Please follow and like us !
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
Google+
https://kulte-infos.fr/26-ans-apres-la-salle-des-fetes-du-grand-parc-renait-pour-le-bonheur-des-bordelais
YouTube
YouTube
Pinterest
LinkedIn
Instagram

La mythique salle bordelaise va renaître de ses cendres, avec un projet participatif des habitants du quartier. Une salle moderne et polyvalente, à la fois pour les festivités de quartier, des fêtes musicales et populaires, et des concerts d’envergure.

1 095 places au total, 27 000 carreaux à l’extérieur, 3 publics visés : 0 à 8, 15 à 25 et 15 à 25 ans, 60 événements environ chaque saison (dont une 20aine programmés par la ville), 3 domaines de promotion de la vie associative : le culturel, le social et l’éducatif, 10 concerts pour le week-end inaugural. Voilà en quelques chiffres et notions le renouveau de la Salle des Fêtes du Grand Parc.

Ex-nouvelle salle artistique polyvalente et de concerts

Rappelant que les financements ont été tenus voire un peu en dessous des prévisions, soit 7,5 millions d’€ d’investissement dans cette rénovation, incluant des aides de l’Europe, l’Etat et de la ville, Fabien Robert a souligné que cette ouverture s’inscrit dans une série de 8 nouveaux lieux culturels à Bordeaux, dont par exemple la Bibliothèque de Bordeaux ou le Musée de la Mer et de la Marine. L’adjoint au maire de

L'entrée, face a l'intérieur de la salle et de la scène, exceptionnellement haute - Photo © Stéphan Foltier pour KULTE

L’entrée, face a l’intérieur de la salle et de la scène, exceptionnellement haute – Photo © Stéphan Foltier pour KULTE

Bordeaux délégué à la culture n’a pas caché l’envergure du chantier, la salle étant fermée depuis presque 30 ans… Sans oublier de préciser qu’un guichet municipal d’information culturelle sera installé dans l’entrée. D’ailleurs, l’architecte Christophe Hutin a rendu hommage aux architectes initiaux, Claude Ferret, Robert Rebout et Serge Bottarelli, déjà concepteur d’un lieu plutôt modulable, doté d’une scène haute et de grande dimension, particulièrement appréciable pour les artistes. La restructuration de la bâtisse intègre aujourd’hui une grande baie vitrée en fond de scène, des loges de bords de scène plutôt spacieuses (avec vues sur le quartier intérieur du Grand Parc et non du côté piscine municipale) et bien sûr des équipements hautement performants, que cela soit dans le matériel, la consommation (panneaux photovoltaïques sur le toit,  ou les panneaux acoustiques (qualité acoustique globale à confirmer lors des 1ers essais). Le budget annuel de fonctionnement sera de 750 000 €, avec les 2 tiers alloués aux salaires.

Rendez-vous au week-end inaugural les 28, 29 et 30 juin

La programmation sera éclectique, faisant profiter de cette ex-nouvelle salle les associations culturelles de quartiers les plus diverses : de la danse (tango, hip hop, classique…) aux kermesses, en passant par l’organisation de bals de populaires, de spectacles pour les enfants, ou encore d’espace d’expression artistique libre à certains horaires. Bien évidemment, de nombreux concerts seront programmés, de la part d’organisateurs privés d’importance internationale bien sûr, mais aussi des concerts par des structures locales telles que la Rock School Barbey (une date est déjà réservée). La salle renouera donc avec ses heures glorieuses alors que se produisaient dans les années 80 et 90 tels que Téléphone en 1978, Les Saints, The Gladiators et The Cure en 80, Manu Dibango en 82, Etienne Daho en 85, Les Ramons,

Fabien Robert, adjoint au maire de Bordeaux délégué à la culture, prsnete la nouvelle salle, qui sera inaugurée fin juin 2018 - Photo Stéphan Foltier pour KULTE

Fabien Robert, adjoint au maire de Bordeaux délégué à la culture, présente la nouvelle Salle des Fêtes du Grand Parc, à Bordeaux, qui sera inaugurée fin juin 2018 – Photo Stéphan Foltier pour KULTE

Motorhead (ces 3 là s’étant produits dans le même semaine, avec Les Ramons arrivés à minuit au lieu de 20h30, jouant de 0h30 à 2h30 pour compenser et satisfaire le public patient…),   Communards en 86, Texas et Noir Désir en 89, Niagara en 91… Et de moindre envergure mais qui fait palpiter encore de nombreux amateurs de rock Gamine (qui sera reformé avec le retour de Paco), Les Stagiaires (Charles Hubert sera présent), Tender Forever, Magnetix, Stalag… Des groupes mythiques qui seront reformés pour l’occasion du week-end inaugural des 28, 29 et 30 juin prochains, autour d’autres événements et concerts, dont des associations de quartier, Bordeaux Rock et Allez les Filles seront les principaux chefs d’orchestres.

A noter que la salle est parrainée par Michelangelo Pistoletto (directeur artistique du festival bordelais  » Evento  » en 2011) et que les gestionnaires cherchent un opérateur pour la partie restauration (bar-restaurant avec 50 couverts en intérieur et 80 en extérieur, location de 650 € HT par mois, bac à graisses et extracteurs fournis, dossier à retirer à la mairie de Bordeaux).

Plus d’infos via ce lien

Please follow and like us !
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
Google+
https://kulte-infos.fr/26-ans-apres-la-salle-des-fetes-du-grand-parc-renait-pour-le-bonheur-des-bordelais
YouTube
YouTube
Pinterest
LinkedIn
Instagram