La culture, les arts et les sorties en partage

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Menu

Un ami à qui l’on veut du bien

Le réalisateur Victor Saint Macary et son trio d'acteurs - Photo © Florent Lucéa pour Kulte
Le réalisateur Victor Saint Macary et son trio d'acteurs - Photo © Florent Lucéa pour Kulte
Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Le 17 janvier 2018 sortira le premier long-métrage de Victor Saint Macary, intitulé Ami-Ami, une comédie romantique dynamique et inventive sur l’amitié homme-femme, les déboires sentimentaux et la recherche d’un bonheur pérenne. La quête ultime de bien des jeunes gens de nos jours.

Le réalisateur propose une vision douce-amère d’une cohabitation de deux cœurs esseulés cherchant à se reconstruire après de multiples échecs. Vivant d’amours sans lendemain et d’eau fraîche, les deux compères sont en symbiose l’un avec l’autre, mais leur ami Frédéric observe cette union

conviviale sans sexe avec un regard dubitatif.

Synospis

La vie est un parcours du combattant fait de choix et de désillusions. Terrassé par sa dernière rupture,  Vincent se met en coloc avec sa meilleure amie, Néféli, et il lui promet de ne plus tomber amoureux.

William Lebghil, Camille Razat et Margot Bancilhon - Photo ©Florent Lucéa pour Kulte
William Lebghil, Camille Razat et MargotBancilhon – Photo ©Florent Lucéa pour Kulte

Un petit grain de sable va enrayer cette machine amicale bien huilée entre fêtes, train-train et délires complices et ce léger détail prend la forme d’une magnifique jeune femme rencontrée par hasard : Julie. Tiraillé entre deux femmes, Vincent va devoir se remettre en question, quitte à déclencher les foudres du duo de déesses revanchardes. 

 

Un casting qui détone sans en faire des tonnes

Le casting finement choisi associe l’excellent William Lebghil dans le rôle de Vincent et deux actrices émérites, Margot Bancilhon (Néféli), révélée notamment dans Five aux côtés de Pierre Niney et Camille Razat (Julie), découverte dans la série de France Télévisions, Disparue. Présents à l’avant-première de jeudi dernier à l’UGC de Bordeaux, les trois compagnons et le réalisateur ont été accueillis avec bienveillance par le public aquitain venu en nombre. William Lebghil, habitué à camper les meilleurs amis de Kev Adams dans la série Soda ou dans les Nouvelles aventures d’Aladin, trouve ici une nouvelle dimension comique. Sa palette s’élargit de film en film et il sait se renouveler à chaque projet. Les situations cocasses s’enchaînent à un rythme effréné durant plus d’une heure et le spectateur ne voit le temps passer.

Une Bromance qui érige l’amitié en valeur primordiale

Victor Saint Macary définit son film comme une Bromance, terme désignant à l’origine une

Le réalisateur Victor Saint Macary et son trio d'acteurs - Photo © Florent Lucéa pour Kulte
Le réalisateur Victor Saint Macary et son trio d’acteurs – Photo © Florent Lucéa pour Kulte

amitié entre deux personnes de même sexe sans dimension sexuelle. Dans cette première œuvre cinématographique, le duo est masculin et féminin. Victor Saint Macary croit en l’amitié entre les sexes et s’est inspiré de sa propre expérience pour concocter ce vaudeville amical et amoureux. Sa meilleure amie vit désormais aux Etats-Unis. Il rend hommage aux meilleurs amis, peu importe leur sexe, toujours là dans les moments durs, des piliers. Ses personnages lui ressemblent, vibrants, drôles, touchants et ils dialoguent entre eux de manière équitable. Les femmes fortes telles que Julie ou Néféli tiennent la dragée haute à Frédéric et Vincent. Margot avoue même que Néféli lui rappelle la forte tête, Julia, de Five.

Ami-Ami est une joyeuse bulle comique dans laquelle des amis vous convient à un feu d’artifice de gags, d’instants entre rire et larmes, vous pourrez vous reconnaître dans certaines mimiques ou moments plus profonds. Vous penserez à vos amitiés sincères, à vos galères mémorables et aux piliers qui constituent le sel de toute existence.

Ami-Ami, bromance
De Victor Saint Macary
Avec William Lebghil, Margot Bancilhon, Jonathan Cohen et Camille Razat
Au cinéma le 17 janvier 2018

Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Chaîne Youtube de Kulte - Web TV

Affichage Aléatoire des Archives de Kulte

Cliquez sur les mots-clés ou les catégories de l'article affiché ci-dessus :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Ce n'est ni la couleur de sa peau, ni son origine, ni sa race, qui font la valeur d'un individu, c'est, avant tout, son intelligence et sa culture.

Samuel Ferdinand-Lop - Les nouvelles pensées et maximes (1970)

La culture intellectuelle et artistique autant que l'hygiène préserve l'homme de la vieillesse.

Charles Régismanset - Les contradictions (1906)

Les esprits sans culture et sans lumières qui ne connaissent d'autres objets de leur estime que le crédit, la puissance et l'argent, sont bien éloignés de soupçonner même qu'on doive quelque égard aux talents, et qu'il y ait du déshonneur à les outrager.

Jean-Jacques Rousseau - Les confessions (1765-1770)

Il n'y pas d'art sans amour, il n'y a pas d'amour sans art. La culture est à la fois ce qui nous rapproche et nous différencie, l'art en est une représentation qui nous rassemble ou nous divise, qui nous rejoint ou nous sépare. L'art et la culture sont des éléments de la vie qui nous font comprendre et aimer la vie, l'imaginer, la magnifier, la rêver.

Stéphan Foltier (2019)

Guide Artistes et Lieux culturels - Partie en ligne

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin