et nous livre le fameux cri de la feuille. Et oui, elle crie, figurez-vous !

Comédie ou tragédie ?

Tout va très vite dans cette pièce où les situations cocasses s’enchainent à tout va, sans compter les règlements de compte des participants, qui installent de grands moments de drames (tentative de suicide au presse-purée) et qui décident, tour à tour de quitter le camp.

Le Cri de la feuille - Attaque de l'ours - photo © Théâtre des Salinières
Le Cri de la feuille – Attaque de l’ours – photo © Théâtre des Salinières

Mais un évènement improbable va les retenir et les réunifier finalement, sur fond de communication. Comme quoi, Eric n’est pas un si mauvais formateur, il est simplement meilleur en communication animale.

Le mot du metteur en scène Alexis Plaire

Habitué des planches des Salinières depuis 2010, Alexis Plaire, aime monter des pièces et jouer aussi puisqu’il interprète le rôle de Gilou. Formé depuis l’âge de 11 ans au théâtre, il a eu l’habitude des pièces de boulevards et comédies où il n’y a pas de temps morts. Il a choisi de mettre en scène cette pièce de Fabienne Galula, car elle est  » fraîche, légère et très divertissante. Pour une programmation en juillet, son format s’adaptait parfaitement bien avec son esprit colo et camping « .

Le Cri de la feuille - Contractez, contractez, lâchez ! Photo © Théâtre des Salinières
Le Cri de la feuille – Contractez, contractez, lâchez ! Photo © Théâtre des Salinières

Il explique aussi les nombreux fous rires des comédiens pendant les répétitions. Pas de doutes, ils seront transmis aux spectateurs.

Foncez vite voir Le cri de la feuille. Un pièce forte dans le sens où les situations comiques sont vécues par les comédiens comme de véritables tragédies. Rictus minimum garanti !

Le cri de la feuille

Infos pratiques :

Le cri de la feuille, une comédie de Fabienne Galula, mise en scène par Alexis Plaire, avec Benjamin Bardel, Nora Fred, Jean-Marc Cochery et Alexis Plaire.

A Bordeaux en juillet, les 6, 7, 12, 13, 19, 20, 21, 26, 27 et 28. 

Puis en tournée : Mazères 21/09 ; Lacanau Océan 22/09 ; Aubie et Espessas 28/09 ; Lesparre 29/09

Théâtre des Salinières – 4 rue Buhan, 33000 Bordeaux

Infos et réservations : 05 56 48 86 86

Se rendre au théâtre des Salinières :

En tramway : ligne A – Arrêts Place du Palais ou Sainte Catherine.

En voiture : Parking Camille Jullian (place Camille Jullian) / Parking Victor Hugo (Cours Victor Hugo) / Parking de la Bourse (Place de la Bourse) / Parking des Salinières (Entre Porte des Salinières et Saint Michel).

En vélo : Stations Vcub  » Camille Jullian  » – Rue du Pas Saint Georges

Théâtre-des-salinières.com

 

Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Chaîne Youtube de Kulte - Web TV

Affichage Aléatoire des Archives de Kulte

Cliquez sur les mots-clés ou les catégories de l'article affiché ci-dessus :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Ce n'est ni la couleur de sa peau, ni son origine, ni sa race, qui font la valeur d'un individu, c'est, avant tout, son intelligence et sa culture.

Samuel Ferdinand-Lop - Les nouvelles pensées et maximes (1970)

La culture intellectuelle et artistique autant que l'hygiène préserve l'homme de la vieillesse.

Charles Régismanset - Les contradictions (1906)

Les esprits sans culture et sans lumières qui ne connaissent d'autres objets de leur estime que le crédit, la puissance et l'argent, sont bien éloignés de soupçonner même qu'on doive quelque égard aux talents, et qu'il y ait du déshonneur à les outrager.

Jean-Jacques Rousseau - Les confessions (1765-1770)

Il n'y pas d'art sans amour, il n'y a pas d'amour sans art. La culture est à la fois ce qui nous rapproche et nous différencie, l'art en est une représentation qui nous rassemble ou nous divise, qui nous rejoint ou nous sépare. L'art et la culture sont des éléments de la vie qui nous font comprendre et aimer la vie, l'imaginer, la magnifier, la rêver.

Stéphan Foltier (2019)

Guide Artistes et Lieux culturels - Partie en ligne

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin