La culture, les arts et les sorties en partage

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Menu

◊ Théâtre ◊ Bordeaux : une saison de 18 mois et 22 pièces pour l’Oeil La Lucarne

Présentation de la saison 2019 / fin 2020 riche et variée du Théâtre L'Oeil La Lucarne hier, par Josette Discazeaux, Jean-Pierre Terracol et Alain Ferrou - Photo © Stéphan Foltier pour Kulte
Présentation de la saison 2019 / fin 2020 riche et variée du Théâtre L'Oeil La Lucarne hier, par Josette Discazeaux, Jean-Pierre Terracol et Alain Ferrou - Photo © Stéphan Foltier pour Kulte
Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Une 20aine de participants à l’événement de lancement de la saison 2019 / 2020 étaient présents hier, parmi la 60aine de membres actifs du Théâtre bordelais  » L’Oeil La Lucarne « , en présence du maire de Bordeaux Nicolas Florian et du 1er adjoint, également en charge de la culture Fabien Robert et d’Emilie Cousiew, maire adjointe du quartier Saint-Michel. L’occasion de parler de  » passion « , de  » stimulation  » et de  » projets  » sur une saison dense, jusqu’en décembre 2020.

Le théâtre où a démarré Pierre Palmade, entre autres grands noms actuels de l’art scénique, profite d’un historique assez exceptionnel, grâce à son principal créateur : Jean-Pierre Terracol il y a 51 ans, ancien assistant de maîtres tels que Mouchkine, Peter Brook et Jean-Louis Barreau… Aidé à

Présentation de la saison 2019 / fin 2020 riche et variée du Théâtre L'Oeil La Lucarne hier - Photo © Stéphan Foltier pour Kulte
Présentation de la saison 2019 / fin 2020 riche et variée du Théâtre L’Oeil La Lucarne hier – Photo © Stéphan Foltier pour Kulte

l’origine de sa soeur Claire Blain (décédée pendant une assemblée générale) et plus tard Josette Discazeaux et Alain Ferrou, Jacques Chaban-Delmas avait donné sa bénédiction pour exploiter des locaux occupés alors par le festival SIGMA dans les années 1980, avec l’accord de son directeur Roger Lafosse, excepté les mois d’octobre et novembre des spectacles du fameux festival culturel bordelais de l’époque. Et dans ces locaux étaient filmés les spectacles, projetés sur des écrans de télévision in situ, la télévision étant à l’époque surnommée  » la petite lucarne  » d’où le nom  » La Lucarne « . Quand à la partie du nom avec  » L’Oeil « , cela vient de de Jean-Louis Barreau qui ne cessait de répéter dans ses cours  » L’oeil : Le regard : L’oeil ! « .

Si le métier est difficile, aussi bien techniquement que financièrement pour en vivre, l’administration de structure théâtrale n’en est pas plus lucrative : Jean-Pierre Terracol, qui a rapidement intégré à l’époque les laboratoires La Base à Ambarès-et-Lagrave puis devenu dans les années 2000 directeur de la communication et de l’événementiel du groupe des Laboratoires Sanofi à Paris, a bien rappelé que tous les membres administrateurs et gestionnaires étaient bénévoles, comme pas mal de comédiens du théâtre (et au-delà)…

Le Théâtre L’Oeil La Lucarne n’oublie pas d’où il vient, et donne ainsi une mise en lumière des jeunes

Présentation de la saison 2019 / fin 2020 riche et variée du Théâtre L'Oeil La Lucarne hier - Photo © Stéphan Foltier pour Kulte
Présentation de la saison 2019 / fin 2020 riche et variée du Théâtre L’Oeil La Lucarne hier – Photo © Stéphan Foltier pour Kulte

compagnies, parfois débutantes, choisies parmi une 60aine de candidatures. Sur l’ensemble de cette saison exceptionnellement longue à cause de sa programmation dense et riche, jusqu’à fin 2020. Cette saison du Théâtre implanté dans le quartier Saint-Michel commence dès jeudi 19 septembre avec  » Solitarité « , une création originale par la Compagnie de l’Incertitude, mise en scène par Wahid Chahib. Une pièce a été présentée au festival d’Avignon 2014. Elle dresse un portrait de la Roumanie actuelle (résonnant pour toute l’Europe) où s’opposent les citoyens entre eux, les classes sociales, ethnies ou générations. Le titre lui-même est explicite à cet égard, Solitarité, fusion des mots  » solitaire  » et  » solidaire « . Il est largement question tout le long de la pièce de positions, postures, migrations, propriétés, du rapport privé/public.

A noter que L’Oeil La Lucarne lance aussi ses  » ateliers théâtre l’Oeil Corps Voix Espace  » (promo 2020 Maxime d’Aboville) « , des cours de théâtre dirigés par Jean-Pierre Terracol et animés par Hugo Ardoin, comédien lauréat du conservatoire de Bordeaux, tous les lundis hors vacances scolaires. Un réunion d’information est programmée lundi 16 septembre à 18h et à 19h30.

Théâtre L’Oeil La Lucarne

La programmation de cette saison 2019 / 2020 : cliquez ici

Informations pratiques

1-3 rue Beyssac, 33800 Bordeaux (quartier Saint-Michel)
Tél. : 05 56 92 25 06
 
Horaires des spectacles à La Lucarne :
Le mercredi, jeudi, vendredi à 20h00
Le samedi à 19h00, le dimanche à 15h30
Tarifs : 15 €, 12 € et 10 € (tarif groupe « constitué » minimum 10 personnes)
Carte  » Fidélité à la Lucarne  » : 5 spectacles vus le 6ème offert pour 2 personnes
Carte Pass Senior Bordeaux : 12 €
Et à chaque représentation, tirage au sort pour 2 invitations offertes
 
Réservations :
 
– Juin 2020 : accueil du festival Chahuts avec 1 ou 2 spectacles
– Festival Roux Libres 1 spectacle (4 ou 5 représentations)
– Spectacle du Conservatoire de Mérignac (en création)
Suivez-nous et partagez svp !
Flux RSS
Envoyer par e-mail
Facebook
LinkedIn
Twitter
Visit Us
Instagram
YouTube
YouTube

Chaîne Youtube de Kulte - Web TV

Affichage Aléatoire des Archives de Kulte

Cliquez sur les mots-clés ou les catégories de l'article affiché ci-dessus :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Ce n'est ni la couleur de sa peau, ni son origine, ni sa race, qui font la valeur d'un individu, c'est, avant tout, son intelligence et sa culture.

Samuel Ferdinand-Lop - Les nouvelles pensées et maximes (1970)

La culture intellectuelle et artistique autant que l'hygiène préserve l'homme de la vieillesse.

Charles Régismanset - Les contradictions (1906)

Les esprits sans culture et sans lumières qui ne connaissent d'autres objets de leur estime que le crédit, la puissance et l'argent, sont bien éloignés de soupçonner même qu'on doive quelque égard aux talents, et qu'il y ait du déshonneur à les outrager.

Jean-Jacques Rousseau - Les confessions (1765-1770)

Il n'y pas d'art sans amour, il n'y a pas d'amour sans art. La culture est à la fois ce qui nous rapproche et nous différencie, l'art en est une représentation qui nous rassemble ou nous divise, qui nous rejoint ou nous sépare. L'art et la culture sont des éléments de la vie qui nous font comprendre et aimer la vie, l'imaginer, la magnifier, la rêver.

Stéphan Foltier (2019)

Guide Artistes et Lieux culturels - Partie en ligne

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin